Leps Jacques

Publié le par Roger Cousin

Leps Jacques Adrien Louis Jacques Leps (né le 27 septembre 1893 à Angers - date de mort inconnue) est un militaire français et as de l'aviation de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il remporte douze victoires aériennes homologuées, ainsi que deux victoires probables1. Il servit à l'origine dans la cavalerie, avant d'évoluer dans l'aviation. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il servira sous les ordres du général Armand Pinsard.

Leps entra au 9e régiment de hussards, le 9 octobre 1913 en temps que soldat de 2e classe. Il est promu au grade de brigadier, le 19 avril 1914. Le 2 août 1914, il est envoyé sur le front avec son régiment. Il va connaitre alors une série de promotions rapides. Un mois plus tard, le 5 septembre 1914, il est nommé maréchal-des-logis. Le 4 novembre 1914, il est transféré au 1er régiment de Hussards. Le 24 décembre 1914, il devient aspirant. Le 17 avril 1915, il passe sous-lieutenant.

Gravement blessé au combat, le 9 juillet 1915, il est cité à l'ordre de l'armée. Le 3 octobre 1915, il intègre l'Aéronautique Militaire en temps qu'observateur/fusillier. Dans un premier temps, Leps est affecté à l'Escadrille N67 (le 'N' signifiant que ses pilotes volaient sur des Nieuports). Le 15 juillet 1916, il est envoyé suivre sa formation de pilote à Ambérieu. Il obtient le brevet de pilote militaire n°4312 le 23 août 1916. Le 14 décembre 1916, il est affecté à l'Escadrille N81.

Jacques Leps remporte ses premières victoires aériennes le 16 mars 1917, en abattant un avion de reconnaissance allemand Albatros et un autre biplace non-identifié. Le 30 mars, il reçoit la Légion d'honneur et est cité pour ces victoires. Le 27 juin 1917, il remporte une nouvelle victoire sur un avion allemand. Une semaine plus tard, le 4 juillet, Leps est promu lieutenant. Il remportera deux nouvelles victoires en 1917, qu'il partage avec Marcel Hugues et André Herbelin.

Le 24 février 1918, Leps est nommé commandant de l'Escadrille 81, qui reçoit pour l'occasion quatre SPADs supplémentaires. Il remporte une nouvelle victoire le 6 avril 1918. En mai 1918, il fait équipe avec Gabriel Guérin et Paul Santelli pour abattre trois ballons d'observation allemands et un Albatros1. Le 11 mai, il reçoit la Military Cross britannique. Le 6 juin, il partage une nouvelle victoire sur un ballon d'observation avec Pierre Cardon. Le 15 juin, il remporte seul sa cinquième victoire sur un ballon d'observation. Pour le récompenser de ses douze victoires, il est promu au grade de capitaine le 14 août 1918.

A la fin de la guerre, il est décoré de la Croix de Guerre avec neuf palemes, de la Légion d'honneur et de la Military Cross britannique. Leps reste à la tête de l'Escadrille 81 jusqu'à sa dissolution, le 31 décembre 1919. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il reprend du service. Il est nommé major du Groupe de Chasse No. 21 sous les ordres du général Armand Pinsard. Pour ses services pendant la Seconde Guerre mondiale, il est fait Commandeur de la Légion d'honneur, il reçoit la Croix de Guerre 1939-1945, et est promu au grade de lieutenant-colonel.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article