Borzage frank

Publié le par Roger Cousin

Frank Borzage est un réalisateur américain né le 23 avril 1893 à Salt Lake City (Utah), mort le 19 juin 1962 à Hollywood (Californie). Les Français ont tendance à prononcer [Borzaidge], alors que cela se prononce [Borzégui], anglicisme pour Borzaga qui était le vrai nom de son père, d'origine italienne. Il aimait beaucoup les chats et le personnage de bande dessinée Félix le chat.
 

Borzage frankBorzage frank

Né à Salt Lake City, d'une mère d'origine suisse alémanique et d'un père italien, il est mineur dès l'âge de douze ans. Il s'enfuit de chez lui, exerce plusieurs métiers et se fait embaucher comme accessoiriste puis comme acteur à Hollywood, où il interprète des rôles pour Ince et les productions Bison. À partir de 1916, il commence à diriger des films dont il écrit souvent le scénario. Son premier chef-d'œuvre est L'Heure suprême qui ouvre la deuxième période de sa carrière, de 1927 à 1940, celle des œuvres majeures (L'Heure suprême, La Femme au corbeau, L'Adieu aux armes, Secrets, Ceux de la zone, Trois camarades, La Tempête qui tue, ...), où se reconnaît la "Borzage touch", une transfiguration du mélo quotidien, une exaltation de l'amour fou cher au surréalisme (L'Heure suprême), un hymne au couple que ne peuvent séparer ni la misère, ni la guerre, ni même la mort. Pour comprendre cette "Borzage touch", il suffit de voir le traitement que le metteur en scène fait subir à L'Adieu aux armes d'Ernest Hemingway : il en fait un "poème d'amour fou" (Henri Agel). Borzage est le cinéaste du délire.

Dans La Femme au corbeau, son chef-d'œuvre du muet, le héros, pour montrer à celle qu'il aime la force de sa volonté, sort une nuit d'orage, à demi nu. Pris de congestion, il s'écroule, inanimé. C'est l'héroïne qui se couchera sur lui pour lui communiquer sa chaleur. Le western lui-même n'est plus que prétexte : Secrets vaut moins pour les scènes d'action, dont le siège de la cabane, que pour la peinture d'un amour qui résiste à toutes les épreuves, dont la mort d'un enfant. Cet amour transcende les milieux ; que l'on se rappelle l'ouverture de Ceux de la zone : Spencer Tracy n'est qu'un faux riche portant frac et chapeau-claque.

Sous son plastron s'allume une réclame. Il invitera pourtant Loretta Young, affamée, dans le restaurant dont il assure la publicité ; il la conduira ensuite, toujours éblouie, dans un campement de clochards sous un pont de Brooklyn. En fait, Borzage marie humour et mélodrame, fantaisie et mysticisme, passant sans problème de Le destin se joue la nuit à Le Cargo maudit, de la tragi-comédie à l'allégorie. Ses comédies sont amusantes (cf. le ballet des maîtres d'hôtel dans La Sœur de son valet). Mais il fut aussi l'un des réalisateurs les plus attentifs à suivre et à dénoncer la montée du nazisme (La Tempête qui tue).

Filmographie

Films muets

Courts-Métrages

  • 1913 : The Drummer of the 8th
  • 1913 : The Battle of Gettysburg
  • 1913 : A Dixie Mother
  • 1913 : Dead Man's Shoes
  • 1913 : Granddad
  • 1913 : The Mystery of Yellow Aster Mine
  • 1915 : The Pitch o' Chance
  • 1916 : The Pride and the Man
  • 1916 : Dollars of Dross
  • 1916 : Life's Harmony
  • 1916 : The Silken Spider
  • 1916 : The Code of Honor
  • 1916 : Two Bits
  • 1916 : A Flickering Light
  • 1916 : Unlucky Luke
  • 1916 : Jack
  • 1916 : The Pilgrim
  • 1916 : The Demon of Fear
  • 1916 : The Quicksands of Deceit
  • 1916 : Nugget Jim's Pardner
  • 1916 : That Gal of Burke's
  • 1916 : The Courtin' of Calliope Clew
  • 1916 : Nell Dale's Men Folks
  • 1916 : The Forgotten Prayer
  • 1916 : Matchin' Jim

