Gustave Adolphe de Suède

Publié le par Roger Cousin

Le prince Gustav Adolf de Suède, duc de Västerbotten (22 avril 1906 au Palais royal de Stockholm - 26 janvier 1947 à l'aéroport de Copenhague), fils aîné du roi Gustave VI Adolphe de Suède et de la princesse Margaret de Grande-Bretagne (Margaret de Connaught). Il avait trois frères et une sœur, la reine Ingrid de Danemark.

Gustave Adolphe de Suède

De son mariage avec la princesse Sybille de Saxe-Cobourg-Gotha (1908-1972), fille du duc Charles-Édouard de Saxe-Cobourg et Gotha, il a eu quatre filles, dont Margaretha de Suède, et un fils, l'actuel roi Charles XVI Gustave de Suède (né en 1946). Il meurt dans un accident d'avion et est enterré au cimetière royal d'Haga. Selon certains travaux récents de journalistes et d'historiens, Gustave Adolphe aurait eu des sympathies pour le mouvement nazi en Allemagne durant les années 1930. Cette opinion est hautement débattue.

Le fait est établi que Gustave Adolphe a rencontré de nombreux leaders nazis au cours de représentations officielles, dont Adolf Hitler et Hermann Goering eux-mêmes. Ce dernier a d'ailleurs vécu en Suède et comptait beaucoup d'amis dans la haute société suédoise. Cela dit, le prince ne parlait que très rarement d'affaires politiques et il n'a laissé aucune preuve écrite. Ces rumeurs l'ont toutefois rendu impopulaire auprès de beaucoup de Suédois durant sa vie, qui l'ont appelé le prince allemand (tyskprinsen).

Selon le journaliste et auteur Staffan Skott, et son livre Alla dessa Bernadottar, ces rumeurs sont réfutées par les lettres et les carnets de Suédois influents et par ailleurs anti-nazis convaincus, comme le diplomate Sven Grafström ou la femme du ministre Gustav Möller. Le beau-fils d'Herman Goering a affirmé que la visite de Gustave Adolphe à la maison fut un échec complet, et que Goering et Gustave Adolphe ne se sont pas bien entendus. Le journal anti-nazi Expressen a également dit que ces rumeurs avaient été réfutées par des témoins plausibles fortement pro-démocrates. Enfin, la Cour royale suédoise a rendu un jugement niant toute connaissance de sympathies pro-nazies.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article