Poitier Sidney

Publié le par Mémoires de Guerre

Sidney Poitier est un acteur et réalisateur américano-bahaméen et un ambassadeur des Bahamas, né le 20 février 1927 à Miami. Fait chevalier-commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (KBE) en 1974, il est le premier acteur noir et le premier bahaméen à recevoir l'Oscar du meilleur acteur, en 1964, pour Le Lys des champs. Il occupe la 22e place dans le classement des plus grands acteurs selon l'American Film Institute. Après avoir été marié à la danseuse Juanita Hardy de 1950 à 1965, il a épousé l'actrice Joanna Shimkus le 23 janvier 1976 avec qui il a eu deux filles dont l'actrice Sydney Tamiia Poitier. 

Poitier Sidney

Carrière

Le patronyme de Poitier, d'origine française, fut introduit en Angleterre au XIe siècle durant la conquête normande. Quelques siècles plus tard, au début des années 1800, un descendant de la lignée Charles Leonard Poitier, s'installe à l'île Cat, aux Bahamas, comme planteur. À son décès en 1834, son épouse hérite de 86 esclaves (39 hommes et 47 femmes), qui portent tous, comme le voulait la coutume, le patronyme de leur maître. Parmi eux se trouve l'un des ancêtres de Sidney Poitier. Fils d'un planteur de tomates, Reginald James Poitier, et d'Evelyn Outten, Sidney Poitier naît lors d'un voyage de sa mère à Miami en Floride, dans le quartier de Coconut Grove.

Il grandit dans le village de ses parents sur l'île Cat. À l'âge de quinze ans, son père l'envoie tenter sa chance aux États-Unis. Passionné de cinéma, il devient élève du prestigieux Actors Studio, dont il paie les cours en y étant concierge. Il a été nommé pour l'Oscar du meilleur acteur en 1958 pour La Chaîne (The Defiant Ones), avant de remporter cette récompense le 13 avril 1964 pour Le Lys des champs. Il devient ainsi le premier acteur noir à remporter ce prix. Possédant la double nationalité américaine et bahaméenne, il milite pour les droits civiques américains. 

En 1974, Sidney Poitier a été fait chevalier-commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (KBE), ce qui lui confère le titre et le prédicat de sir (les Bahamas, membre du Commonwealth, étaient encore une colonie britannique quelques mois auparavant). En avril 1997, Poitier est nommé ambassadeur des Bahamas au Japon. Il est également ambassadeur des Bahamas auprès de l'UNESCO. Sidney Poitier fait partie des seize personnalités ayant reçu en août 2009, des mains du président Barack Obama, la médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile américaine. Il a joué au cours de sa carrière dans une cinquantaine de films et en a réalisé une dizaine. 

Distinctions

Récompenses

  • Berlinale 1958 : Ours d'argent du meilleur acteur pour La Chaîne
  • BAFTA 1959 : Meilleur acteur étranger pour La Chaîne
  • Berlinale 1963 : Ours d'argent du meilleur acteur pour Le Lys des champs
  • Golden Globes 1964 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Le Lys des champs
  • Oscars 1964 : Meilleur acteur dans une comédie dramatique pour Le Lys des champs
  • Golden Apple Awards 1967 : Star masculine de l'année
  • Festival international du film de Saint-Sébastien 1968 : Prix du meilleur acteur pour For Love of Ivy, partagé avec Claude Rich pour Je t'aime, je t'aime
  • Fotogramas de Plata 1969 : Meilleur acteur étranger pour Devine qui vient dîner ?
  • Golden Globes 1969 : Henrietta Award
  • Image Awards 1976 : Meilleur réalisateur d'une comédie d'action pour Let's Do It Again (en)
  • Golden Globes 1982 : Cecil B. DeMille Award
  • National Board of Review 1994 : Prix pour l'ensemble de sa carrière
  • Screen Actors Guild Awards 1998 : Prix pour l'ensemble de sa carrière
  • Image Awards 2000 : Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série pour L'Affaire Noah Dearborn
  • Image Awards 2001 : Hall of Fame
  • American Film Institute 2002 : Prix pour l'ensemble de sa carrière
  • Oscars 2002 : Oscar d'honneur « pour ses interprétations extraordinaires et sa présence unique à l'écran, et pour représenter l'industrie avec dignité, style et intelligence. »
  • Britannia Awards 2006 : Cunard Britannia Award pour sa contribution au monde du cinéma
  • Film Society of Lincoln Center 2011 : Gala Tribute

