Stamp Terence

Publié le par Mémoires de Guerre

Terence Henry Stamp, est un acteur britannique né le 22 juillet 1938 à Stepney, quartier de Londres, en Angleterre, au Royaume-Uni. 

Stamp Terence

Carrière et parcours

Après un peu de théâtre, il débute au cinéma en même temps que Sarah Miles, parrainés par Laurence Olivier et Simone Signoret. Il est repéré par Peter Ustinov qui déclare qu'il faut utiliser son visage pur avant que le jeune homme perde son innocence. De fait il incarne déjà un ange, victime expiatoire, dans Billy Budd. Dès le film suivant, L'Obsédé (traduction française du « Collectionneur »), c'est la gloire grâce à un rôle de prolétaire meurtrier. Il tourne ensuite avec Joseph Losey une comédie d'espionnage et avec John Schlesinger un mélodrame historique, imposant une image de dandy à l'écran comme à la ville, courant les soirées avec son copain Michael Caine. Il sort avec Joan Collins notamment, avant de former un couple fameux avec le mannequin Jean Shrimpton. Ken Loach est réticent lorsque ses producteurs lui imposent Terence Stamp comme interprète, à cause de sa réputation de dandy. Or Stamp, selon son propre aveu, par son origine aurait parfaitement pu être son personnage de petite frappe et il sait le jouer avec un naturel désarmant. Cependant, au regret de l'acteur, Ken Loach n'a pas reconnu cette évidence. Suit une grande déception pour l'acteur à qui Michelangelo Antonioni avait promis le rôle du photographe dans Blow-Up, qu'il préparait en Angleterre - il le donnera en fait à David Hemmings.

Terence Stamp s'installe en Italie où il tourne en enchainant El Gringo de Silvio Narizzano, un western où il remplace au pied levé Robert Redford, Théorème de Pasolini, où il interprète un ange visiteur et sauveur (au sens biblique des termes), probablement sa composition la plus célèbre, et le sketch Toby Dammit / Ne pariez pas votre tête avec le Diable réalisé par Fellini, où il incarne un acteur bisexuel et drogué, rôle refusé par Peter O'Toole. Il clôt ce cycle fécond en jouant Rimbaud face à Jean-Claude Brialy en Verlaine dans Une saison en enfer de Nelo Risi. À la suite de sa rupture avec Jean Shrimpton, Terence Stamp se retire dans un ashram en Asie et s'éloigne des caméras. Dans les années 1970, le public l'aperçoit de loin en loin, dans Divine créature, opposé à Marcello Mastroianni, ou dans le fantastique Hu-Man au côté de Jeanne Moreau. Il effectue un retour remarqué en 1977, simultanément dans Rencontres avec des hommes remarquables de Peter Brook et dans Superman de Richard Donner – on ne peut imaginer plus grand écart. Ses films suivants, Mystère dans l'île des monstres (traduction littérale du titre espagnol), Amo non amo avec Jacqueline Bisset et Maximilian Schell, Meurtre au Vatican où il interprète le pape assassiné, demeurent invisibles. Autre grand écart : dans La Compagnie des loups de Neil Jordan, il prête ses traits au diable se déplaçant dans une limousine.

The Hit, Le tueur était presque parfait du jeune Stephen Frears remet sa carrière sur les rails. C'est lui qui joue le rôle central, celui du gangster qui a trahi. Il participe ensuite à des films de premier plan : L'Affaire Chelsea Deardon avec Robert Redford en vedette, Le Sicilien de Cimino (où sa composition princière rivalise avec celle de Burt Lancaster dans Le Guépard de Visconti), Wall Street où il est un lord qui sauve la tête de Charlie Sheen, Young Guns où il est, naturellement, l'Anglais perdu dans le Far West américain... Dans les années 1990 et 2000, il donne ses plus intéressantes compositions en femme trans dans Priscilla, folle du désert et face à un autre « vestige » des Sixties, Peter Fonda, dans le rôle-titre de L'Anglais de Steven Soderbergh. Ce dernier lui rend directement hommage en utilisant des images de Pas de larmes pour Joy de Ken Loach. En France, dirigé par Bernard Rapp et Yvan Attal, il tourne le suspense Tiré à part et la comédie Ma femme est une actrice, où il séduit Charlotte Gainsbourg. L'icône du Swinging London et la star de Wyler, Pasolini et Fellini est devenu un second (ou troisième) rôle dans les superproductions américaines telles que Star Wars, épisode I : La Menace fantôme de George Lucas, Elektra de Rob Bowman ou encore Walkyrie de Bryan Singer. L'acteur marque aussi son penchant pour la comédie avec Mon boss, sa fille et moi de David Zucker, Max la Menace de Peter Segal et Yes Man de Peyton Reed. Il entame la sixième décennie de sa carrière étonnante en incarnant un des hauts responsables censés ajuster le destin de Matt Damon dans L'Agence. Il enchaîne ensuite Song for Marion du Britannique Paul Andrew Williams, dans lequel il interprète le premier rôle face à Vanessa Redgrave, et deux films de Tim Burton : Big Eyes et Miss Peregrine et les Enfants particuliers. 