Longs Métrages

  • 1916 : Land o' Lizards
  • 1916 : Immediate Lee
  • 1917 : Au Pays de l'Or (Flying Colors)
  • 1917 : Until They Get Me
  • 1918 : The Gun Woman
  • 1918 : The Curse of Iku
  • 1918 : Le Premier Pas (The Shoes That Danced)
  • 1918 : Innocent's Progress
  • 1918 : Society for Sale
  • 1918 : Au-dessus des lois (An Honest Man)
  • 1918 : Who Is to Blame?
  • 1918 : The Ghost Flower
  • 1919 : Toton the Apache
  • 1919 : Whom the Gods Would Destroy
  • 1919 : Prudence on Broadway
  • 1920 : Humoresque
  • 1921 : Get-Rich-Quick Wallingford
  • 1921 : The Duke of Chimney Butte
  • 1922 : Back Pay
  • 1922 : Billy Jim
  • 1922 : The Good Provider
  • 1922 : Le Mystère de la Vallée Blanche (The Valley of Silent Men)
  • 1922 : The Pride of Palomar
  • 1923 : The Nth Commandment
  • 1923 : Children of the Dust
  • 1923 : The Age of Desire
  • 1924 : Secrets
  • 1925 : Sa Vie (The Lady)
  • 1925 : Daddy's Gone A-Hunting
  • 1925 : The Circle
  • 1925 : Notre héros (Lazybones)
  • 1925 : Wages for Wives
  • 1926 : Giboulées conjugales (The First Year)
  • 1926 : The Dixie Merchant
  • 1926 : Early to Wed
  • 1926 : Marriage License?
  • 1927 : L'Heure suprême (Seventh Heaven)
  • 1928 : L'Ange de la rue (Street Angel)
  • 1929 : L'Isolé (Lucky Star)
  • 1929 : They Had to See Paris
  • 1929 : La Femme au corbeau (The River)

Films parlants

  • 1930 : La Chanson de mon cœur (Song o' My Heart)
  • 1930 : Liliom
  • 1931 : Doctors' Wives
  • 1931 : Young as You Feel
  • 1931 : Bad Girl
  • 1932 : After Tomorrow
  • 1932 : Jeune Amérique (Young América)
  • 1932 : L'Adieu aux armes (A Farewell to Arms)
  • 1933 : Secrets
  • 1933 : Ceux de la zone (Man's Castle)
  • 1934 : Comme les grands (No Greater Glory)
  • 1934 : Et demain ? (Little Man, What Now ?)
  • 1934 : Mademoiselle Général (Flirtation walk)
  • 1935 : Sur le velours (Living on velvet)
  • 1935 : Bureau des épaves (Stranded)
  • 1935 : Shipmates Forever
  • 1936 : Désir (Desire)
  • 1936 : Hearts Divided
  • 1937 : La Lumière verte (Green Light)
  • 1937 : Le destin se joue la nuit (History Is Made at Night)
  • 1937 : La Grande Ville (The Big City)
  • 1937 : Mannequin
  • 1938 : Trois Camarades (Three Comrades)
  • 1938 : L'Ensorceleuse (The Shining Hour)
  • 1939 : Chirurgiens (Disputed Passage)
  • 1940 : Cette femme est mienne (I take this woman) (non crédité)
  • 1940 : Le Cargo maudit (Strange Cargo)
  • 1940 : La Tempête qui tue (The Mortal Storm)
  • 1940 : L'Appel des ailes (Flight Command)
  • 1941 : Billy the Kid le réfractaire (Billy the Kid)
  • 1941 : Chagrins d'amour (Smilin' Through)
  • 1942 : The vanishing Virginian
  • 1942 : Sept amoureuses (Seven Sweethearts)
  • 1943 : Le Cabaret des étoiles (Stage Door Canteen)
  • 1943 : La Sœur de son valet (His Butler's Sister)
  • 1944 : Voyage sans retour (Till we meet again)
  • 1945 : Pavillon noir (The Spanish Main)
  • 1946 : Je vous ai toujours aimé (I've always loved you)
  • 1946 : L'Impératrice magnifique (Magnificent doll)
  • 1947 : Le Bébé de mon mari (That's My Man)
  • 1948 : Le Fils du pendu (Moonrise)
  • 1958 : China Doll
  • 1959 : Simon le pêcheur (The Big Fisherman)
  • 1961 : L'Atlantide

comme acteur

  • 1912 : On Secret Service
  • 1912 : Blood Will Tell
  • 1912 : When Lee Surrenders
  • 1913 : Days of '49
  • 1913 : Granddad
  • 1913 : The Battle of Gettysburg
  • 1913 : A Hopi Legend
  • 1913 : The Pride of the South
  • 1913 : The Drummer of the 8th
  • 1914 : Stacked Cards
  • 1914 : In the Sage Brush Country
  • 1914 : A Relic of Old Japan
  • 1915 : A Knight of the Trails
  • 1915 : The Cup of Life

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article