Clérissac Humbert

Publié le par Mémoires de Guerre

Humbert Clérissac (Roquemaure, 15 octobre 1864 - 16 novembre 1914), né Baptiste Placide Léopold, était un dominicain.

Clérissac Humbert

Proche de l'Action française: c'est sous son influence que Jacques Maritain se rapprocha de ce groupe, Clérissac devenant à partir de 1908 le directeur spirituel des Maritain. À partir de 1913, Maritain mit Clérissac en contact étroit avec l'officier et écrivain Ernest Psichari, qui finit par rentrer dans le tiers-ordre dominicain. Clérissac fit ses études au collège jésuite d'Avignon, puis entra au noviciat de Sierre en Suisse, avant de terminer ses études à Rijckholt (Pays-Bas).

Après la « dispersion » de l'ordre dominicain en 1903 (c'est-à-dire les lois anticléricales d'Émile Combes), il partit pour Londres où il espérait fonder une nouvelle branche dominicaine, projet qui échoua. Il prêchait souvent dans des retraites, en particulier à l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes. Malade, il meurt en 1914 et est enterré dans sa ville natale. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article