Hongzhang Li

Publié le par Roger Cousin

Hongzhang LiLi Hongzhang (également orthographié Li Hung Chang), Marquis Suyi de première classe (15 février 1823 – 7 novembre 1901) est un général chinois qui mit fin à plusieurs révoltes, ainsi qu'un homme d'État de premier plan de la fin de l'empire Qing. Il occupa des postes importants à la Cour Impériale, tel que le poste de Vice-Roi du Zhili.

Il joua un rôle important dans l'organisation de la contre-offensive de l'empire Qing face à la Révolte des Taiping, en levant une milice dans sa province, l'armée de l'Anhui. Mais sa place dans l'histoire de Chine provient surtout du rôle fondamental qu'il joua pour constituer une armée chinoise moderne, « l'armée de Beiyang », à partir précisément de l'armée de l'Anhui. Cette réforme considérable, qu'il mena de 1880 à 1900 environ, s'accompagna de la création d'une marine moderne, la flotte de Beiyang.

Li Hongzhang est né dans le village de Qunzhi ( à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Hefei, dans l'Anhui. Lorsque les rebelles Taiping envahissent les provinces centrales de Chine, Li Hongzhang lève une milice pour défendre sa région natale. Ses actions pour servir la cause impériale face à la rébellion Taiping attirent l'attention de Zeng Guofan, général chargé de réorganiser la défense de l'empire dans le centre de la Chine. Il est aussi chargé des Affaires étrangères de l'Empire céleste à l'époque où il signe avec les Russes à Pékin la convention russo-chinoise du 15 (27) mars 1898, donnant la concession de Port Arthur aux Russes pour une durée de vingt ans, alors que les Allemands avaient obtenu celle de Kiautschou quelques mois plus tôt.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article