Bleeth Yasmine

Publié le par Mémoires de Guerre

Yasmine Bleeth est une actrice américaine, née le 14 juin 1968 à New York (États-Unis). Enfant star, elle se fait connaître par les rôles de Theresa O’Brian dans le film Hey Babe! (1983) et celui de Ryan Fenelli Hyde dans le soap opera Ryan's Hope (1985-1989). Elle accède à une importante notoriété internationale grâce aux rôles de Caroline Holden dans la série culte Alerte à Malibu (Baywatch, 1994-1997) et de Caitlin Cross dans le feuilleton policier Nash Bridges (1998-2000). À la fin des années 90, au sommet de sa popularité elle marque le petit écran américain dans les téléfilms Vengeance à double face (A Face To Die For), Talk to Me et Beauté criminelle (Crowned and Dangerous). Au cinéma elle enchaîne les premiers rôles, on la retrouve notamment dans Heaven or Vegas, BASEketball de David Zucker et Coming Soon. Ces tentatives vers le grand-écran sont des échecs commerciaux, qui l'amènent à persister à la télévision en parallèle. Cette période faste se termine avec l'échec du prime time serial Titans, où elle décroche le rôle vedette de Heather Lane Williams, produit par Aaron Spelling et qui devait succéder à Melrose Place. 

Bleeth Yasmine

Jeunesse et formation

Yasmine Bleeth est née à New York, État de New York (États-Unis), le 14 juin 1968 d’un père d’origine russe et allemande et d’une mère catholique d’origine française Pied-noir. Elle est la fille de Carina, mannequin, et de Phillip Bleeth, photographe. Sa mère émigre d’Algérie au milieu des années 60 pour la France, où elle rencontre Philippe Bleeth, alors photographe. Les deux finissent par émigrer aux États-Unis et convolent en noces. Ses parents finissent par divorcer ; Yasmine est élevée par sa mère Carina. Alors que sa mère rêve d’une carrière de mannequin, voire d’actrice, elle reporte ses rêves sur sa fille, qui apparaît dans une publicité pour la marque de shampoing Johnson & Johnson, alors âgée de 10 mois. Elle fait une apparition dans la série télévisée pour enfants Candide Camera à l’âge de 6 ans. Rapidement, Yasmine décroche une campagne commerciale conséquente pour Max Factor ; grâce à cette campagne, elle va se faire remarquer par le photographe de mode Francesco Scavullo, qui lui fera l’honneur de la faire apparaître dans son livre de photos Scavullo Women, en présence de sa mère. Elle a fréquenté un collège privé situé à New York, puis a été diplômée en 1988 de la United Nations International school à New York. Avant de commencer sa carrière à la télévision. 

Carrière

Encouragée par sa mère et sous sa houlette, Yasmine décroche en 1983 son premier rôle au cinéma : elle obtient le rôle de Theresa O’Brian dans Hey Babe!, une préadolescente orpheline qui rêve de gloire et de paillettes au côté de Buddy Hackett. Avec une sortie limitée, le film ne brille pas à la billetterie, mais est correctement reçu par la critique et est sélectionné au Toronto and AFI Film Fest. En 1985, l’actrice décroche un rôle important dans le soap opera Ryan's Hope, diffusé sur le réseau ABC ; elle y joue pendant quatre années. Pour l’actrice il s’agira d’une véritable école ou elle consolidera son jeu d’actrice. Au cours de l’année 1989, alors qu'elle tente une nouvelle perspective de carrière en quittant le soap opera, sa mère Carina apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein et décède dès la fin de l’année. Yasmine va avoir un choc émotionnel et va mettre en pause sa carrière d’actrice pendant une année entière. Elle déclare : « Je suis restée à la maison, à regarder des émissions de cuisine, à faire des promenades. »

Lors de la saison 1991-1992, l'actrice signe son retour dans le petit écran dans le soap opera On ne vit qu'une fois (One Life To Live), toujours sur le réseau ABC. Elle fera long feu, estimant vouloir passer à autre chose et accéder à un palier plus élevé et aux soirées prime time des grands réseaux. En 1993, elle décroche un rôle en tant que guest star dans Herman’s Head, sitcom diffusée en prime time sur le réseau FOX. Elle y interprète Linda dans l’épisode 11 de la saison 3. La même année, elle apparaît en guest star dans Alerte à Malibu. (Baywatch). Elle joue le rôle de Caroline Holden, la petite sœur de Stéphanie Holden dans l’épisode 7 de la saison 4. Rapidement, la production est impressionnée par l’actrice et lui offre une place régulière aux côtés de Pamela Anderson, d'Alexandra Paul et de David Hasselof. L’actrice accepte en espérant capitaliser sur l’audience mondiale de la série. À cette époque Alerte à Malibu est diffusée dans plus de 142 pays. C’est le début de la notoriété pour l’actrice. 

