Les Tricheurs

Publié le par Marcel Carné

Les Tricheurs est un film français réalisé par Marcel Carné et sorti en 1958. Comédie de mœurs autour d'une bande de jeunes Parisiens plutôt aisés de la fin des années 1950, qui vivent entre rive gauche de Saint-Germain-des-Prés et rive droite du 16e arrondissement de Paris. Bob vient juste d'apprendre qu'il a obtenu sa licence de Sciences, mais plutôt que d'aller avec ses amis ou camarades de promotion fêter leur succès commun, il préfère rester seul à se remémorer tristement certains événements personnels sous le coup desquels il est encore.

Tout a commencé avec la rencontre, chez un disquaire, d'Alain qui, ayant abandonné Normale Sup, vit dans la bohème, aux crochets de son entourage, fils de famille ou autres. Alain emmène Bob au Bonaparte, café de Saint-Germain-des-Prés et quartier général d'une bande (de plus ou moins jeunes oisifs), avec laquelle l'étudiant BCBG va se lier, dont Clo et surtout Mic... Premier film pour Jacques Charrier et rôle qui l'a rendu instantanément célèbre et a lancé sa carrière en France. Jean-Paul Belmondo et Jacques Perrin, encore pratiquement inconnus, jouent de petits rôles, ceux de jeunes du groupe. Belmondo avait été envisagé par Marcel Carné pour le rôle d'Alain, finalement dévolu à Laurent Terzieff, le réalisateur trouvant à Belmondo « un aspect un peu trop gouape à [son] gré pour jouer un philosophe, même de pacotille ». 

Souhaitant tout de même aider Belmondo à travailler, Carné lui a confié le rôle de l'un des acolytes d'Alain, rôle secondaire mais qui lui permettait d'être présent de manière régulière tout au long du film. Le réalisateur ayant mis longtemps à se décider entre les deux comédiens, Belmondo lui voua ensuite, selon les dires de Carné, une certaine rancune durant le tournage1. Belmondo a pour sa part démenti en avoir voulu au cinéaste. Quant à Jacques Perrin, on l'aperçoit au Bonaparte au début du film et il est de la toute dernière scène, dans laquelle il prononce sa seule réplique du film ("Et puis hein, piquez des bouteilles !"). Remake en 1987 : Les Nouveaux Tricheurs de Michael Schock. Ne pas confondre avec Tricheurs de Barbet Schroeder avec Jacques Dutronc et Bulle Ogier (1984). Les Tricheurs obtint le Grand prix du cinéma français l'année de sa sortie. Françoise d'Eaubonne en a écrit un roman.

Les tricheurs de Marcel CarnéLes tricheurs de Marcel Carné

Les tricheurs de Marcel Carné

Fiche technique

  • Titre : Les Tricheurs
  • Scénario : Jacques Sigurd, d'après une idée de Charles Spaak et Marcel Carné
  • Adaptation et dialogues : Jacques Sigurd
  • Assistants réalisateur : Serge Friedman, Paul Seban
  • Musique additionnelle : Nat King Cole, Chet Baker, Ray Brown, Ray Conniff, Al Costellanos, Roy Eldridge, Herb Ellis, Fats Domino, Stan Getz, Dizzy Gillespie, Lionel Hampton, Coleman Hawkins, Gus Johnson, Gerry Mulligan, Oscar Peterson, Buddy Rich, Pete Rugolo, Maxim Saury et son New-Orléans Sound, Socbey's Band, Sonny Stitt, The Champs, Norman Granz jazz
  • Images : Claude Renoir
  • Opérateur : Andréas Winding
  • Son : Antoine Archimbaud
  • Maquillage : Monique Archambault
  • Décors : Paul Bertrand
  • Costumes : Antoine Mayo, Jacques Heim, Virginie et robes de Christian Dior
  • Montage : Albert Jurgenson, assisté de C. Charbonneau
  • Photographe de plateau : Walter Limot
  • Script-Girl : Odette Lemarchand
  • Régisseur : Lucien Lippens
  • Administrateur : G. Valon
  • Tournage du 24 mars au 12 juillet 1958 dans les studios Franstudio de Joinville-le-Pont
  • Enregistrement : Poste Parisien
  • Tirage : Laboratoire L.T.C Franay
  • Effets spéciaux : LAX
  • Production : Silver-Films, Cinétel (Paris), Zebra-Films (Rome)
  • Chef de production : Robert Dorfmann
  • Directeur de production : Louis Wipf
  • Distribution : Corona
  • Format : Noir et blanc - Son monophonique - 35mm
  • Genre : Comédie dramatique
  • Sortie : 10 octobre 1958 à Paris
  • Durée : 125 minutes

