Batallon Vasco Espanol (BVE)

Publié le par Roger Cousin

Le Batallón Vasco Español (Bataillon basque espagnol) est un groupe armé espagnol d'extrême droite actif de 1975 à 1981, principalement au pays basque français.

 

Batallon Vasco Espanol (BVE)

Le BVE utilisait la violence contre les différents groupes séparatistes basques. Avec le changement de gouvernement à Madrid, de la post-franquiste de centre-droit UCD pour le centre-gauche PSOE en 1982, le BVE a disparu et a été remplacé par le GAL.

 

Attaques attribuées au BVE

  • 2 août 1977 : meurtre de Juan Lopetegui J. Carrasco (militant ETA ) à Anglet (France).
  • Mai 1978 : assassinat Irún Martin Merkelanz prétendument lié à l'ETA.
  • 21 décembre 1978 : assassinat de José Miguel Beñarán "Argala" (militant ETA qui a participé à l'assassinat de Luis Carrero Blanco en 1973), à Anglet. Carlos Gastón, membre de la BVE a été accusé de ce crime. L'ancien membre de l'OAS et député Jean Pierre Cherid y a pris part.
  • 25 juin 1979 : Meurtre de Enrique Gomez Alvarez (considéré comme militant de l'ETA) à Bayonne.
  • 28 juin 1979 : Meurtre de F. Martín Eizaguirre et Aurelio Fernández (considérés comme des militants du GRAPO) à Paris (France).
  • 28 septembre 1979 : meurtre de Tomás Alba Irazusta, conseiller municipal de Herri Batasuna, dans sa ville natale de Astigarraga (Guipuscoa).
  • 1er février 1980 : assassinat de Yolanda González Martín (étudiante basque et membre du Parti socialiste des travailleurs, PST), à Madrid par un commando emmené par Emilio Hellín Moro. Des membres du parti d'extrême droite Fuerza Nueva ont été arrêtés pour cette affaire, y compris un policier.
  • 2 février 1980 : assassinat de Jesús Zubikaray Badiola, membre de Euskadiko Ezkerra, à Hernani (Guipuscoa).
  • 19 avril 1980 : assassinat de Felipe Zagarna ORMAZABAL, membre d'Herri Batasuna à Hernani.
  • 8 mai 1980 : assassinat de María José Bravo del Valle (étudiant sans relation politique connue) à Saint-Sébastien (Guipuscoa).
  • 8 ou 11 mai 1980 à Saint-Sébastien, meurtre de Maria José Bravo.
  • 30 août 1980 : meurtre de Angel Etxaniz Olabarria, membre d'Herri Batasuna, à Ondarroa (Biscaye).
  • 2 septembre 1980 : assassinat de M ª Arbelaiz Miguel et Luis M ª Elizondo (HB) à Hernani.
  • 14 novembre 1980 : meurtre de Esperanza Alfonso Arana et Joaquín Etxeberria (membres de l'ETA) à Caracas (Venezuela).
  • 14 novembre 1980 : meurtre de Joaquií Antimasbere Escoz (sans lien connu politique) à Hernani.
  • 23 novembre 1980 : attaque contre le bar Hendayais à Hendaye. Pierre et Jean José Camio Aramendi (sans liens politiques connus) sont tués. 10 personnes sont blessées.
  • 30 décembre 1980 : assassinat de José Martín Sagardia Zaldua (membre de l'ETA) à Biarritz (France).
  • 3 mars 1981 : meurtre de Francisco Javier Cincunegui Andoain Ansa, militant Herri Batasuna et le frère d'un conseiller du parti nationaliste basque.
  • 3 mai 1981 : assassinat de Francisco Javier Cincunegui Ansa, membre d'Herri Batasuna, en Andoain (Guipuscoa).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article