Succès à la télévision (1994-1997)

En 1994, elle enchaine ainsi avec la 5e saison d''Alerte à Malibu, qui est un succès d’audience ; son personnage de sauveteuse intrépide, indépendante et rêveuse lui permet de consolider sa popularité et d’être rapidement adoptée par les fans de la série. L’actrice enchaine les contrats publicitaires pour des cosmétiques, parfum et vêtement. Parallèlement, Yasmine Bleeth joue sous la direction de Mark Rosman dans le thriller The Force, pour lequel elle donne la réplique à Jason Gedrick. La comédienne interprète Coral Wilson, rôle secondaire ; la rubrique critique de la revue bulletproof action écrit : « Yasmine Bleeth interprète un petit rôle dans le film, sa présence a l’écran ne dépasse pas cinq minutes ». Le film ne sort pas dans les salles et bénéficie d’une simple sortie vidéo. Au cours de la rentrée télévisuelle 1995, elle apparaît dans la 6e saison d'Alerte à Malibu ; sa popularité est constante, la critique considère qu’elle a volé la vedette à Anderson. Accès Privé émission télévisé diffusé sur M6 déclare pendant un reportage consacré aux acteurs de la série (Baywatch). : « Parmi toutes les bombes de la série, Yasmine Bleeth est celle à qui on prédit le plus bel avenir ». Un des journalistes de l’émission ajoute : « Elle n’était pas blonde, elle avait une image différente des autres blondes de la série. Elle était presque le pendant un peu plus sérieux de Pamela Anderson elle était moins bimbo. Elle avait réalisé qu’elle était plus considérée comme une comédienne. Elle était aussi peut-être meilleure comédienne que Pamela Anderson ». Yasmine Bleeth elle-même refuse d’avoir cette image de bimbo en refusant de poser pour des magazines érotiques comme Playboy. Elle tourne dans le téléfilm dérivé de la série intitulé Baywatch: Forbidden Paradise, et fait une apparition dans l’épisode 16 de la saison 1 d'Un privé à Malibu (Baywatch Night), spin off de Bawatch. L’actrice ferme la saison télévisuelle avec le téléfilm Vengeance à double face (A Face to Die For), diffusé sur le réseau NBC ; elle interprète le rôle d'Émily Gilmore, une jeune femme au traumatisme physique et émotionnel, qui se fera manipuler par un homme dont elle tombe amoureuse et qui la poussera à commettre un meurtre.

En parallèle elle est nommée par People Magazine comme étant la plus belle actrice du monde, devant Elizabeth Hurley, Demi Moore, Claudia Schiffer, Halle Berry ou encore Laura Leighton. La saison 1996-1997, débute avec la 7e saison d'Alerte à Malibu l’actrice avec sa popularité et son image intacte reçoit les meilleurs scénarios de la série, ce qui a pour conséquence de faire de son personnage le chef de file féminin et de supplanter Pamela Anderson. La comédienne continue d’imposer son nom à la télévision américaine en étant à l’affiche de Talk to Me diffusé sur le réseau ABC. Dans ce téléfilm, elle joue le rôle d’une productrice de talk-show ; le scénario du film est une morale sur l’ambition aveuglante. Aussi elle ferme la saison avec une apparition dans la sitcom The Naked Truth. Alors que son contrat pour Alerte à Malibu arrive à sa fin, elle décide de ne pas le renouveler. Des rumeurs disent que la production n’a pas souhaité renouveler son contrat à cause de problèmes d’abdication à la cocaïne, ce que son publiciste écarta, de même que la star en déclarant vouloir quitter la série car elle souhaite honorer de nouveau contrat. Cette rumeur ne semble pas ternir son image à Hollywood puisque le célèbre producteur Aaron Spelling lui offre l’un des rôles principaux tantôt dans Beverly Hills 90210, ou encore Brentwood (Pacific Palisades ) l’actrice refuse les offres. A la rentrée 1997, Alerte à Malibu entame sa 8e saison ; la production constate une baisse d’audience et demande à Yasmine Bleeth de faire une apparition sur un arc d’épisode ; elle accepte et apparaît dans les épisodes 6, 7, 10 et 11. La comédienne offre un arc final a son personnage avant de définitivement tourner la page et balaye définitivement des rumeurs de tensions entre elle et la production de la série. Elle continue son règne sur le petit écran américain et se retrouve à l’affiche de Beauté criminelle (Crowned and Dangerous), où elle interprète une reine de beauté vivant à travers les rêves de sa mère et qui commandite le meurtre d’une de ses rivales. Dans sa critique du film, Variety déclare « Yasmine Bleeth réalise une transition de mains de maitre; et prouve une versatilité en tant qu'actrice en passant de la série (Baywatch) aux téléfilms de première partie de soirée du réseau ABC »