Nominations

  • BAFTA 1958 : Meilleur acteur étranger pour L'Homme qui tua la peur
  • Golden Globes 1959 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour La Chaîne
  • Laurel Awards 1959 :
    • Révélation masculine
    • Meilleur acteur dans un film dramatique La Chaîne
  • Oscars 1959 : Meilleur acteur dans un film dramatique La Chaîne
  • Golden Globes 1960 : Meilleur acteur dans un drame musical pour Porgy and Bess
  • BAFTA 1962 : Meilleur acteur étranger pour Un raisin au soleil
  • Golden Globes 1962 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Un raisin au soleil
  • Laurel Awards 1964 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Le Lys des champs
  • BAFTA 1965 : Meilleur acteur étranger pour Le Lys des champs
  • Golden Globes 1966 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Un coin de ciel bleu
  • Laurel Awards 1966 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Un coin de ciel bleu
  • BAFTA 1967 : Meilleur acteur étranger pour Un coin de ciel bleu
  • Laurel Awards 1967 : Meilleur acteur dans un film d'action pour La Bataille de la vallée du diable
  • BAFTA 1968 Meilleur acteur étranger pour Dans la chaleur de la nuit
  • Golden Globes 1968 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Dans la chaleur de la nuit
  • Laurel Awards 1968 :
  • Golden Globes 1970 : Henrietta Award du meilleur acteur
  • Laurel Awards 1970 : Meilleur acteur
  • Primetime Emmy Awards 1991 : Meilleur acteur dans un téléfilm où une mini-série pour Separate But Equal
  • Golden Globes 1992 : Meilleur acteur dans une mini-série où un téléfilm pour Separate But Equal
  • Image Awards 1996 : Meilleur acteur dans un téléfilm où une mini-série pour La Croisée des destins
  • CableACE Awards 1997 : Meilleur acteur dans un téléfilm pour Mandela and de Klerk
  • Primetime Emmy Awards 1997 : Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série pour Mandela and de Klerk
  • Blockbuster Entertainment Awards 1998 : Meilleur acteur dans un film d'action pour Le Chacal
  • Image Awards 1998 : Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série pour Mandela and de Klerk
  • Satellite Awards 1998 : Meilleur acteur dans un téléfilm pour Mandela and de Klerk
  • Screen Actors Guild Awards 1998 : Meilleur acteur dans un téléfilm pour Mandela and de Klerk
  • Black Reel Awards 2000 : Meilleur acteur dans un téléfilm pour L'Affaire Noah Dearborn
Poitier Sidney

