Kennedy Arthur

Publié le par Mémoires de Guerre

John Arthur Kennedy est un acteur américain, né le 17 février 1914 à Worcester (Massachusetts), et mort le 5 janvier 1990 à Branford (Connecticut). 

Kennedy Arthur

Jeunesse

Plusieurs fois qualifié de "plus subtil comédien de Hollywood" par des critiques et historiens du cinéma, la carrière d' Arthur Kennedy s'étend sur six décades et près de 100 films, avec 5 nominations à l'oscar. John Arthur Kennedy est né à Worcester (Massachusetts) le 17-02-1914, seul fils de John Timothy Kennedy , un dentiste, et de sa femme Helen (Thompson). Il fait ses études à South high school et Worcester academy, étudie l'art dramatique au Carnegie institute of technology( maintenant Carnegie Mellon university) de Pittsburgh (Pennsylvanie). Diplôme en poche, il part à New-York. Passé dix mois à Big Apple, il trouve du travail au Globe theatre et joue Shakespeare en tournée dans le midwest. Après une année au Globe theatre, il rejoint la Shakespeare company de Maurice Evans et fait ses débuts à Broadway en 1937 dans " King RichardII ".

Carrière

En 1939, Kennedy joue avec la troupe de Maurice Evans "King Richard IV" puis "Life and death of an american" et "Madam, will you walk" avec George M.Cohan, qui ne tarira pas d'éloges sur le jeune acteur:c'est le plus brilliant acteur de Broadway. Son génie ne passe pas inaperçu, il est repéré par un talent scout et retenu pour incarner le jeune frère de James Cagney dans "City of conquest" (1940), ce rôle lui vaudra un contrat à la Warner bros. Les films vont se suivrent rapidement: Knockout (1941), Highway west (1941), High sierra (1941) avec Humphrey Bogart. Son talent fait l'unanimité, il tourne beaucoup, westerns, films noirs. Il est fort bon dans ses scènes avec Errol Flynn pour "They died with their boots on" et génial dans celles avec Kirk Douglas pour "Champion".

Le western fera souvent appel à lui, Kennedy peut tout jouer, grand spécialiste des personnages complexes, ambigus, il n'a jamais été égalé dans ce domaine comme le prouvent des titres comme " Bend of the river", " the man from Laramie", dans ce dernier, fils adoptif et contremaitre de Donald Crisp, il était pathétique, voyant ses espérances réduites à néant, il finissait par commettre l'irréparable. Tout aussi excellent dans "Rancho notorious", il n'avait pas de peine à surclasser l'élégant, mais pâle Mel Ferrer. Plus léger, il était un sympathique escroc dans "The rawhide years", agréable western aux couleurs flamboyantes de l'Universal des années 50, mais c'est sous la férule d'Edgar G. Ulmer qu'il donnera sa plus belle interprétation dans le genre, son Santiago dans "the naked dawn" est inoubliable.

Malgré tous ces films, Kennedy n'abandonne pas la scène, il succède à son ami Anthony Quinn (avec qui il fit 5 films) dans "Becket", à Broadway. A la fin des sixties , la qualité de ses films baisse et dans la décade qui suit, Arthur Kennedy comme beaucoup d'autres ira travailler en Europe, tournant un peu n'importe quoi en Italie: polars ,science fiction,etc... films à ranger dans les rayons du cinéma bis. Comme ses films sa santé se dégrade et l'alcool agrave son état, il tourne un dernier film en 1989 "Signs of life". Il est admis au Connecticut hospital de Branford (Connecticut) en octobre 1989 et meurt trois mois plus tard, le 5 janvier 1990 d'une tumeur au cerveau, il avait 75 ans.

Vie privée

En 1938, il épouse Mary Chaffey, qu'il avait rencontrée à Carnegie institute, le couple aura deux enfants, Terence Gordon en 1943 et Laurie Ewing en 1945, qui plus tard sera actrice.

