Donnadieu Bernard-Pierre

Publié le par Mémoires de Guerre

Bernard-Pierre Donnadieu, né le 2 juillet 1949 à Paris (Seine), et mort le 27 décembre 2010 au Chesnay (Yvelines), est un acteur français.

Donnadieu Bernard-Pierre
Donnadieu Bernard-Pierre
Donnadieu Bernard-Pierre

Jeunesse et formation

Né à Paris, Bernard-Pierre Donnadieu fait des études de théâtre et de cinéma à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Afin de financer ses études il travaille en faisant les 3x8 dans une usine de bouchons où un accident du travail lui enlèvera deux doigts dans une presse hydraulique, puis surveillant (« pion ») à l'institution Bouteilly à Montlhéry.

Carrière

En 1975, il fait partie de l'équipe théâtrale de Robert Hossein à Reims. Il a pour partenaire Gérard Desarthe et la jeune Isabelle Adjani. Ils jouent La Maison de Bernarda de Federico García Lorca et Les Bas-fonds de Maxime Gorki. Il commence timidement sa carrière au cinéma à l'âge de 25 ans par de nombreuses apparitions chez des réalisateurs pour la plupart renommés. Il apparaît dans Le Locataire (1976) de Roman Polanski, puis tourne sous la direction de Claude Lelouch dans Si c'était à refaire (1976), Jean-Jacques Annaud dans Coup de tête (1978) et Patrice Chéreau dans Judith Therpauve (1978). Ces petits rôles lui permettent de se faire un nom respectable dans le milieu du cinéma, mais c'est surtout en 1981 qu'il connaît la consécration avec Le Professionnel (1981) où il se retrouve sous la peau de L'inspecteur auxiliaire Farges aux côtés de Jean-Paul Belmondo

Son visage dur, son regard droit et franc, ses traits tirés lui valent souvent d'incarner le méchant, le hors la loi, le subversif. Après avoir été le vrai Martin Guerre dans Le Retour de Martin Guerre (1981), il devient un criminel dangereux et chef de bande dans le très violent Rue barbare (1983), joue le terrible Ange Malaggione dans le thriller français L'Indic (1983), incarne un terrifiant néo-nazi dans Urgence (1984), et surtout, construit l'angoissant et inoubliable psycho-sociopathe, Raymond Lemorne, dans L'Homme qui voulait savoir. Dans La Passion Béatrice (1987), il est un chevalier du Moyen Âge, torturé depuis l'enfance par le souvenir de sa mère qu'il a surprise avec un amant alors que son père venait de partir en croisade où la mort l'attendait. Après avoir tué l'amant et renié sa mère, incapable d'effacer ni de supporter cette tache sur cette page de sa vie, il tente de s'affranchir de toutes les règles de la morale et de la religion et s'acharne sur sa propre fille Julie Delpy qui lui rappelle sa pureté perdue. 

Par la suite, Bernard-Pierre Donnadieu poursuit principalement sa carrière au théâtre et à la télévision avec de belles performances dans des rôles sympathiques. Il vit une romance avec Laura Morante dans Faut pas rire du bonheur (1995). Il incarne également beaucoup de personnages historiques au théâtre et à la télévision : Le colonel Auroux, Le colonel Henry, Charlemagne, Napoléon, Jean Jaurès, Jean Monnet. Dans À droite toute de Marcel Bluwal, téléfilm engagé sur la montée de l'extrême droite en France de 1936 à 1939, il est François Salmon, grand constructeur d'automobiles vraisemblablement inspiré d'Eugène Schueller. 2008 est l'année de son retour au cinéma avec Galapia dans Faubourg 36 de Christophe Barratier.

Bernard-Pierre Donnadieu est souvent la voix française de Harvey Keitel, Michael Rooker, Brendan Gleeson, Manfred Zapatka, Josef Bierbichler. Dans des dessins animés, il a prêté sa voix au Pirate dans The Pagemaster, à Doc Hudson dans Cars, au papa de Little Chicken dans Chicken Little, à l'avocat Layton T. Montgomery dans Bee Movie. Il prête aussi régulièrement sa voix de narrateur dans de nombreux documentaires. Bernard-Pierre Donnadieu a toujours privilégié une démarche éclectique et innovante, il a ainsi assumé des rôles dans des créations radiophoniques (rôle principal dans Marine Drive, la fin du Voyage, feuilleton sur France Culture). Dans le rôle de Roger Salengro, il retrouve Yves Boisset, en juin 2008, pour le tournage de L'Affaire Salengro. Son dernier rôle fut pour le film Jeanne Devère de Marcel Bluwal en 2010 où il tient le rôle du personnage de Martin. Sa fille, Ingrid Donnadieu, est également actrice. 

