Castelli Philippe

Publié le par Roger Cousin

Philippe Castelli est un acteur français né le 8 juin 1925 à Chaville et mort le 16 avril 2006 à Paris à l'hôpital européen Georges-Pompidou des suites d'une complication cardio-respiratoire. Il a deux frères et une soeur.

Castelli Philippe Castelli Philippe

Il a tourné exclusivement des seconds rôles, dans 86 films, mais aussi au théâtre et dans des téléfilms. Son physique longiligne, sa démarche flegmatique et son accent parigot mais empreint d'une certaine préciosité, lui ont valu de nombreux rôles de garçons de café, de maîtres d'hôtels, de portiers et de valets de chambre. Le public l'a vu dans des scènes courtes, dans divers films qui ont eu la faveur du public ; parmi les films les plus marquants pour lui, on peut citer : Le Caporal épinglé de Jean Renoir, Landru de Claude Chabrol et ses rôles dans les films de Georges Lautner : Les Barbouzes, Les Tontons flingueurs, Les Seins de glace, Quelques messieurs trop tranquilles, Ces merveilleux sorciers, Les Bons vivants, Flic ou voyou, Laisse aller, c'est une valse.

Cependant, sa notoriété est due principalement, à partir de 1982, à son passage aux Grosses Têtes, émission radiophonique animée sur RTL par Philippe Bouvard. La nonchalance de sa voix, son débit assez lent, ses histoires à cent sous (généralement précédées par l'expression « Ah, j'ai une histoire !...») lui ont valu les (amicales) railleries des sociétaires de cette émission. Il a fait des apparitions dans l'émission L'Académie des neuf, au milieu des années 1980, sur Antenne 2. Il a dit : « Sans Philippe Bouvard, qui m'a imposé dans les Grosses têtes, je ne serais rien, ou alors un humble comédien, le plus souvent en quête d'un théâtre. » Avant 1959, il avait participé au Petit conservatoire de la chanson, une célèbre émission de Mireille.

Philippe Castelli est inhumé au cimetière de Montmartre, Paris, XVIIIe Arrondissement. Philippe Bouvard a dit de lui : « Je fus séduit par son regard de chien battu, ses oreilles de cocker, la loupe qu'il arbore sur le crâne en plus de ses lunettes et par son manque de mémoire » et également, en forme d'hommage : « Il faut être très intelligent pour savoir jouer aussi bien les imbéciles », prononcée par Philippe Bouvard dans l'émission de radio « Les Grosses Têtes », où Philippe Castelli servait souvent de « tête de turc ». Sa phrase la plus célèbre : « Ah ! J'ai une histoire ! », celle-ci étant souvent très grivoise.

