Sakharov Vladimir

Publié le par Roger Cousin

Sakharov VladimirVladimir Viktorovitch Sakharov (en russe : Влади́мир Ви́кторович Са́харов), né en 1853, mort en 1920, est un général russe qui combattit durant la Première Guerre mondiale puis avec les Armées blanches. Il était issu d'une famille noble de la province de Moscou. En 1869, il est sorti d'une école de cadets de Moscou puis fut diplômé de l'Académie militaire de Plavlovskoe en 1871 et entre au Régiment des Grenadiers de la Garde ; en 1878 il sort de l'école militaire d'état-major Nicolas. Il participa ensuite à la Guerre russo-turque de 1877-1878 à la 16e division d'infanterie.

En 1879, il passa enseignant à l'école militaire de Riga et fit carrière dans l'encadrement jusqu'à 1886 où il fut enseignant à l'école de cavalerie de Elisabethsgrad. Il a servi dans de nombreux états-majors : celui du 14e R.I, à celui de la forteresse de Cronstadt, à un district de gardes-frontières, chef d'état-major du 5e Corps d'armée. Il a commandé le 38e régiment de dragons et le 1er Corps d'armée de Sibérie, il fut aussi couvert d'éloges alors qu'il était en Asie centrale, il reçut pour cela une épée d'or avec diamants.

Il a participé à la guerre russo-japonaise dans l'état-major en Mandchourie en 1904, puis à l'état-major général de toutes les forces terrestres et navales ; il prit le commandement temporaire de la 17e Armée (octobre 1915) puis du 7e Corps d'armée en octobre 1906, il eut aussi dans ses attributions la gestion du comité Alexandre pour les blessés de guerre. Le 13 décembre 1913 il prit le commandement du 11e Corps d'armées.

C'est à la tête de la 11e Corps d'armée qu'il commença la Première Guerre mondiale sur la front de Galicie; entre le 22 août 1914 et le 4 septembre 1915 il fut le gouverneur d'Orenburg et des cosaques qui y étaient stationnés. De là il reprit le commandement effectif du 11e Corps d’armée pour passer ensuite commandant de la 11e à partir de 25 octobre 1915 qui était en opération au sud ouest du front Est. Le 19 octobre 1916 il devint le commandant de l'armée du Danube qui opérait avec la Roumanie il était sous le commandement du roi Ferdinand Ier de Roumanie à partir du 12 décembre 1916.

Après la révolution, il n'eut plus aucun commandement à partir du 2 avril 1917, mais il resta membre du comité Alexandre des blessés de guerre. Il vécut en Roumanie, puis en Crimée où il fut tué en 1920 à Karasubazara par des membres de l'Armée verte.

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article