Marin Sanna

Publié le par Mémoires de Guerre

 Sanna Marin, née le 16 novembre 1985 à Helsinki, est une femme d’État finlandaise, présidente du Parti social-démocrate de Finlande (SDP) et Première ministre depuis le 10 décembre 2019. Issue d'une famille pauvre et ayant grandi dans la précarité, elle est diplômée de l'Université de Tampere après avoir financé ses études avec des « petits boulots », ce qui fait d'elle un symbole de l'ascension sociale finlandaise. Elle obtient son premier mandat électoral en 2012, comme conseillère municipale de Tampere. Elle est élue députée à l'Eduskunta trois ans plus tard et devient en juin 2019 ministre des Transports et des Communications du gouvernement de coalition du social-démocrate Antti Rinne. À la suite de la démission de ce dernier, elle prend sa succession et devient Première ministre en décembre 2019. À 34 ans, elle est à ce moment la plus jeune personne à diriger un gouvernement dans le monde et à diriger le gouvernement dans l'histoire finlandaise. Les cinq partis de sa majorité sont par ailleurs dirigés par des femmes. Elle prend la tête du Parti social-démocrate de Finlande le 23 août 2020 et intègre la même année le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde selon Forbes. En 2022, elle adopte une ligne très ferme face à Vladimir Poutine, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, pays voisin de la Finlande. Elle choisit notamment, dès le début de l'invasion, de fournir des armes à l'Ukraine, rompant avec la neutralité historique de la Finlande, et de soumettre la candidature de son pays à l'OTAN malgré les menaces ouvertes du gouvernement et du président russes. 

Marin Sanna

Famille

Sanna Mirella Marin naît le 16 novembre 1985 à Helsinki dans une famille modeste. Peu après sa naissance, sa mère rejoint un foyer pour femmes battues pour échapper à son mari alcoolique. Ses parents divorcent donc. Elle est alors élevée par sa mère et sa nouvelle compagne. Elle n'a jamais connu sa famille maternelle, sa mère ayant passé son enfance dans un orphelinat. La famille rencontre des difficultés financières qui ont un impact sur le début de sa scolarité que Sanna Marin qualifie de « médiocre ». Diplômée en administration publique à l'université de Tampere, elle est la première membre de sa famille à suivre des études universitaires. Afin de les financer, elle occupe plusieurs « petits boulots » ; dans une boulangerie, livreuse de journaux ou caissière en magasin et ne contracte aucun prêt étudiant de peur de ne pas pouvoir le rembourser. Depuis une quinzaine d'années, elle est en couple avec l'ancien footballeur et entrepreneur Markus Räikkönen, avec qui elle a une fille née en janvier 2018. Le couple s'est marié en août 2020. 

Carrière politique

Début de parcours

Elle entre dans le mouvement de jeunesse du Parti social-démocrate en 2006 et se présente sans succès aux élections municipales à Tampere deux ans plus tard. Cela reste à ce jour son seul échec en politique.

Ascension

Sanna Marin est élue au conseil municipal de Tampere en 2012, et en prend la présidence en janvier 2013. À l'occasion des élections législatives du 19 avril 2015, elle fait son entrée à l'Eduskunta en représentation de la circonscription de Pirkanmaa. Elle devient seconde vice-présidente du Parti social-démocrate de Finlande (SDP) en 2014, puis première vice-présidente en février 2017. 

Ministre

Au début de l'année 2019, elle remplace Antti Rinne, alors absent pour congé maladie, dans la campagne pour les élections législatives du 14 avril suivant. Lors du scrutin, elle recueille 20 000 voix de préférence, réalisant la meilleure performance parmi les candidats sociaux-démocrates. En juin suivant, Rinne la nomme ministre des Transports et des Communications.

Première ministre

Le 8 décembre 2019, cinq jours après que Rinne a remis sa démission en raison de la rupture de sa coalition gouvernementale, Sanna Marin est désignée candidate du SDP à la direction du gouvernement par le conseil du parti. Lors du vote, elle recueille 32 voix favorables, trois de plus qu'Antti Lindtman. L'Eduskunta la désigne formellement Première ministre le 10 décembre suivant, par 99 voix pour et 70 voix contre. Son gouvernement est désigné quelques heures plus tard par le président de la République Sauli Niinistö. À 34 ans, elle devient le plus jeune chef du gouvernement de l'histoire finlandaise, et devient également la chef de gouvernement la plus jeune lors de sa prise de fonction, ravissant ce titre au centriste Esko Aho qui s'était hissé au pouvoir à 36 ans en 1991. 

À sa prise de fonction, elle est également le plus jeune chef de gouvernement en exercice, devançant le Premier ministre ukrainien Oleksi Hontcharouk, âgé de 35 ans. Le 23 août 2020, elle est élue à la présidence du Parti social-démocrate de Finlande. Elle annonce, début 2022, dans le contexte de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le « renforcement de la coopération de la Finlande avec l’Union européenne en matière de défense » et évoque « le droit [de la Finlande] de déposer une demande d’intégration à l’OTAN ». Rompant avec la neutralité historique de la Finlande, elle fait une demande officielle d'adhésion à l'OTAN le 15 mai 2022. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article