Filmographie

  • 1960 : Les Bonnes Femmes, de Claude Chabrol - (Le régisseur)
  • 1961 : Les Godelureaux, de Claude Chabrol - (Le portier au vernissage)
  • 1962 : Cartouche, de Philippe de Broca - (Le commissaire)
  • 1962 : Le Caporal épinglé de Jean Renoir - (Le prisonnier électricien)
  • 1962 : A fleur de peau de Claude Bernard-Aubert - (Kléber)
  • 1963 : Les Bricoleurs, de Jean Girault - (Le facteur)
  • 1963 : Carambolages, de Marcel Bluwal - (Le portier du 321)
  • 1963 : Landru, de Claude Chabrol - (Un inspecteur de police)
  • 1963 : La Porteuse de pain, de Maurice Cloche - (Le premier policier aux ordres du préfet de police)
  • 1963 : Les Tontons flingueurs, de Georges Lautner - rôle du tailleur de Fernand Naudin à la fin du film. On retrouve son propre frère dans la même séquence dans le rôle du photographe.
  • 1964 : Une ravissante idiote, d'Édouard Molinaro - (Le client du restaurant)
  • 1964 : Des pissenlits par la racine, de Georges Lautner - (L'interne)
  • 1964 : Aimez-vous les femmes ?, de Jean Léon - (Un adepte de la secte)
  • 1964 : Les Durs à cuire ou Comment supprimer son prochain sans perdre l'appétit, de Jacques Pinoteau - (Le critique)
  • 1964 : Une souris chez les hommes, de Jacques Poitrenaud - (Le gardien du Louvre)
  • 1964 : Patate, de Robert Thomas - (Le facteur)
  • 1964 : La Grande Frousse / La Cité de l'indicible peur, de Jean-Pierre Mocky - (Le journaliste photographe)
  • 1964 : Fantômas, d'André Hunebelle - (L'agent en faction)
  • 1964 : Les Barbouzes, de Georges Lautner - rôle du standardiste dans un grand hôtel d'Istanbul.
  • 1965 : Un Monsieur de compagnie, de Philippe de Broca - (L'homme qui trompe Balthazar)
  • 1965 : Yoyo, de Pierre Étaix-(le valet de chambre)
  • 1965 : Les Enquiquineurs de Roland Quignon
  • 1965 : Quand passent les faisans de Édouard Molinaro
  • 1965 : Les Bons Vivants, de Gilles Grangier et Georges Lautner (segment Les Bons vivants) - (Boudu, un membre de l'association sportive)
  • 1965 : Fantômas se déchaîne, d'André Hunebelle - rôle du policier qui arrive en retard lors du briefing de Juve.
  • 1965 : La Communale de Jean L'Hôte
  • 1965 : Pas de caviar pour tante Olga de Jean Becker
  • 1966 : Galia, de Georges Lautner - (L'homme au téléphone)
  • 1966 : Monnaie de singe, d'Yves Robert - (Le clochard)
  • 1966 : Ne nous fâchons pas, de Georges Lautner
  • 1965 : Tant qu'on a la santé de Pierre Etaix
  • 1966 : La Sentinelle endormie de Jean Dréville - (Un grognard)
  • 1966 : La Bourse et la Vie, de Jean-Pierre Mocky - (Le vendeur de fromages)
  • 1967 : La Nuit des généraux (The Night of the Generals), d'Anatole Litvak - (Le physicien français)
  • 1968 : La Grande Lessive (!), de Jean-Pierre Mocky - (Tamanoir, le technicien de l'O.V.T.F)
  • 1970 : Borsalino, de Jacques Deray - (Le garçon d'hôtel)
  • 1970 : La Promesse de l'aube (Promise at Dawn), de Jules Dassin - (Un membre de l'équipe)
  • 1971 : Laisse aller, c'est une valse, de Georges Lautner - (Le directeur de la prison)
  • 1971 : Doucement les basses, de Jacques Deray - (Le grand vicaire)
  • 1971 : Le drapeau noir flotte sur la marmite, de Michel Audiard
  • 1972 : Le Viager, de Pierre Tchernia - (L'artiste de cabaret)
  • 1972 : Chut !, de Jean-Pierre Mocky - (Le ministre)
  • 1972 : La Guerre des espions - Bastos ou ma sœur préfère le colt 45 de Henri Boyer et Jean-Louis Van Belle - Film resté inédit
  • 1973 : Quelques messieurs trop tranquilles, de Georges Lautner - (Un reporter et le récitant)
  • 1973 : Les Volets clos, de Jean-Claude Brialy
  • 1974 : Les Quatre Charlots mousquetaires, d'André Hunebelle
  • 1974 : Un amour de pluie, de Jean-Claude Brialy - (Le portier)
