Lothe Ilse

Publié le par Mémoires de Guerre

Ilse Lothe (6 novembre 1914 à Erfurt, après 1945) était capo au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau et au camp de concentration de Bergen-Belsen

Lothe Ilse

Carrière

Lothe, ouvrière dans une usine de chaussures, a été emprisonnée en raison de son refus de passer de son emploi à une usine de munitions et internée dans le camp de concentration de Ravensbrück en 1939/1940. De là, en mars 1942, elle est transférée au camp de concentration d’Auschwitz, où elle est détenue pendant quatre semaines dans le camp principal, puis utilisée dans le camp extérieur de Budy, pour l’irrigation (creusement de fossés), ainsi que pour le nettoyage et l’approfondissement des étangs à poissons. De juin 1943 à février 1944, elle est détenue à Auschwitz-Birkenau pour possession non autorisée de quelques cigarettes et devient ensuite aumônier de divers comités de travail, jusqu’à ce qu’elle soit transférée au commandement pénal en décembre 1944 sous le commandement de Peter Weingartner, où elle resta jusqu’à l’évacuation d’Auschwitz en janvier 1945. 

Le 4 mars 1945, Lothe arrive au camp de concentration de Bergen-Belsen avec des femmes enceintes. Lothe y passe d’abord trois semaines en hôpital pour cause de maladie, puis Kapo au commandement des légumes du 25 mars 1945 jusqu’à la libération du camp de concentration de Bergen-Belsen à la mi-avril 1945. Après la libération du camp, elle travaille d’abord dans le camp, puis à Bergen comme infirmière. Elle a également été arrêtée pour suspicion de maltraitance à la suite d’accusations de codétenus. Lors du procès de Bergen-Belsen, Lothe est acquittée le 17 novembre 1945 à Lunebourg. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article