Delfanne Georges

Publié le par Roger Cousin

Georges Delfanne, dit Christian Masuy, né le 22 janvier 1913 à Bruxelles et mort le 1er octobre 1947, était un agent de renseignement belge collaborateur pendant l'Occupation allemande. 

Georges Delfanne, Alias Masuy, Gestapo Torturer On His Trial. He Was Trialed By The Court Of Justice Of Paris With 13 Accomplices

Georges Delfanne, Alias Masuy, Gestapo Torturer On His Trial. He Was Trialed By The Court Of Justice Of Paris With 13 Accomplices

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, Georges Delfanne est militant du rexisme, mouvement politique d'extrême-droite en Belgique, et serait un homme de confiance de Léon Degrelle (futur général des Waffen SS). Sous l'occupation, il devient un auxiliaire français de la Gestapo, se présentera parfois comme « chef du contre-espionnage » de son secteur, et tortura de nombreuses personnes.

Dans les années 1930, il fait sortir des juifs d'Allemagne contre de l'argent. Arrêté à Cologne, il est recruté par les services de renseignement allemands. Arrivé en France en 1940, il achète le service de renseignement de Jacques Doriot et celui de Marcel Bucard, dont il devient chef. Il infiltre ou organise l'infiltration de réseaux de la Résistance, notamment Parsifal et Défense de la France. Il fait arrêter plus de 800 résistants. Il interrogea et tortura des résistants, dont notamment Simone Michel-Lévy.

À la fin de la guerre, il s'enfuit en Espagne. Livré par les Américains, il est jugé en France et condamné à mort, puis fusillé le 1er octobre 1947, au fort de Montrouge (Hauts-de-Seine). Son père, Adolphe Delfanne était un résistant belge de la première heure. Lorsque Masuy vint le voir, il refusa de le rencontrer et tenta de se suicider dans la même journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article