Doucement les basses

Publié le par Jacques Deray

Doucement les basses est un film franco-italien réalisé par Jacques Deray, sorti en 1971. L'abbé Medieu vit retiré au bord de l'océan, dans une petite cure bretonne. Après une existence orageuse, il pense avoir trouvé la paix. Mais un jour survient un homme, Francisco, qui lui dit : « Je suis le mari de votre femme ». Stupéfait, l'abbé comprend peu à peu ce qui s'est passé : sa femme Rita, morte avant qu'il n'entre dans les ordres, a réapparu ; elle avait machiné une fausse mort pour que Medieu puisse être délivré d'elle. Puis elle épouse Francisco, tenancier d'un bar louche. Mais aujourd'hui, elle s'est aperçue qu'elle aime toujours Medieu et veut reprendre la vie commune avec lui. Elle menace de se donner à tous les matelots du bar de Francisco, où elle est entraîneuse, si son ancien mari ne vient pas la rechercher. Crise de conscience pour l'abbé qui demande à son supérieur ce qu'il doit faire. Celui-ci l'invite à quitter les ordres ; aussitôt après, Medieu va trouver sa femme dont il apprend alors qu'elle est devenue religieuse dans un couvent. Medieu ira l'en tirer, provoquant une véritable révolte et un moment de folie dans le monastère.

Doucement les basses de Jacques Deray
Doucement les basses de Jacques Deray

Doucement les basses de Jacques Deray

Fiche technique

  • Réalisation : Jacques Deray
  • Scénario : Jacques Deray et Pascal Jardin
  • Photographie : Jean-Jacques Tarbès
  • Son : Jean Labussière
  • Décors : François de Lamothe
  • Musique : Claude Bolling
  • Montage : Pierre Saint-Blancat
  • Production : Alain Delon
  • Pays d'origine : France | Italie
  • Distribution : CIC
  • Année : 1970
  • Tournage : du 14 décembre 1970 au 12 février 1971
  • Genre : Comédie
  • Durée : 90 minutes
  • Date de sortie : France, 9 avril 1971

Distribution

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article