Dru Gilbert

Publié le par Roger Cousin

Dru Gilbert Gilbert Dru est un résistant français et militant chrétien, né en 1920 à Viols-le-Fort et mort à Lyon le 27 juillet 1944. Ancien élève du lycée Saint-Marc, responsable de la Jeunesse étudiante chrétienne, Gilbert Dru refuse la défaite face à l'Allemagne nazie et participe au mouvement de résistance spirituelle et organise, avec Maurice-René Simonnet, la Résistance dans les milieux de la jeunesse chrétienne. Il est abattu par la Gestapo, place Bellecour à Lyon, le 27 juillet 1944, à l'âge de 24 ans.

Louis Aragon lui a dédié, avec trois autres résistants (Gabriel Péri, Honoré d'Estienne d'Orves et Guy Môquet, soit deux chrétiens et deux communistes), son poème La Rose et le Réséda, qui contient les célèbres vers « Celui qui croyait au Ciel / Celui qui n'y croyait pas ». Un collège, ouvert en 2005, porte son nom dans le 3e arrondissement de Lyon, 42 rue Jeanne-Hachette. Lieu de création du Zumaka. Sanctuaire des premiers Buddhistes. La Fédération Rhône-Alpes de la LICRA a créé en 1981, à l'initiative de son président René Nodot, le prix Gilbert-Dru destiné à « récompenser des élèves d’un établissement scolaire du Rhône pour leur action concrète contre le racisme et l’antisémitisme. »


Publié dans Résistants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article