  • 1974 : Deux grandes filles dans un pyjama, de Jean Girault - (L'avocat)
  • 1974 : Les Seins de glace, de Georges Lautner - (L'homme dans le parking souterrain)
  • 1974 : Borsalino & Co, de Jacques Deray - (Le coiffeur)
  • 1974 : Sexuellement vôtre, de Max Pécas - (Le majordome)
  • 1974 : Le bordel - Première époque 1900 - (Le sous-préfet)
  • 1974 : Les Bidasses s'en vont en guerre, de Claude Zidi - (L'huissier)
  • 1974 : Les Balances de Jean Bertho - (Le domestique)
  • 1974 : Le Droit aux étrennes de Jean Bertho - (Le monsieur bien mis)
  • 1974 : Le commissaire est bon enfant de Jean Bertho - (M. Punez)
  • 1974 : Monsieur Badin de Jean Bertho - (Ovide)
  • 1975 : Soldat Duroc, ça va être ta fête, de Michel Gérard - (Le colonel)
  • 1975 : Couche-moi dans le sable et fais jaillir ton pétrole, de Norbert Terry - (Le mort)
  • 1975 : Ce cher Victor, de Robin Davis - (Le neveu)
  • 1975 : C'est dur pour tout le monde, de Christian Gion
  • 1975 : Bons baisers de Hong Kong, d'Yvan Chiffre
  • 1976 : La Grande Récré de Claude Pierson
  • 1977 : Black-Out / Le naufrageur de Philippe Mordacq - Film resté inédit - (L'homme bousculé)
  • 1977 : L'Homme pressé, d'Édouard Molinaro - (L'ami du ministre)
  • 1977 : Mort d'un pourri, de Georges Lautner - (Le buraliste)
  • 1978 : La Belle Emmerdeuse ou On peut le dire sans se fâcher de Roger Coggio
  • 1978 : One, Two, Two 122, rue de Provence, de Christian Gion - ("Béret Français")
  • 1978 : Ils sont fous ces sorciers, de Georges Lautner
  • 1978 : Brigade mondaine, de Jacques Scandelari - (Le maître d'hôtel)
  • 1978 : Judith Therpauve, de Patrice Chéreau - (L'huissier de rédaction)
  • 1979 : Le Cavaleur, de Philippe de Broca - (Marcel)
  • 1979 : Le Temps des vacances, de Claude Vital - (Le maître d'hôtel d'Alexandre)
  • 1979 : Flic ou voyou, de Georges Lautner - (L'inspecteur du permis de conduire)
  • 1979 : Brigade mondaine : La Secte de Marrakech, d'Eddy Matalon - (Le monsieur distingué)
  • 1980 : Le Guignolo, de Georges Lautner - (Le standardiste de l'hôtel Danieli à Venise)
  • 1980 : Tais-toi et mange ta soupe - (L'homme qui se cure le nez)
  • 1980 : Les Aventures de guidon futé, de Jean-Marie Durand
  • 1980 : Une merveilleuse journée, de Claude Vital - (L'homme constipé)
  • 1981 : Est-ce bien raisonnable ?, de Georges Lautner - (L'appariteur)
  • 1981 : Signé Furax, de Marc Simenon - (L'agent au barrage)
  • 1981 : Prends ta Rolls et va pointer, de Richard Balducci - (Pérol, le propriétaire du pavillon)
  • 1981 : Le jour se lève et les conneries commencent, de Claude Mulot - (Maurice)
  • 1981 : Pour la peau d'un flic, d'Alain Delon - (Jean le barman)
  • 1982 : On s'en fout… nous on s'aime, de Michel Gérard - (Le professeur de français)
  • 1982 : Plus beau que moi, tu meurs, de Philippe Clair - (Le père Eusébio)
  • 1983 : Le Secret des sélénites, de Jean Image (voix)
  • 1983 : Rebelote, de Jacques Richard - (L'instituteur)
  • 1983 : Le Battant, de Robin Davis et Alain Delon - (Nestor, le receptionniste de l'hôtel Trianon)
  • 1983 : Ça va pas être triste, de Pierre Sisser - (Ludovic, le patron de l'auberge de jeunesse)
  • 1984 : Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir, de Philippe Clair - (Grégori)
  • 1984 : Retenez-moi... ou je fais un malheur !, de Michel Gérard - (Le brigadier)
  • 1984 : Aldo et Junior, film de Patrick Schulmann - (Gaston)
  • 1984 : Ave Maria, de Jacques Richard - (Gustave Léone)
  • 1985 : Liberté, Égalité, Choucroute, de Jean Yanne - (Le docteur Guillotin)
  • 1986 : Banana's boulevard, de Richard Balducci - (L'employé de l'A.N.P.E)
  • 1989 : À deux minutes près, d'Éric Le Hung - (Le garçon de la brasserie)