Filmographie

Comme acteur

  • 1950 : La porte s'ouvre (No Way Out) de Joseph L. Mankiewicz : Dr Luther Brooks
  • 1952 : Pleure, ô pays bien-aimé (Cry, the Beloved Country) de Zoltan Korda : révérend Msimangu
  • 1952 : Les Conducteurs du diable (Red Ball Express) de Budd Boetticher : Andrew Robertson
  • 1954 : Go, Man, Go! de James Wong Howe : Inman Jackson
  • 1955 : Graine de violence (Blackboard Jungle) de Richard Brooks : Gregory W. Miller
  • 1956 : Adieu Lady (Good-bye, My Lady) de William A. Wellman : Gates
  • 1957 : L'Homme qui tua la peur (Edge of the City) de Martin Ritt : Tommy Tyler
  • 1957 : Le Carnaval des dieux (Something of Value) de Richard Brooks : Kimani Wa Karanja
  • 1957 : L'Esclave libre (Band of Angels) de Raoul Walsh : Rau-Ru
  • 1957 : La Marque du faucon (The Mark of the Hawk) de Michael Audley : Obam
  • 1958 : Virgin Island de Pat Jackson : Marcus
  • 1958 : La Chaîne (The Defiant Ones) de Stanley Kramer : Noah Cullen
  • 1959 : Porgy and Bess d'Otto Preminger : Porgy
  • 1960 : Les Marines attaquent (All the Young Men) de Hall Bartlett : Eddie Towler
  • 1961 : Un raisin au soleil (A Raisin in the Sun) de Daniel Petrie : Walter Lee Younger
  • 1961 : Paris Blues de Martin Ritt : Eddie Cook
  • 1962 : Pressure Point de Hubert Cornfield : Docteur (le psychiatre en chef)
  • 1963 : Les Drakkars (The Long Ships) de Jack Cardiff : prince Aly Mansuh
  • 1963 : Le Lys des champs (Lilies of the Field) de Ralph Nelson : Homer Smith
  • 1965 : Aux postes de combat (The Bedford Incident) de James B. Harris : Ben Munceford
  • 1965 : La Plus Grande Histoire jamais contée (The Greatest Story Ever Told) de George Stevens : Simon de Cyrène
  • 1965 : Un coin de ciel bleu (A Patch of Blue) de Guy Green : Gordon Ralfe
  • 1965 : Trente minutes de sursis (The Slender Thread) de Sydney Pollack : Alan Newell
  • 1966 : La Bataille de la vallée du diable (Duel at Diablo) de Ralph Nelson : Toller
  • 1967 : Les Anges aux poings serrés (To Sir, with Love) de James Clavell : Mark Thackeray
  • 1967 : Dans la chaleur de la nuit (In the Heat of the Night) de Norman Jewison : inspecteur Virgil Tibbs
  • 1967 : Devine qui vient dîner ? (Guess Who's Coming to Dinner) de Stanley Kramer : Dr John Wade Prentice
  • 1968 : Mon homme (For Love of Ivy) de Daniel Mann : Jack Parks
  • 1969 : L'Homme perdu (The Lost Man) de Robert Alan Aurthur : Jason Higgs
  • 1970 : Appelez-moi Monsieur Tibbs (They Call Me Mister Tibbs!) de Gordon Douglas : lieutenant Virgil Tibbs
  • 1971 : Brother John de James Goldstone : John Kane
  • 1971 : L'Organisation (The Organization) de Don Medford : lieutenant inspecteur Virgil Tibbs
  • 1972 : Buck et son complice (Buck and the Preacher) de Sidney Poitier : Buck
  • 1973 : L'Amour fleurit en décembre (A Warm December) de Sidney Poitier : Matt Younger
  • 1974 : Uptown Saturday Night  de Sidney Poitier : Steve Jackson
  • 1975 : Le Vent de la violence (The Wilby Conspiracy) de Ralph Nelson : Shack Twala
  • 1975 : Let's Do It Again  de Sidney Poitier : Clyde Williams
  • 1977 : A Piece of the Action de Sidney Poitier : Manny Durrell
  • 1987 : Randonnée pour un tueur (Shoot to Kill) de Roger Spottiswoode : Warren Stantin
  • 1988 : Little Nikita de Richard Benjamin : Roy Parmenter
  • 1992 : Les Experts (Sneakers) de Phil Alden Robinson : Donald Crease
  • 1997 : Le Chacal (The Jackal) de Michael Caton-Jones : Carter Preston

Comme réalisateur

  • 1972 : Buck et son complice
  • 1973 : L'Amour fleurit en décembre (A Warm December)
  • 1974 : Uptown Saturday Night 
  • 1975 : Le Coup à refaire (Let's Do It Again)
  • 1977 : A Piece of the Action
  • 1980 : Faut s'faire la malle
  • 1982 : La Folie aux trousses
  • 1985 : Fast Forward 
  • 1990 : Papa est un fantôme (Ghost Dad)

Documentaire

  • 1979 : Paul Robeson: Tribute to an Artist : narrateur

Télévision

  • 1991 : Separate But Equal : Thurgood Marshall
  • 1995 : La Croisée des destins : Gypsy Smith
  • 1996 : Un prof en enfer (To Sir, with Love 2) : Mark Thackeray
  • 1997 : Mandela and de Klerk : Nelson Mandela
  • 1998 : David et Lisa (David and Lisa) : Dr Jack Miller
  • 1999 : Free of Eden : Will Cleamons - également producteur
  • 1999 : L'Affaire Noah Dearborn : Noah Dearborn
  • 2001 : The Last Brickmaker in America : Henry Cobb

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article