Dahl Arlene

Publié le par Mémoires de Guerre

Arlene Dahl est une actrice américaine née le 11 août 1925 à Minneapolis, Minnesota (États-Unis) selon Wikipédia anglais qui cite le registre des naissances de l'État. Le doute semble entourer son année de naissance, 1928 et 1924 étant aussi cités.

Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene
Dahl Arlene

D'origine norvégienne, la belle Arlene Dahl fut engagée d'abord par la Warner (elle interprèta son premier rôle titre dans son deuxième film) puis par la MGM (dès son troisième film). Epouse brièvement de Lex Barker puis de l'argentin Fernando Lamas (1916-1982) de 1954 à 1960, dont elle a eu un fils, l'acteur Lorenzo Lamas, né en 1958. Dans les années 1950 elle fut la rivale d'une autre rousse, Rhonda Fleming, dans une série de films d'aventures (westerns, exotiques, historiques, avec pour partenaires Robert Taylor, Alan Ladd, Ray Milland, Rock Hudson ou Fernando Lamas) souvent signés par des cinéastes secondaires mais parfois aussi par des maîtres confirmés (Anthony Mann, Sam Wood, John Brahm), s'illustrant comme Fleming (plus rarement cependant) dans le film noir - signé Roy Rowland. Dans The Diamond Queen Dahl rejoint la cohorte des héroïnes exotiques en incarnant Maya, la reine du Népal (Fleming est Cléopâtre). Ce fut le vétéran Allan Dwan qui mit en scène la rencontre au sommet dans Deux rouquines dans la bagarre, arbitrée par John Payne.

Dahl fut aussi distribuée dans plusieurs comédies ou comédies musicales, au côté de Fred Astaire, Bob Hope, Red Skelton, mais parfois au second plan derrière les stars féminines du genre, mise en concurrence ailleurs avec June Allyson et Lauren Bacall, évincée plus tard par Polly Bergen et Morgan Brittany. Parmi ses films les plus célèbres : Le Livre noir (1949), Trois petits mots (1950), Les femmes mènent le monde (1954), Deux rouquines dans la bagarre (1956) et Voyage au centre de la Terre (1959), qui résument bien sa carrière. Après une curieuse parenthèse française (qui lui a fait rencontrer Jean Richard et Serge Gainsbourg), Arlene Dahl apparaît dans une dizaine de téléfilms ou épisodes de série, notamment face à son fils Lorenzo Lamas et dans les séries fleuves On ne vit qu'une fois et La Force du destin, demeurant active (comme Eleanor Parker, une autre rousse des années 1950) jusque dans les années 1990.

Filmographie

  • 1947 : Mon père et nous (Life with Father), de Michael Curtiz
  • 1947 : Rose d'Irlande, de David Butler : Rose Donovan
  • 1948 : La mariée est folle (The Bride Goes Wild), de Norman Taurog  : Tillie Smith Oliver
  • 1948 : Mon héros (A Southern Yankee), d'Edward Sedgwick : Sallyann Weatharby
  • 1949 : La Scène du crime (Scene of the Crime), de Roy Rowland : Gloria Conovan
  • 1949 : Le Livre noir (Reign of Terror), d'Anthony Mann : Madelon
  • 1950 : Embuscade (Ambush), de Sam Wood : Ann Duverall
  • 1950 : Le Convoi maudit (The Outriders), western de Roy Rowland  : Jen Gort
  • 1950 : Trois petits mots, comédie musicale de Richard Thorpe  : Eileen Percy Ruby
  • 1950 : Amour et caméra (Watch the Birdie), comédie à suspense de Jack Donohue : Lucia Corlane
  • 1951 : Inside Straight, western : Lily Douvane
  • 1951 : Discrétion assurée : Ellen Sayburn Jessman
  • 1952 : Le Trésor des Caraïbes (Caribbean), d'Edward Ludwig : Christine Barclay McAllister
  • 1953 : La Légion du Sahara (Desert Legion), de Joseph Pevney : Morjana
  • 1953 : Courrier pour la Jamaïque (Jamaica Run), de Lewis R. Foster : Ena Dacey
  • 1953 : Sangaree, d'Edward Ludwig : Nancy Darby
  • 1953 : Il y aura toujours des femmes (Here Come the Girls) film musical  : Irene Bailey
  • 1953 : The Diamond Queen, de John Brahm : Maya, Reine du Népal
  • 1954 : Les femmes mènent le monde (Woman's World), de Jean Negulesco : Carol Talbot
  • 1954 : La Révolte des Cipayes (Bengal Brigade), de László Benedek : Vivian Morrow
  • 1956 : Deux rouquines dans la bagarre (Slightly Scarlet), d'Allan Dwan : Dorothy Lyons
  • 1956 : Wicked as They Come, drame de Ken Hughes : Kathy Allen, nee Alanberg
  • 1957 : Le Manoir du mystère, de Sidney Gilliat  : Sarah Denewey Moreton
  • 1959 : Voyage au centre de la Terre (Journey to the Center of the Earth), de Henry Levin : Mrs. Carla Goetaborg
  • 1964 : Kisses for My President, comédie de Curtis Bernhardt : Doris Reid Weaver
  • 1967 : Les Poneyttes, de Joël Le Moigne : Shoura Cassidy
  • 1969 : Du blé en liasses, d'Alain Brunet
  • 1969 : L'Ouest en feu, western de Nathan Juran : Martha Carden
  • 1969 : Les Chemins de Katmandou, d'André Cayatte : Laureen
  • 1991 : Night of the Warrior : Edie Keane

Télévision

  • 1953 : The Pepsi-Cola Playhouse (série)
  • 1958 : Opening Night (série) : Host
  • 1963-1965 : 4 épisodes de L'Homme à la Rolls avec Gene Barry
  • 1965 : Perilous Times avec Diane Baker, Peter Falk
  • 1971 : sketch Love and the Teddy Bear avec Morgan Brittany
  • 1971 : Deadly Dream avec Lloyd Bridges, Janet Leigh  : Connie
  • 1979-1987 : 4 épisodes de La croisière s'amuse avec Darren McGavin
  • 1981-1984 : On ne vit qu'une fois ("One Life to Live") (série) : Lucinda Schenck Wilson (épisodes inconnus)
  • 1981 : 1 épisode de L'Île fantastique avec Ricardo Montalban
  • 1995 : La Force du destin ("All My Children") (série) : Lady Lucille (épisodes inconnus)
  • 1995-1997 : 2 épisodes de Le Rebelle avec Lorenzo Lamas
  • 1999 : 1 épisode de Air America avec Lorenzo Lamas

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article