Confirmation télévisuelle, expérience au cinéma (1998-2000)

Rapidement l’actrice répond aux appels du grand écran. En 1998, elle se retrouve dans Heaven or Vegas; elle partage l’affiche avec Richard Grieco, son partenaire hors écrans. Yasmine Bleeth joue le rôle d'une danseuse qui décide de changer de vie en quittant Las Vegas pour le Montana, mais doit faire face à un passé trouble configuré autour d'une famille de confession mormone. Le film passe inaperçu dans les salles avec une sortie limitée, la critique du film est bigarré. L'interprétation de Bleeth est accueillie de façon mitigée, dans sa critique du film The A.V. Club considère Yasmine comme la meilleure comédienne du casting de (Baywatch) mais son talent d'actrice dans le film est biaisée par un scénario incohérent. Yasmine Bleeth prête ensuite ses traits à Jenna une directrice sexy et généreuse dirigeant une organisation caritative pour enfants dans une comédie de sport BASEketball, très attendu réalisé avec un budget de 23 millions de dollars ; le film doit être le moteur de sa carrière sur grands écrans. Elle donne la réplique à Trey Parker, le film est réalisé par David Zucker. Lors de son ouverture au box-office, le film réalise 3 millions de dollars en Amérique du Nord ; la sortie limitée dans le monde ne permet pas de couvrir le budget. 

Le film totalise 7 millions de dollars sur le territoire américain ; il est qualifié de flop. La critique reçoit le film de façon mitigée : sur Rotten Tomatoes, il obtient le score de 42%. Roger Ebert du Chicago Sun Time regrette que l’humour du film soit axé sur des blagues puériles et déclare que le réalisateur et scénariste David Zucker a raté son coup. Même s’il donne une bonne appréciation sur le but du film qui fait la morale sur le sport moderne dominé par la publicité et l’argent. Le magazine Variety accueille de façon positive l’interprétation de Yasmine Bleeth dans le rôle de Jenna, en louant le fait qu’elle représente l’atout charme qui manque à la distribution de cette comédie. En parallèle, elle continue de tourner pour la télévision. Elle joue dans Rivage mortel (The Lake ), son premier film de science-fiction, diffusé sur le réseau NBC. Après cet échec cinématographique, la comédienne retourne dans le monde télévisuel dès la rentrée 1998. Elle décroche le rôle féminin principal de Caitlin Cross dans la saison 4 de Nash Bridges, série policière à succès tournée à San Francisco avec Don Johnson dans le rôle-titre et diffusée sur le réseau CBS. Elle signe un contrat de trois saisons. En parallèle, la vedette joue dans le téléfilm Au-delà de l'obsession (Ultimate Deception). Elle apparaît aussi au cinéma dans la comédie Coming Soon, réalisée par Colete Burson, où elle donne la réplique à Bonnie Root et Ryan Reynolds. À cause d'une sortie quasi limitée, le film ne peut briller au box-office américain. L’actrice ferme la saison télévisuelle en jouant dans les téléfilms; (It Came From The Sky) et Undercover Angel.

Au cours de la rentrée 1999, l’actrice tourne la 5e saison de la série policière Nash Bridges ; la série reste une valeur solide pour CBS, mais des rumeurs persistantes sur l’état de santé de l’actrice obscurcissent les coulisses de la série. La presse à scandales affirme qu'elle est devenue accro à la cocaïne. La presse affirme que cette dépendance est liée au fait que l’actrice fréquente Richard Grieco, qui aurait une mauvaise influence. Son publiciste de l’époque écarte cette rumeur en disant que l’actrice souffre de saignement de nez a cause d’un problème santé. Yasmine continue d’honorer ses contrats pour la télévision en parallèle de la série elle apparait dans Dangereuse conduite (Road Rage), un téléfilm diffusé sur le réseau NBC. Simultanément de ses projets télévisuels, Yasmine Bleeth commence le tournage d'un drame indépendant : Goodbye, Casanova. Réalisé par Mauro Borrelli elle joue le rôle principal et partage l'affiche du film avec Ellen Bradley , Carmen Filpi. Malgré une sortie limité le film est bien accueilli par la critique et remporte le prix de la meilleure scénographie au New York International Independant Film & Video Festival. Aaron Spelling, qui souhaite lancer un nouveau Prime time serial après Melrose Place et qui désire depuis longtemps travailler avec l’actrice, pense immédiatement à Yasmine Bleeth pour jouer le rôle vedette. Rapidement, le réseau NBC donne le feu vert à Spelling. 