Vie privée

Terence Stamp est issu d'une famille modeste de Stepney à Londres. Il est le frère du manager des Who, Chris Stamp. Marié en 2002 avec Elizabeth O'Rourke, il divorce en avril 2008. 

Distinctions

  • Diplôme honorifique de l'Université de Londres-Est.
  • Golden Globe 1963 de l'acteur le plus prometteur pour Billy Budd de Peter Ustinov.
  • Nomination pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle 1963 pour Billy Budd de Peter Ustinov.
  • Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1965 pour le film L'Obsédé de William Wyler.
  • Prix d'interprétation masculine au Festival de Seattle 1994 pour le film Priscilla, folle du désert de Stephan Elliott.
Stamp Terence

Filmographie

  • 1962 : Le Verdict (Term of Trial) de Peter Glenville : Mitchell
  • 1962 : Billy Budd de Peter Ustinov : Billy Budd
  • 1965 : L'Obsédé (The Collector) de William Wyler : Freddie Clegg
  • 1966 : Modesty Blaise de Joseph Losey : Willie Garvin
  • 1967 : Loin de la foule déchaînée (Far from the madding crowd) de John Schlesinger : le sergent Francis "Frank" Troy
  • 1967 : Pas de larmes pour Joy (Poor Cow) de Ken Loach : Dave Fuller
  • 1968 : El Gringo (Blue) de Silvio Narizzano : Azul / Blue
  • 1968 : Théorème (Teorema) de Pier Paolo Pasolini : le visiteur
  • 1968 : Histoires extraordinaires - sketch Toby Dammit, de Federico Fellini : Toby Dammit
  • 1970 : The Mind of Mr. Soames d'Alan Cooke : John Soames
  • 1971 : Une saison en enfer (Una stagione all'inferno), de Nelo Risi : Arthur Rimbaud
  • 1975 : Hu-Man de Jérôme Laperrousaz : Terence
  • 1975 : Divine créature (Divinina creatura) de Giuseppe Patroni Griffi : Le duc Daniele di Bagnasco (Danì)
  • 1977 : Striptease de Germán Lorente : Alain
  • 1977 : Black-Out de Philippe Mordacq : Edgar Allan Poe
  • 1977 : Rencontres avec des hommes remarquables (Meeting with remarkable men) de Peter Brook : le prince Lubovedsky
  • 1978 : Le Voleur de Bagdad (The Thief of Bagdad) de Clive Donner : Wazir Jaudur
  • 1978 : Superman de Richard Donner : le Général Zod
  • 1979 : Amo Non Amo d'Armenia Balducci : Henry
  • 1979 : Licanthropus, il figlio della notte de Massimo Pirri
  • 1980 : Superman 2 de Richard Lester : le Général Zod
  • 1981 : Le Mystère de l'île aux monstres (Misterio en la isla de los monstruos) de Juan Piquer Simón : Taskinar/Skinner
  • 1982 : Meurtre au Vatican (Morte in Vaticano) de Marcello Aliprandi : le Pape Jean-Clément 1er
  • 1983 : The Bad Fish de Bob McCoy : Peter Watson
  • 1984 : The Hit: le tueur était presque parfait (The Hit) de Stephen Frears : Willie Parker
  • 1984 : La Compagnie des loups (The Company of Wolves) de Neil Jordan : le Diable (non-crédité au générique)
  • 1985 : Link de Richard Franklin : le docteur Steven Phillip
  • 1986 : L'Affaire Chelsea Deardon (Legal Eagles) d'Ivan Reitman : Victor Taft
  • 1986 : L'Insoumise (Hud) de Vibeke Løkkeberg : Edward
  • 1987 : Le Sicilien (The Sicilian) de Michael Cimino : le prince Borsa
  • 1987 : Wall Street d'Oliver Stone : Sir Larry Wildman
  • 1988 : Futur immédiat, Los Angeles 1991 (Alien Nation) de Graham Baker : William Harcourt
  • 1988 : Young Guns de Christopher Cain : John Tunstall
