Fries Jakob

Publié le par rodney42

Le SS né Jakob Fries, gardien particulièrement brutal, travaille dans les camps de Sachsenhausen, puis d'Auschwitz. Arrêté, il est jugé à Nuremberg en 1952 pour ses crimes contre les prisonniers politiques de Sachsenhausen à 14 ans de prison. Libéré sous conditions en 1960 par le Ministre de la Justice, arrêté à nouveau le 12 juin 1961 pour ses crimes à Auschwitz, mis en liberté provisoire sous caution en attendant le procès de Francfort. Il voit des poursuites abandonnées en 1963 par le procureur général au motif qu'il avait déjà été condamné et qu'il était hautement improbable que la peine soit augmentée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article