Évrard José

Publié le par Mémoires de Guerre

José Évrard est un homme politique français, né le 17 juillet 1945 à Cauchy-à-la-Tour (Pas-de-Calais) et mort le 7 janvier 2022. Membre du Parti communiste français (PCF) jusqu'en 2001, il rejoint le Front national (FN) en 2013. Il est élu député dans la troisième circonscription du Pas-de-Calais lors des élections législatives de 2017. En novembre 2017, il quitte le FN pour rejoindre Les Patriotes, parti présidé par Florian Philippot dont il devient le seul député à l’Assemblée nationale. En 2020, il rejoint Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan

Évrard José

Jeunesse

Fils d'un père mineur et d'une mère au foyer, José Évrard grandit dans une région à forte tradition ouvrière. Il est postier de formation. 

Débuts au PCF

L'ancrage du Parti communiste français (PCF) dans les années 1960 et 1970 dans ces régions minières prédispose José Évrard à s'engager politiquement. Il occupe rapidement un poste de secrétaire départemental au sein du PCF. Mais à partir des années 1980, le parti recule significativement dans ce bastion historique de la gauche, au profit du Front national (FN).

Passage au FN

En 2013, après 36 ans passés au PCF, s'estimant « trahi sur ses engagements », José Évrard s'engage au FN, se disant attiré par « la démarche de la dédiabolisation » et soutenant les « notions de souveraineté et d'indépendance nationale ». Au second tour des élections législatives de 2017, il devance le candidat MoDem Patrick Debruyne et est élu député de la troisième circonscription du Pas-de-Calais avec 52,94 % des voix. Il est aussi conseiller municipal de Billy-Montigny. 

Passage aux Patriotes

En novembre 2017, il annonce avoir quitté le FN et rejoint Les Patriotes, le parti présidé par Florian Philippot : il fait part de son désaccord avec la nouvelle orientation du FN sur les questions européennes, tandis que les autres élus FN à l'Assemblée dénoncent une « trahison impardonnable ». 

Debout la France

Il rejoint à la fin de l’année 2020 le parti Debout la France, présidé par Nicolas Dupont-Aignan, dont il devient vice-président. Il est la tête de liste du parti souverainiste aux élections régionales de 2021 dans les Hauts-de-France, lors desquelles sa liste arrive en sixième et avant-dernière position au premier tour, avec 2,04 % des voix. Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, il s'oppose à l'obligation vaccinale et au passe sanitaire, bien que vacciné. 

Vie familiale

José Évrard est père d'un fils unique. Vacciné et atteint du Covid-19, il est hospitalisé à Arras et meurt des suites le 7 janvier 2022. Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand annonce sa disparition et salue sa mémoire, de même que le député Nicolas Dupont-Aignan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article