Apparitions non créditées

  • 1965 Fantomas se déchaine A 12Mn45s du début il donne la réplique à Louis de Funes. Dans la vidéo karaoké Musidol il est dans le clip de la chanson karaoké de Joe Dassin "Le dernier slow"

Courts-métrages

  • 1976 : L'Intrus, de Patrick Schulmann
  • 1977 : Dialogue sous la lampe, de Christian Riberzani

Télévision

  • 1964 : Thierry la Fronde / La chanson d'Isabelle de Robert Guez Feuilleton télévisé - (Le trouvère)
  • 1964 : Le Théâtre de la jeunesse : La sœur de Gribouille, d'Yves-André Hubert (TV) - (Emile)
  • 1965 : Les Facéties du sapeur Camember de Pierre Boursaus (série TV)
  • 1966 : Comment ne pas épouser un milliardaire de Lazare Iglesis (série TV)
  • 1966 : Sacrés fantômes de Stellio Lorenzi - (TV)
  • 1967 : L'amateur / S.O.S Fernand Le somnambule de Jean-Pierre Decourt - (TV)
  • 1967 : Max le débonnaire de Gilles Grangier (série TV) (segment Un Bon petit Jules)
  • 1970 : Tête d'horloge de Jean-Paul Sassy (TV) - (Un surveillant)
  • 1970 : Les Caprices de Marianne d'Alfred de Musset, réalisation Georges Vitaly - (Malvolio)
  • 1970 : Le fauteuil hanté, réalisé par Pierre Bureau - (Un journaliste)
  • 1970 : Rendez-vous à Badenberg de Jean-Michel Meurice (série TV)
  • 1970 : Au théâtre ce soir : Cherchez le corps, Mister Blake de Frank Launder, Sidney Gilliat, mise en scène Georges Vitaly, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny - (Le sergent)
  • 1971 : Madame êtes-vous libre ? de Claude Heymann (série TV)
  • 1971 : Quentin Durward de Gilles Grangier (série TV)
  • 1971 : La Belle Aventure de Jean Vernier (TV) - (Didier)
  • 1971 : Les Nouvelles Aventures de Vidocq - Les banquiers du crime de Marcel Bluwal - (Le greffier)
  • 1972 : La Demoiselle d'Avignon de Michel Wyn (feuilleton TV) - (Un douanier)
  • 1972 : Avec le cœur de Rémy Grumbach (TV)
  • 1972 : La Bonne Nouvelle de Guy Lessertisseur (TV) - (M. Lafiole)
  • 1972 : Kitsch-Kitsch de Janine Guyon (TV)
  • 1972 : Le Voleur de rien de Janine Guillon (TV) - (M. Lenoir)
  • 1973 : Au théâtre ce soir : Le Million de Georges Berr et Marcel Guillemaud, mise en scène Francis Morane, réalisation Georges Folgoas, Théâtre Marigny - M. Alfred
  • 1973 : Poker d'as de Hubert Cornfield (série TV) - (Le greffier)
  • 1974 : Un curé de choc de Philippe Arnal (série TV)
  • 1974 : Gil Blas de Santillane de Jean-Roger Cadet (feuilleton TV) - (La Fuente)
  • 1977 : Emmenez-moi au Ritz de Pierre Grimblat (TV)
  • 1980 : Les Incorrigibles d'Abder Isker (feuilleton TV) - (L'agent de police)
  • 1981 : Anthelme Collet ou Le brigand gentillhomme de Jean-Paul Carrère (feuilleton TV)
  • 1981 : Au théâtre ce soir : Alain, sa mère et sa maîtresse de Paul Armont & Marcel Gerbidon, mise en scène Jean Kerchbron, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny - (Alain)
  • 1982 : Les Scénaristes ou Les Aventures extraordinaires de Robert Michon de Nino Monti (TV) - (Lamour)
  • 1982 : Les Enquêtes du commissaire Maigret de Jean-Paul Sassy (série télévisée), épisode : Maigret et l'Homme tout seul : François, le serveur
  • 1986 : Grand Hôtel de Jean Kerchbron (série TV)
  • 1990 : Marotte et Charlie de Jean-François Porry (Le docteur)
  • 1991 : Aldo tout risque / Mascarade de Michel Lang (TV) - (M. Bond)
  • 1991 : C'est quoi, ce petit boulot ? de Michel Berny et Gian Luigi Polidoro (feuilleton TV) - (Le président de la télévision)
  • 1992 : Prêcheur en eau trouble de Georges Lautner (TV) - (Devos)
  • 1992 : Tout ou presque de Claude Vital (TV)
  • 1992 : Le Gendre idéal / Jamais deux sans trois de Dominique Masson - (TV)

Théâtre

  • 1962 : Cherchez le corps, Mister Blake de Frank Launder et Sidney Gilliat, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre La Bruyère
  • 1963 : Monsieur Blake de Frank Launder et Sidney Gilliat, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre La Bruyère
  • 1966 : Ta femme nous trompe d'Alexandre Breffort, mise en scène Michel Vocoret, Théâtre des Capucines
  • 1969 : L'Ascenseur électrique de Julien Vartet, mise en scène Roland Piétri, Théâtre de la Renaissance
  • 1974 : Croque-monsieur de Marcel Mithois, mise en scène Jean-Pierre Grenier, Théâtre Saint Georges
  • 1981 : Le Rêveur de Jean Vauthier, mise en scène Michel Vitold, Théâtre Moderne

Chanson

  • 1981 : La Madelon des parachutistes
  • 1981 : Zim boum
  • 1982 : Merde, merde, merde (ça va pas être triste)
  • 1982 : Quel panard d'être un loubard'
  • 1984 : Grosse comme une baleine
  • 1987 : Toutes, je les veux toutes

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article