Ferdinand von Sammern-Frankenegg

Publié le par Mémoires de Guerre

Ferdinand von Sammern-Frankenegg est un avocat autrichien, devenu SS-Brigadeführer und Generalmajor der Polizei, né le 17 mars 1897 à Grieskirchen en Autriche et mort le 20 septembre 1944 près de Banja Luka en Bosnie-Herzégovine. Il a été chef de la police à Varsovie puis à Esseg (aujourd’hui Osijek) en Croatie. 

Ferdinand von Sammern-Frankenegg
Ferdinand von Sammern-Frankenegg
Ferdinand von Sammern-Frankenegg

Parcours

Fils d'un président d'un tribunal régional, il poursuit ses études à Linz et Wels. Il est incorporé à l'infanterie de l'armée impériale de juillet 1915 à septembre 1920. Il fait partie du régiment « Kaiserschützen » avant d'intégrer un bataillon de police militaire puis est fait prisonnier de guerre. En 1920, il entre dans le mouvement Freikorps Oberland (organisation paramilitaire d'extrême droite) puis il obtient en 1922 son doctorat de droit après des études à Innsbruck. À partir de 1929, il est inscrit au barreau de Peuerbach. 

Jusqu'en 1932 il fait partie du groupement d'auto-défense nationaliste autrichien Steirischer Heimatschutz pour entrer ensuite dans la SS et par la suite devenir membre du parti nazi. En 1943, il dirige la première offensive armée contre le soulèvement du ghetto de Varsovie qui se solde par un échec : on le remplace par Jürgen Stroop. Muté en Yougoslavie, il est tué dans une embuscade près du hameau de Klašnić, en septembre 1944. 

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article