Filmographie

  • 1940 : Ville conquise (City for Conquest) d'Anatole Litvak : Eddie Kenny
  • 1941 : La Grande Évasion (High Sierra) de Raoul Walsh : "Red" Hattery
  • 1941 : Knockout de William Clemens : Johnny Rocket, alias "Kid Williams"
  • 1941 : Strange Alibi de D. Ross Lederman : le sergent Joe Geary
  • 1941 : Bandits d'honneur (Bad Men of Missouri) de Ray Enright : Jim Younger
  • 1941 : Highway West de William C. McGann : George Foster
  • 1941 : La Charge fantastique (They Died with Their Boots On) de Raoul Walsh : Ned Sharp
  • 1942 : Sabotage à Berlin (Desperate journey) : le capitaine d'aviation Jed Forrest
  • 1943 : Air Force de Howard Hawks : le lieutenant Thomas C. McMartin, bombardier
  • 1944 : Resisting Enemy Interrogation de Robert B. Sinclair (Docudrame) : le sergent Alfred Mason
  • 1946 : La Vie passionnée des sœurs Brontë (Devotion) de Curtis Bernhardt : Branwell Brontë
  • 1947 : Boomerang ! d'Elia Kazan : John Waldron
  • 1947 : Cheyenne de Raoul Walsh : le "Sundance Kid"
  • 1949 : Les Aventuriers du désert (The Walking Hills) de John Sturges : Chalk
  • 1949 : Le Champion (Champion) de Mark Robson : Connie Kelly
  • 1949 : Une incroyable histoire (The Window) de Ted Tetzlaff : Ed Woodry
  • 1949 : La Tigresse (Too Late for Tears) de Byron Haskin : Alan Palmer
  • 1949 : Enquête à Chicago (Chicago Deadline)  : Tommy Ditman
  • 1950 : La Ménagerie de verre (The Glass Menagerie) d'Irving Rapper : Tom Wingfield
  • 1951 : La Nouvelle Aurore (Bright Victory) de Mark Robson : Larry Nevins
  • 1951 : Montagne rouge (Red Mountain) de William Dieterle : Lane Waldron
  • 1952 : Les Affameurs (Bend of the River) d'Anthony Mann : Emerson Cole
  • 1952 : L'Ange des maudits (Rancho Notorious) de Fritz Lang : Vern Haskell
  • 1952 : La Jeune Fille en blanc (The Girl in White) de John Sturges : l'interne en médecine Ben Barringer
  • 1952 : Les Indomptables (The Lusty Men) de Nicholas Ray : Wes Merritt
  • 1954 : Impulse de Cy Endfield : Alan Curtis
  • 1955 : Crashout de Lewis R. Foster : Joe Quinn
  • 1955 : L'Homme de la plaine (The Man from Laramie) d'Anthony Mann : Vic Hansbro
  • 1955 : La Maison des otages (The Desperate Hours) de William Wyler : le shérif adjoint Jesse Bard
  • 1955 : Mon fils est innocent (Trial) de Mark Robson: Bernard "Barney" Castle
  • 1955 : Le Bandit (The Naked Dawn) d'Edgar G. Ulmer : Santiago
  • 1955 : Les Années sauvages (The Rawhide Years) de Rudolph Maté : Rick Harper
  • 1957 : Les Plaisirs de l'enfer (Peyton Place) de Mark Robson : Lucas Cross
  • 1958 : Crépuscule sur l'océan (Twilight for the Gods) de Joseph Pevney : le second Ramsay
  • 1958 : Comme un torrent (Some Came Running) de Vincente Minnelli : Frank Hirsh
  • 1959 : Home Is the Hero de Fielder Cook : Willie O'Reilly
  • 1959 : Ils n'ont que vingt ans (A Summer Place) de Delmer Daves : Bart Hunter
  • 1960 : Elmer Gantry le charlatan (Elmer Gantry) de Richard Brooks : Jim Lefferts
  • 1961 : Le Train de 16h50 (Murder She Said) de George Pollock : le docteur Paul Quimper
  • 1961 : Claudelle Inglish de Gordon Douglas : Clyde Inglish
  • 1962 : Aventures de jeunesse (Hemingway's Adventures of a Young Man) de Martin Ritt : le docteur Henry Adams
  • 1962 : Barabbas de Richard Fleischer : Ponce Pilate
  • 1962 : Lawrence d'Arabie (Lawrence of Arabia) de David Lean : Jackson Bentley