Mort

Bernard-Pierre Donnadieu est mort le 27 décembre 2010 à l'âge de 61 ans, des suites d'un cancer de la prostate. Ses obsèques se sont déroulées le 3 janvier 2011 à l'église de Sceaux. Il est ensuite inhumé au cimetière communal de Fontenay-aux-Roses, porté en terre par ses amis. Différentes personnalités ont prononcé son éloge funèbre. Yves Boisset évoqua un personnage qui « ne faisait pas de compromis avec sa passion, ce qui ne lui fit pas que des amis dans ce métier », tandis que Fanny Cottençon a parlé d'un « personnage tendre, que le cinéma français ne méritait pas ». 

Récompenses et Nominations

Récompenses

  • 1989 : Prix du meilleur acteur au Festival de Madrid pour L'Homme qui voulait savoir de George Sluizer
  • 1990 : Prix du meilleur acteur au Festival de Oporto pour L'Homme qui voulait savoir de George Sluizer
  • 2005 : FIPA d'or du meilleur acteur au Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz pour Jusqu’au bout de Maurice Failevic
  • 2005 : Prix du meilleur acteur aux 18es Rencontres internationales de programmes de télévision de Reims pour Clochemerle de Daniel Losset
  • 2008 : FIPA d'or du meilleur acteur au Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz de Biarritz pour À droite toute de Marcel Bluwal

Nominations

  • 1985 : Nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour Rue barbare.