  • 1990 : Genuine risk de Kurt Voss : Paul Hellwart
  • 1990 : Stranger in the House de Terence Stamp : Tom
  • 1991 : Beltenebros de Pilar Miró : Darman
  • 1993 : L'Affaire Karen McCoy (The Real McCoy) de Russell Mulcahy : Jack Schmidt
  • 1994 : Priscilla, folle du désert (The Adventures of Priscilla, queen of the desert) de Stephan Elliott : Bernadette (Ralph)
  • 1996 : Tiré à part de Bernard Rapp : Edward Lamb
  • 1997 : Au-delà du désir (Bliss) de Lance Young : Baltazar
  • 1997 : La Part du Mal (Love Walked In) de Juan José Campanella : Fred Moore
  • 1998 : Kiss the Sky de Roger Young : Kozen
  • 1998 : L'Anglais (The Limey) de Steven Soderbergh : Wilson
  • 1999 : Bowfinger, roi d'Hollywood (Bowfinger) de Frank Oz : Terry Stricter
  • 1999 : Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (Star wars : Episode I - The Phantom Menace) de George Lucas : le chancelier Valorum
  • 2000 : Planète rouge (Red Planet) d'Anthony Hoffman : le docteur Bud Chantilas
  • 2001 : Revelation de Stuart Urban : Magnus Martel
  • 2001 : Ma femme est une actrice d'Yvan Attal : John
  • 2002 : Fellini, je suis un grand menteur (Federico Fellini, sono un gran bugiardo) de Damian Pettigrew : lui-même/Toby Dammit
  • 2002 : Full Frontal de Steven Soderbergh : lui-même (caméo non-crédité au générique)
  • 2003 : Le Manoir hanté et les 999 Fantômes (The Haunted mansion) de Rob Minkoff : Ramsley
  • 2003 : Mon boss, sa fille et moi (My boss's daughter) de David Zucker : Jack Taylor
  • 2003 : The Kiss de Gorman Bechard : Philip Naudet
  • 2004 : Dead Fish de Charley Stadler : Samuel Fish
  • 2004 : Elektra de Rob Bowman : Stick
  • 2005 : Separate Lies de Julian Fellowes : Joe (non-crédité au générique)
  • 2005 : These Foolish Things de Julia Taylor-Stanley : le boulanger
  • 2007 : September Dawn de Christopher Cain : Brigham Young
  • 2008 : Wanted : Choisis ton destin (Wanted) de Timur Bekmambetov : Pekwarsky
  • 2008 : Max la Menace (Get Smart) de Peter Segal : Siegfried
  • 2009 : Yes Man de Peyton Reed : Terrence Bundley
  • 2009 : Walkyrie de Bryan Singer : Ludwig Beck
  • 2010 : Ultramarines de Martyn Pick : le capitaine Severus (voix)
  • 2011 : L'Agence (The Adjustment Bureau) de George Nolfi : Thompson
  • 2013 : Song for Marion de Paul Andrew Williams : Arthur
  • 2013 : Art of the Steal de Jonathan Sobol : Samuel Winter
  • 2014 : Big Eyes de Tim Burton : John Canaday
  • 2016 : Crow de Wyndham Price : "Grand Corbeau"
  • 2016 : Miss Peregrine et les Enfants particuliers (Miss Peregrine's Home for Peculiar Children) de Tim Burton : Abraham "Abe" Portman
  • 2017 : Récolte amère (Bitter Harvest) de George Mendeluk : Ivan
  • 2017 : La Maison biscornue (Crooked House) de Gilles Paquet-Brenner : l'inspecteur-en-chef Taverner
  • 2018 : Viking Destiny de David Hughes : Odin
  • 2019 : Murder Mystery de Kyle Newacheck : Malcolm Quince
  • 2021 : Last Night in Soho d'Edgar Wright : le gentleman / Lindsey âgé

Télévision

Séries télévisées

  • 1997 : Les Prédateurs (The Hunger) : Host (Saison 1)
  • 2003-2011 : Smallville : Jor-El
  • 2020 : His Dark Materials : À la croisée des mondes : Giacomo Paradisi (saison 2, épisode 4) 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article