Blanchoin Albert

Publié le par Roger Cousin

Albert Blanchoin est un journaliste et un homme politique français né le 17 août 1902 et décédé le 30 août 1968 à Châteauneuf-sur-Sarthe, dans le département du Maine-et-Loire. Issu d'une famille de paysans et d'artisans, il est un écolier brillant et monte à Angers puis Paris faire ses études. Il devient docteur en droit et écrit pour la Jeune République et L'Aube, deux publications de sensibilité sociale-chrétienne.

En 1935, il se présente sous les couleurs du Parti de la Jeune République à une élection législative partielle consécutive au décès d'un député dans sa région natale. Élu, il adhère au groupe des Indépendants de gauche, situé au centre. En 1936, il se présente à nouveau, affilié cette fois à la coalition de Front populaire, à laquelle la JR participe. Réélu dès le premier tour, il adhère au très progressiste groupe de la Gauche indépendante, et est élu secrétaire de la Chambre des députés. Il rejoint le Parti démocrate populaire en cours de législature.

Fait prisonnier lors des combats de 1939, il ne prend pas part au vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain le 10 juillet 1940. Il est libéré en 1941 et participe activement à la Résistance. À la Libération, il est d'ailleurs nommé au Comité départemental de libération. Revenu dans son Maine-et-Loire natal, il reprend ses activités éditoriales mais ne brigue pas de nouveau mandat. Ses articles, publiés dans Le Courrier de l'Ouest ont beaucoup d'écho dans la région. Il meurt dans sa ville de naissance en 1968.


Publié dans Journalistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article