Filmographie

  • 1975 : Docteur Françoise Gailland de Jean-Louis Bertucelli : un pompier
  • 1976 : Le Locataire de Roman Polanski : le serveur du bar
  • 1976 : Monsieur Klein de Joseph Losey
  • 1976 : Si c'était à refaire de Claude Lelouch : Claude Blame
  • 1976 : Le Corps de mon ennemi d'Henri Verneuil : un truand
  • 1978 : Mon premier amour d'Élie Chouraqui : le patron de café
  • 1978 : Judith Therpauve de Patrice Chéreau : Laindreaux
  • 1979 : Coup de tête de Jean-Jacques Annaud : Lucien
  • 1979 : Un si joli village d'Étienne Périer : Arnoux
  • 1979 : Un homme, deux femmes (Twee vrouwen) de George Sluizer : 2e Français
  • 1980 : 5 % de risques de Jean Pourtalé : le conducteur en colère
  • 1981 : Zone surveillée (Oscar du meilleur film d'école de cinéma) d'Olivier Langlois
  • 1981 : Les Uns et les autres de Claude Lelouch : le représentant Croix Rouge (UNICEF)
  • 1981 : Le Professionnel de Georges Lautner : l'inspecteur auxiliaire Farges
  • 1982 : Le Point d'eau de Valérie Moncorgé (court métrage)
  • 1982 : Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne : Martin Guerre
  • 1983 : Coup de feu de Magali Clément (court métrage)
  • 1983 : L'Indic de Serge Leroy : Malaggione
  • 1983 : La vie est un roman d'Alain Resnais : le professeur d'école
  • 1983 : La Mort de Mario Ricci de Claude Goretta : Jacky Vermot
  • 1983 : Liberty belle de Pascal Kané : Yvon
  • 1984 : Rue barbare de Gilles Béhat : Mathias Hagen, dit Matt
  • 1985 : Urgence de Gilles Béhat : Lucas Schroeder
  • 1985 : Les Loups entre eux de José Giovanni : De Saintes
  • 1986 : Flagrant Désir de Claude Faraldo : Robert Barnac
  • 1986 : L'Intruse de Bruno Gantillon : Philippe Busard
  • 1986 : Max mon amour de Nagisa Oshima : Archibald
  • 1987 : L'amour est blette de Magali Clément (court métrage)
  • 1987 : Les Fous de Bassan d'Yves Simoneau : le révérend
  • 1987 : La Passion Béatrice de Bertrand Tavernier : François de Cortemare
  • 1988 : L'Homme qui voulait savoir (Spoorloos) de George Sluizer : Raymond Lemorne
  • 1989 : Christian de Gabriel Axel (film, 1989)
  • 1990 : Le Gardien de phare de Jean-Philippe Gros (court métrage)
  • 1990 : Cellini, l'or et le sang (Una Vita scellerata) de Giacomo Battiato : François 1er
  • 1990 : Connemara de Louis Grospierre : Marc
  • 1991 : Comme nous serons heureux de Magali Clément (court métrage)
  • 1991 : Marcellino de Luigi Comencini : le comte
  • 1992 : La Scène finale de Bruno Gantillon : Hugo
  • 1992 : Blanc d'ébène de Cheik Doukouré : adjudant Mariani
  • 1992 : Agaguk (Shadow of the Wolf) de Jacques Dorfmann : Brown
  • 1993 : Szwadron de Juliusz Machulski
  • 1993 : Rosenemil (Emile des roses) de Radu Gabrea : Dr. Friedmann
  • 1993 : Justinien Trouvé ou le Bâtard de Dieu de Christian Fechner : Martin Coutouly
  • 1993 : Mauvais garçon de Jacques Bral : un inculpé
  • 1994 : La Faute de Karel Prokop
  • 1995 : Faut pas rire du bonheur de Guillaume Nicloux : Michel
  • 1996 : Caboose de Richard Roy : Larrivée
  • 2001 : Vercingétorix : La Légende du druide roi de Jacques Dorfmann : Dumnorix
  • 2004 : (Le cabaret marin).. comédie musicale.thème: le monde des marins..d'ALAIN QUEMPER.. metteur en scène jean marie Settler...le conteur..bernard pierre Donnadieu...pour la partie musicale et Chants: Charles Yves Ollivier..et sont groupe Gaillards d'avant... spectacle joué à Paimpol..
  • 2007 : Antonio Vivaldi, un prince à Venise : l'ambassadeur de France
  • 2008 : Faubourg 36 de Christophe Barratier : Felix Galapiat