  • 1964 : Les Cheyennes (Cheyenne Autumn) de John Ford : Doc Holliday
  • 1965 : Marcher ou mourir (Italiani, brava gente) de Giuseppe De Santis et Dmitri Vassiliev : Ferro Maria Ferri
  • 1965 : Murieta de George Sherman : le capitaine Love
  • 1965 : L'Amour est merveilleux (Joy in the Morning) d'Alex Segal : Patrick Brown
  • 1966 : Nevada Smith de Henry Hathaway : Bill Bowdre
  • 1966 : Le Voyage fantastique (Fantastic Voyage) de Richard Fleischer : le docteur Peter Duval
  • 1967 : L'Enfant du lundi (La Chica del lunes) de Leopoldo Torre Nilsson : Peter Richardson
  • 1968 : Le Jour des apaches (Day of the Evil Gun) de Jerry Thorpe : Owen Forbes
  • 1968 : Une minute pour prier, une seconde pour mourir (Un Minuto per pregare, un istante per morire) de Franco Giraldi : le marshal Roy W. Colby
  • 1968 : La Bataille pour Anzio (Anzio) d'Edward Dmytryk et Duilio Coletti : le général de division Jack Lesley
  • 1969 : Caine (Shark!) de Samuel Fuller : Doc
  • 1969 : Hail, Hero! de David Miller : Albert Dixon
  • 1971 : My Old Man's Place d'Edwin Sherin  : Walter Pell
  • 1973 : Baciamo le mani de Vittorio Schiraldi : Don Angelino Ferrante
  • 1973 : Ricco (Un tipo con una faccia strana ti cerca per ucciderti) de Tulio Demicheli : Don Vito
  • 1974 : La police a les mains liées (La Polizia ha le mani legate) de Luciano Ercoli : Armando Di Federico
  • 1974 : L'Antéchrist (L'Anticristo) d'Alberto De Martino : l'évêque Ascanio Oderisi
  • 1974 : Le Massacre des morts-vivants (Non si deve profanare il sonno dei morti) de Jorge Grau : l'inspecteur
  • 1976 : Brigade spéciale (Roma a mano armata), d'Umberto Lenzi : le commissaire-adjoint Ruini
  • 1976 : Ab morgen sind wir reich und ehrlich de Franz Antel : Mike Jannacone
  • 1976 : Emmanuelle de l'île Taboo (La Spaggia del desiderio) d'Enzo Ambrosio et Humberto Morales : Antonio
  • 1977 : La Sentinelle des maudits (The Sentinel) de Michael Winner : Monseigneur Franchino
  • 1977 : Nove ospiti per un delitto de Ferdinando Baldi : Ubaldo
  • 1978 : Le Cheval et l'enfant (Gli ultimi angeli) d'Enzo Doria : le grand-père
  • 1978 : Bermudes: Triangle de l'enfer (Bermude: la fossa maledetta) de Tonino Ricci : M. Jackson
  • 1978 : La Loi de la CIA (Sono stato un agente C.I.A.) de Romolo Guerrieri : le chef de station Maxwell
  • 1978 : Porco mondo de Sergio Bergonzelli : le sénateur Merelli
  • 1978 : Cyclone (El Ciclón) de René Cardona Jr.: le prêtre
  • 1979 : L'Humanoïde (L'Umanoide) d'Aldo Lado : le docteur Kraspin
  • 1989 : Signs of Life de John David Coles : Owen Coughlin
  • 1990 : Grandpa d'Alan Ruffier : le grand-père

Télévision

  • 1959 : Our American Heritage (série télévisée) : Alexander Hamilton
  • 1959 : Les Dix Commandements (Téléfilm) :
  • 1960 : Playhouse 90 (série télévisée) : Paul Heller
  • 1963 : Espionage (série télévisée) : Ed Pierce
  • 1964 : Suspense (série télévisée) : Sgt. Mike Kenny
  • 1964 : Suspicion (série télévisée) : Keith Hollands
  • 1970 : The Movie Murderer (Téléfilm) : Angus McGregor
  • 1971 : A Death of Innocence (Téléfilm) : Mark Hirsch
  • 1972 : Crawlspace (Téléfilm) : Albert Graves
  • 1973 : The President's Plane Is Missing (en) (Téléfilm) : Gunther Damon
  • 1974 : The Man from Independence : Tom Pendergast
  • 1974 : Nakia (série télévisée) : Sheriff Sam Jericho
  • 1989 : I Figlio del vento (série télévisée)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article