Le projet porte le titre de Titans et suit les aventures tumultueuses d’une famille puissante sur fond de drame, de romance, dans un univers glamour. La presse présente le projet comme le Dynastie du nouveau millénaire. Seul petit bémol, Yasmine est sous contrat avec CBS pour encore une saison pour la série policière Nash Bridges. Spelling veut tant travailler avec Yasmine qu’il propose à CBS d’acheter son contrat. Le réseau accepte et Yasmine rejoint le prime time sérial. Lors de la rentrée 2000 aux Etats Unis impossible d’échapper à Yasmine Bleeth : le prime time serial est lancé en grande pompe le 4 octobre 2000 devant un battage publicitaire et médiatique, le portrait de Yasmine Bleeth inonde Hollywood Boulevard. Le 1er épisode est regardé par plus de 11,6 millions d’Américains. Malgré une baisse des audiences pour les épisodes suivants, la série se maintient autour d'une moyenne de 8 millions de téléspectateurs au cours des sept épisodes diffusés. Sans aucune raison stratégique et alors que la série s’installe, la chaine décide de changer la case horaire dès le 9e épisode de la série, ce qui entraine une baisse d’audience drastique, autour de 6.6 millions. NBC décide d’annuler le prime time sérial tant attendu à cause des audiences, mais aussi à cause de l’addiction a la cocaïne de l’actrice, qui est confirmée par celle-ci lorsque son père décide de prendre en main la situation de sa fille et demande à la production un congés supplémentaire de deux semaines en plus de ceux de Noël. 

Vie privée

Dans la première moitié des années 1980, fait la rencontre de Grant Show sur le tournage de Ryan’s Hope où il a lui-même un rôle régulier ; leur relation dure de 1984-1987. Après cela, elle vit une relation de courte durée avec Luke Perry, entre 1987-1988. Elle vit ensuite des romances, entre 1995 et 1996, avec Ricky Paul Goldin, Steave Guttenberg, David Charvet et Matthew Perry. En 1998, elle entame une relation avec Richard Grieco, personnage sulfureux à la mauvaise réputation. Leur couple dure jusqu’en 2000 avec des séparations. 

Santé

Yasmine Bleeth est atteinte pendant plusieurs années d’une addiction à la cocaïne. Cette addiction à la cocaïne plane sur la vie de Yasmine depuis la série Baywatch ; beaucoup de rumeurs à Hollywood affirment qu’a la fin du contrat de la star pour Baywatch, au cours de la saison 7, la production n’envisage pas de renouveler celui-ci à cause de son addiction à la cocaïne. La vedette dément et affirme avoir elle-même pris cette décision. Sa collaboratrice de Baywatch Gena Lee Nolin déclare : « Les rumeurs concernant Yasmine étaient injustifiées : je me souviens, alors que Yasmine tournait une scène dans une cabine téléphonique, elle s'est grattée le nez et le lendemain les paparazzi mettaient Yasmine dans les gros titres et affirmaient qu'elle se droguait. Et à l'époque, quand je l'ai connue, il ne se passait rien de tout cela. » La presse affirme que l’actrice a développé cette dépendance en fréquentant Richard Grieco. En 2003, après sa réhabilitation, l’actrice parle à cœur ouvert au magazine Glamour et confirme ses problèmes de dépendance de la cocaïne. Elle affirme : « Mes problèmes ont commencé en 1999, alors que je vivais dans la baie San Francisco pour les besoins du tournage de Nash Bridges. Je me sentais seule, loin de mon petit ami Richard Grieco. Notre relation battait de l’aile. Je me suis réfugiée de façon significative dans la drogue. » Elle continue et affirme, toujours au magazine Glamour : « Aussi je consommais de façon occasionnelle à ce moment-là, puis après ma consommation est devenue régulière, et là je ne me reconnaissais plus, mes amis me disaient que je ressemblais à un extraterrestre. » 

