Fromm Friedrich

Publié le par Mémoires de Guerre

Friedrich Fromm est un Generaloberst allemand de la Seconde Guerre mondiale, né le 8 octobre 1888 à Berlin-Charlottenbourg et mort le 12 mars 1945 à Brandebourg-sur-la-Havel. Son attitude ambiguë au moment de l’attentat du 20 juillet 1944 dirigé contre Hitler provoqua son arrestation, puis son exécution. 

Fromm Friedrich
Fromm Friedrich

Carrière militaire

Durant une grande partie de la Seconde Guerre mondiale, Friedrich Fromm est Generaloberst (général d'armée), chef de l’Ersatzheer (l'Armée de terre de réserve). Bien qu'informé que certains de ses subordonnés — et plus particulièrement Claus von Stauffenberg — s'apprêtent à assassiner Hitler, Fromm n'intervient pas. Après l'échec de l'attentat du 20 juillet 1944, a contrario, il réagit brutalement en faisant immédiatement exécuter les principaux conspirateurs qu’il connaît.

Or, cette réaction vive et précipitée a pour effet de mettre en lumière son inaction antérieure et fait par conséquent douter de son innocence dans le complot : a-t-il ainsi voulu faire taire d'ex-complices de peur qu'il ne soit lui-même mis en cause ? Il est arrêté, jugé coupable et condamné à la pendaison pour « mauvais exercice de ses fonctions » et « lâcheté devant l'ennemi ». Il est finalement fusillé par un peloton d'exécution dans la prison de Brandebourg, après que Hitler lui-même décide de commuer la sentence initiale en une mort « plus noble ». 

Décorations

  • Iron Cross (1914), 2nd Class, 1st Class
  • Wound Badge (1914), in Black
  • Hanseatic Cross of Hamburg
  • Honour Cross of the World War 1914/1918
  • Anschluss Medal
  • Sudetenland Medal with Prague Castle Bar
  • Memel Medal
  • Iron Cross (1939), 2nd Class, 1st Class
  • Knight's Cross of the Iron Cross on 6 July 1940 as General der Artillerie and chief of the Heeresrüstung (armament of the army) and commander in chief of the Ersatzheeres (replacement army)

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article