Véry Pierre

Publié le par Roger Cousin

Véry Pierre Pierre Véry est un écrivain et scénariste français, né à Bellon (Charente) le 17 novembre 1900 et mort à Paris le 12 octobre 1960. Parmi ses romans les plus célèbres, figurent notamment Les Disparus de Saint-Agil et Goupi-Mains rouges, tous deux adaptés avec grand succès au cinéma. Également auteur de romans policiers, il a aussi écrit de nombreux ouvrages pour la jeunesse.

Pierre Véry naît en 1900 dans la ferme du Couret à Bellon près d'Aubeterre-sur-Dronne en Charente. Son père est professeur de mathématiques et sa mère lui raconte des histoires merveilleuses. Il vit là ses douze premières années, entre Jules Verne et Thomas Mayne-Reid, Erckmann-Chatrian et Onésime Reclus. Ces paysages charentais formeront les décors de Pont Egaré, de Goupi-Mains rouges, des Métamorphoses. Après Condé-sur-Noireau et Angoulême, où il est lycéen, il est en 1913 élève au pensionnat de Sainte-Marie de Meaux, où il crée la société secrète des Chiche-Capon et dont il fera le cadre des Disparus de Saint-Agil. À la même époque, ses parents s’installent 111 rue Lauriston à Paris.

Plusieurs petits métiers plus tard, ainsi que quelques courses cyclistes et tentatives de tour du monde avec son ami Pierre Béarn, Pierre Véry ouvre en 1924 la Galerie du Zodiaque, une librairie d'occasion 52 rue Monsieur-le-Prince à Paris. Jusqu’en 1932, date à laquelle il revend la librairie à Pierre Béarn, il voit passer nombre d’écrivains, en particulier ceux qui fréquentent rue de l'Odéon la Maison des amis du livre ou Shakespeare and Company : André Gide, Valery Larbaud, René Trintzius. Il tâte aussi du journalisme littéraire, pour le Journal littéraire et Paris-Journal, et continue d'écrire pour lui-même. Durant cette période il fréquente Marcel Achard, Serge, Georges Charensol, puis dans les années 1935 : Paul Gilson, Nino Frank et Roger Régent.

En 1930, il reçoit le premier prix du meilleur roman d'aventures pour Le Testament de Basil Crookes. En 1938, le public le découvre plus largement, grâce au cinéma, avec l'adaptation des Disparus de Saint-Agil paru trois ans plus tôt. Dans ses romans comme dans ses scénarios, le merveilleux côtoie la peur d'une façon particulière. Dans les années 1950, il habite rue du Boccador à Paris, où il meurt subitement d’une crise cardiaque en 1960. Il passait régulièrement ses vacances à Saint-Romain, où son père habitait une partie de l’année. De son mariage avec Jeanne Rouvin, Pierre Véry a eu trois enfants : Madeline, Dominique et Noël. Noël Véry, opérateur de cinéma connu et promoteur en France du steadicam, s'occupe activement de la mémoire de l'œuvre de son père.

Œuvres

  • Pont-Égaré, 1929,
  • Le Testament de Basil Crookes, 1930,
  • Danse à l’ombre, 1931,
  • Les Métamorphoses, 1931,
  • Clavier universel, 1933,
  • Le Meneur de jeux, 1934,
  • Meurtre au quai des orfèvres, 1934,
  • Monsieur Marcel des pompes funèbres, 1934,
  • L'Assassinat du Père Noël, 1934,
  • Les Quatre Vipères, 1934,
  • Le Réglo, 1934,
  • Les Disparus de Saint-Agil, 1935,
  • Le Gentleman des antipodes, 1936,
  • Les Trois Claude, 1936,
  • Le Thé des vieilles dames, 1937,
  • Goupi-Mains rouges, 1937,
  • Mam'zelle Bécot, 1937,
  • Les Veillées de la tour pointue, 1937,
  • Monsieur Malbrough est mort, 1937,
  • L'Inspecteur Max, 1937,
  • Série de sept, 1938,
  • Madame et le mort, 1940,
  • Mort depuis 100 000 ans, 1941,
  • L'assassin a peur la nuit, 1942,
  • L'Inconnue du terrain vague, 1943,
  • Histoire de brigands, 1943,
  • Les Anciens de Saint-Loup, 1944,
  • Le Pays sans étoiles, 1945,
  • Au Royaume des feignants, 1946,
  • Léonard ou les délices du bouquiniste, 1946,
  • Le Costume des dimanches, 1948,
  • Goupi mains-rouges à Paris, 1948,
  • La Route de Zanzibar, 1949,
  • Un grand patron, 1951,
  • Le Guérisseur, 1954,
  • Cinéma, cyanure, et compagnie, 1954,
  • La Révolte des Pères Noël, 1959,
  • Signé alouette, 1960,
  • Les Héritiers d'avril, 1960,
  • Tout doit disparaître le 5 mai (posthume), 1961.


Filmographie

Scénariste

  • 1941 : L'Enfer des anges
  • 1942 : Pension Jonas
  • 1942 : Mélodie pour toi
  • 1946 : Le Pays sans étoiles
  • 1946 : Martin Roumagnac
  • 1948 : La Chartreuse de Parme
  • 1948 : Le Carrefour des passions
  • 1949 : Suzanne et ses brigands
  • 1949 : Le Paradis des pilotes perdus
  • 1949 : Singoalla
  • 1950 : Les Anciens de Saint-Loup
  • 1950 : Souvenirs perdus
  • 1951 : Un grand patron
  • 1953 : L'Esclave
  • 1953 : Le Guérisseur
  • 1954 : Papa, maman, la bonne et moi
  • 1955 : Papa, maman, ma femme et moi
  • 1958 : Échec au porteur
  • 1958 : Sans famille


Adaptations de ses œuvres

  • 1938 : Les Disparus de Saint-Agil
  • 1941 : L'Assassinat du Père Noël
  • 1942 : L'assassin a peur la nuit
  • 1943 : Goupi Mains Rouges
  • 1943 : Madame et le Mort
  • 1946 : Le Pays sans étoiles
  • 1950 : Les Anciens de Saint-Loup
  • 1951 : Un grand patron
  • 1957 : L'Assassinat du Père Noël
  • 1967 : Signé alouette (téléfilm)
  • 1976 : Le Gentleman des Antipodes (téléfilm)
  • 1990 : Les Disparus de Saint-Agil (téléfilm)
  • 1994 : Goupi mains rouges (téléfilm)


Publié dans Ecrivains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article