Camp de Jadovno

Publié le par Roger Cousin

Le camp de Jadovno, qui accueille ses premiers prisonniers le 22 mai 1941, est le premier véritable camp d'extermination croate. Ceux-ci reçoivent l'ordre de construire une enceinte de 4 mètres de haut avec des barbelés, ainsi que 2 baraques pour le logement des gardiens. À l'intérieur de l'enceinte, il n'y a rien pour les prisonniers qui dorment par terre sans abri au pied des montagnes du Velebit.

Camp de Jadovno

À partir de fin juin 1941, des groupes de 300 à 400 prisonniers arrivent quotidiennement au camp ou ils sont presque immédiatement amené sur un versant appelé Fosse de Saranova, situé à 5 km du camp, où ils sont égorgés ou assommés à coup de barre de fer puis jetés dans la fosse. À la fin de juillet 1941, on estime à 10 000 le nombre de personnes ainsi exécutées.

En aout, l'afflux de prisonniers augmente ainsi que le nombre d'exécution si bien que les oustachis ouvrent la fosse de Grgin Brijeg. À la fin du mois, le camp ferme ses portes. Les derniers 1 500 prisonniers sont fauchés à la mitrailleuses sur le bord de la fosse. 150 autres réquisitionnés pour démanteler le camp seront jetés vivants dans la fosse, puis tués par grenades. Le nombre de victimes varie entre 35 000 et 75 000 selon les sources.

Publié dans Camps de Concentration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article