Distribution

  • Jacques Charrier : Bob (pour Robert Letellier), étudiant en Sciences, habitant dans le seizième chez papa-maman
  • Pascale Petit : Mic (pour Michèle), une jeune fille de milieu modeste qui joue les affranchies
  • Andréa Parisy : Clo (pour Clotilde de Vaudremont), riche, belle et de mœurs libres, très amie avec Mic
  • Laurent Terzieff : Alain, le mauvais génie de la bande
  • Jean-Paul Belmondo : Lou, un garçon de la bande d'oisifs
  • Pierre Brice : Bernard, un étudiant et le meilleur ami de Bob
  • Dany Saval : Nicole, une fille de la bande
  • Roland Lesaffre : Roger, le frère de Mic, un mécanicien de garage
  • Denise Vernac : la mère de Mic, une petite commerçante
  • Jacques Marin : Hippolyte Félix, l'intermédiaire
  • Roland Armontel : le chirurgien
  • Jacques Perrin : un garçon (de la bande à Clo) qui, assis à l'arrière d'un scooter, prononce l'avant-dernière réplique du film
  • Jean-François Poron : Gérard, avec qui Lou (Belmondo) a un début de bagarre lors d'une fête chez Clo
  • Sandrine : Nadine qui, lors de la même fête, annonce qu'un petit chat s'est sauvé et est en péril
  • Alan Scott : un jeune Américain qui fréquente la bande
  • Gabrielle Fontan : la logeuse de Mic
  • Claire Olivier : l'amie de la logeuse de Mic
  • France Asselin : l'infirmière
  • Christian Azzopardi
  • Brigitte Barbier
  • Monique Barbillat
  • Michèle Bardollet
  • Gérard Bayle
  • Guy Bedos : Claude, un garçon de la bande
  • Françoise Belin
  • Jacques Berger
  • Yves Boisset
  • Jacques Chabassol : Daniel, le jeune homme ivre qui répète qu'il veut savoir "chez qui on est"
  • Anne-Marie Coffinet
  • Arielle Coignet
  • Suzanne Courtal : la concierge de Roger
  • Jocelyne Darche
  • Gérard Darrieu : le camionneur accidenté
  • Françoise Deldick
  • Maurice Derville
  • Nicole Dubois
  • Pierre Flourens
  • Gisèle Gallois
  • Claude Giraud : Toni
  • Sergio Gobbi
  • Henri Guégan : un camionneur
  • Alain Janey : le brigadier
  • Alfonso Mathis : Peter
  • Francis Nani
  • Michel Nastorg : le garagiste
  • Dominique Page : la fiancée de Bernard (le meilleur ami de Bob)
  • Jimmy Perrys : un employé du garage
  • Christian Pezey
  • Sophie Poncin
  • Jacques Portet : Guy, un garçon de la bande d'oisifs
  • René Sartoris
  • Alain Saury
  • Maxim Saury
  • Joël Schmidt
  • Andrée Servilanges : la cliente du magasin
  • Jean Sylvère : le barman
  • Andrée Tainsy : la réceptionniste
  • Françoise Vatel
  • Steve Parisot : jeune homme entreprenant et rompu à la danse, invitant Mic à se "coller"

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article