Télévision

  • 1974 : À dossiers ouverts (série) de Claude Boissol : Olaf (affaire L'Intrus)
  • 1975 : Salvator et les Mohicans de Paris (d'après l'œuvre de Alexandre Dumas), feuilleton télévisé de Bernard Borderie
  • 1976 : Nick Verlaine ou Comment voler la Tour Eiffel, de Claude Boissol, épisode La Fille de l'air
  • 1976 : Ces beaux messieurs de Bois-Doré de Bernard Borderie (feuilleton)
  • 1977 : L'Amuseur de la Saint-Sylvestre de Bruno Gantillon : Roland
  • 1978 : Douze heures pour mourir : l'inspecteur Gianelli
  • 1978 : Le Temps des as de Claude Boissol (feuilleton TV) : Dupuy
  • 1978 : Une femme, une époque (série), épisode Marilyn Monroe
  • 1978 : Thomas Guérin, retraité de Patrick Jamain
  • 1978 : Gaston Phébus de Bernard Borderie (feuilleton)
  • 1979 : Médecins de nuit de Bruno Gantillon, épisode Légitime Défense
  • 1979 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Chassez le naturel de Claude Loursais
  • 1980 : L'Homme aux chiens de Bruno Gantillon : Gérard
  • 1981 : La Guerre des insectes de Peter Kassovitz (mini série)
  • 1981 : L'Ennemi de la mort de Roger Kahane (mini série) : le docteur Charbonnière
  • 1982 : La France de Joséphine de Peter Kassovitz : Henri Nérac
  • 1984 : Machinations de Bruno Gantillon (mini série) : De Vlaminck
  • 1985 : Double face de Serge Leroy : Ring / Jean-Jean
  • 1985 : Les Colonnes du ciel, La saison des loups de Gabriel Axel (mini série) : Mathieu
  • 1986 : Mariage blanc de Peter Kassovitz : Jean-Bernard
  • 1987 : Série noire, épisode 1996 de Marcel Bluwal (série TV) : Solinas
  • 1988 : Les Lutteurs immobiles d'André Farwagi : David (également scénariste)
  • 1988 : L'Argent du mur de Jean-François Delassus : Kurt Weigen
  • 1989 : Mary de Cork de Robin Davis
  • 1989 : La Baïonnette de Mirabeau de Claude Faraldo : Mirabeau
  • 1989 : Talleyrand ou Les lions de la revanche de Vincent De Brus : Mirabeau
  • 1990 : Mit den Clowns kamen die Tränen de Reinhard Hauff (mini série) : Dr Eli Kaplan
  • 1991 : L'Alerte rouge de Gilles Katz : François
  • 1993 : Le juge est une femme (saison 1, épisode 1: Aux marches du palais) de Serge Leroy : Marboeuf
  • 1995 : L'Affaire Dreyfus d'Yves Boisset : le colonel Henry
  • 1996 : Le Poteau d'Aldo de Didier Grousset : Aldo
  • 1997 : La Fine équipe d'Yves Boisset : Valck
  • 1997 : Le Pantalon d'Yves Boisset : le colonel Auroux
  • 1998 : Jeanne et le loup de Laurent Jaoui : Liancade de Roqueblanque
  • 1998 : La Tour secrète (I Guardiani del cielo) : Abdurasam
  • 2000 : Le Causse d'Aspignac de Rémy Burkel : Pierre Chamier
  • 2001 : Les Redoutables (segment Poisson d'avril) d'Yves Boisset (court métrage TV)
  • 2001 : Dormir avec le diable d'Yves Boisset : Leguen
  • 2002 : Jean Moulin d'Yves Boisset : Charvet
  • 2002 : SOS 18 de Jacques Malaterre (série) : Martin Le Goff (2002-2004)
  • 2003 : Orage de Peter Kassovitz (série) : Garnier
  • 2003 : Au Temps de Charlemagne de Jean-François Delassus : Charlemagne
  • 2004 : Les Passeurs de Didier Grousset : Maurice Nicod
  • 2004 : Clochemerle de Daniel Losset : Barthélémy Piéchut, le maire
  • 2004 : Un petit garçon silencieux de Sarah Lévy : Fédor
  • 2005 : Jusqu'au bout de Maurice Failevic : Vincent Guérin
  • 2005 : Allons petits enfants de Thierry Binisti : M. Haumont
  • 2006 : Nous nous sommes tant haïs de Franck Appréderis : Jean Monnet
  • 2006 : Austerlitz, la victoire en marchant de Jean-François Delassus (Documentaire-fiction) : Napoléon
  • 2008 : À droite toute de Marcel Bluwal (mini série) : François Salmon
  • 2009 : L'Affaire Salengro d'Yves Boisset : Roger Salengro
  • 2010 : Jeanne Devère de Marcel Bluwal : Martin

Théâtre

  • 1995 : Mardi d’Edward Bond, mise en scène Claudia Stavisky, théâtre national de la Colline
  • 1997 : La Nuit du Titanic de Michel Pascal, Théâtre Rive Gauche
  • 1999 : La Cerisaie de Tchekhov, mise en scène Georges Wilson, Espace Pierre Cardin
  • 2004 Comédie musicale..salle des fêtes paimpol 6.7.8 août..conteur dans le "cabaret marin"..spectacle d'Alain quemper..création musicale Charles Yves Ollivier dit Charl'y... arrangements musicaux les gaillards d'avant..Metteur en scène jean Marie settler.
  • 2008 : Du cristal à la fumée de Jacques Attali, mise en scène Daniel Mesguich, théâtre du Rond-Point
  • 2009 : Chat en poche de Georges Feydeau, mise en scène Christophe Barratier, théâtre national de Nice
  • 2009 : Le Roman d'un trader de Jean-Louis Bauer, mise en scène Daniel Benoin, théâtre national de Nice, théâtre de la Croix-Rousse

Radio

  • 1987 : Marine drive, la Fin du Voyage, série radiophonique en 15 épisodes, mise en onde Marguerite Gateau, France Culture : Sergius Birdon

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article