Néanmoins l’actrice confirme que sa consommation ne s’est jamais faite pendant le travail. Elle affirme : « Je pouvais prendre la cocaïne jusqu'à 6 heures du matin. J’étais épuisée, je pouvais m’endormir dans la caravane, il fallait venir me réveiller. J’ai saigné du nez à plusieurs reprises pendant les prises, le maquilleur me donnait un mouchoir pour que je puisse m’essuyer sans poser de questions. Ma publiciste finit par expliquer mes reniflements en évoquant un problème du sinus nasal. » Un employé de la production de la série Nash Bridges affirme à People Magazine : « Tout le monde savait qu’elle avait un problème avec la cocaïne ; à cause de cela les gros plans de la caméra ne restaient pas trop longtemps sur son visage. » Ce problème perdure pendant tout le tournage de Nash Bridges. Après qu’elle rentre à Los Angeles pour commencer le tournage de Titans, son père l’attend en larmes et lui demande de rentrer en cure de désintoxication. Yasmine, choquée, comprend alors l’ampleur du problème. Rapidement, elle est prise en charge par un médecin, des examens lui montrent l’état de son vestibule nasal, totalement rongé  ; l’actrice prend peur. Après six semaines d’abstinence, elle retrouve ses vieux démons et pendant le tournage de Titans, elle est totalement dépendante. Ses problèmes personnels et la baisse d’audience de la série consolident sa mauvaise situation. Quand elle atteint un point de non-retour, elle décide d’aller en cure de désintoxication, après l’intervention de ses amis proches et de son père qui demande à la production de Titans un congé supplémentaire, ce qui précipitera l’arrêt de la série. L’actrice suivra deux cures de réhabilitation pour qu’elle puisse se débarrasser définitivement de son problème d'addiction. En 2002, elle semble avoir vaincu sa dépendance de la cocaïne. 

Bleeth Yasmine

Filmographie

  • 1980 : Hey Babe!, de Rafal Zielinski : Theresa O'Brian
  • 1994 : The Force de Mark Rosman : Coral Wilson
  • 1998 : BASEketball de David Zucker : Jenna Reed
  • 1999 : Heaven or Vegas, de Gregory C. Haynes : Rachel
  • 1999 : Coming Soon de Colette Burson : Mimi
  • 2000 : Goodbye, Casanova, de Mauro Borrelli : Lavinia

Télévision

Téléfilms

  • 1995 : Baywatch: Forbidden Paradise, de Douglas Schwartz (vidéo)
  • 1996 : Vengeance à double face (A Face to Die For), de Jack Bender (TV)
  • 1996 : Talk to Me, de Graeme Campbell (TV)
  • 1997 : Beauté criminelle (Crowned and Dangerous), de Christopher Leitch (TV)
  • 1998 : Rivage mortel (The Lake), de David Jackson (TV)
  • 1999 : Au-delà de l'obsession (Ultimate Deception), de Richard A. Colla (TV)
  • 1999 : It Came From the Sky, de Jack Bender (TV)
  • 1999 : Un vrai petit ange (Undercover Angel), de Bryan Michael Stoller (TV)
  • 1999 : Dangereuse conduite (Road Rage), de Deran Sarafian (TV)
  • 2000 : Hidden War (TV)
  • 2003 : Alerte à Malibu : Mariage à Hawaï, de Douglas Schwartz (TV)
  • 2003 : Maximum Surge Movie, de Jason Bourque (TV)

Séries télévisées

  • 1985 - 1989 : Ryan's Hope, de Paul Avila Mayer et Claire Labine; Soap opera : Ryan Fenelli Hyde
  • 1991 - 1992 : On ne vit qu'une fois, de Agnes Nixon; Soap opera : Lee Ann Demerest
  • 1993 : Herman's Head de Andy Guerdat, Steve Kreinberg, Saison 3, épisode 11; Guest-stars : Linda
  • 1993 : Alerte à Malibu de Michael Berk, Gregory J. Bonann, Douglas Schwartz; Saison 4, épisode 7; Guest-stars : Caroline Holden
  • 1994 - 1997 : Alerte à Malibu de Michael Berk, Gregory J. Bonann, Douglas Schwartz; saison 5 à 7  : Caroline Holden
  • 1998 - 2000 : Nash Bridges de Carlton Cuse; saison 4 à 5 : Caitlin Cross
  • 2000 - 2001: Titans de Charles Pratt Jr; Saison 1 : Heather Lane
  • 2002 : V.I.P. Saison 4, épisode 18; Guest-stars : Kristen Grayson

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article