Rascher Sigmund

Publié le par Mémoires de Guerre

Sigmund Rascher, né le 12 février 1909 à Munich et mort exécuté le 26 avril 1945 à Dachau, est un médecin SS allemand qui s'est illustré par des expérimentations humaines menées dans le camp de concentration de Dachau.
 

Rascher Sigmund

Protégé du Reichsführer-SS Heinrich Himmler, les expériences qu'il a conduites portaient principalement sur la haute altitude, le froid extrême et la coagulation sanguine. Impliqué dans une histoire de vol d'enfants, il est interné à Dachau en 1945 où il est exécuté. Sigmund Rascher est né le 12 février 1909 à Munich en Allemagne. Il suit des études de medecine. En 1933, il adhère au parti nazi il entre dans la SA en 1936. À partir du 22 février 1942, Sigmund Rascher commence des expérimentations au camp de concentration de Dachau.  Cette expérience consiste à mettre la personne dans une boîte hermétiquement fermée et de dépressuriser la boîte jusqu'à ce que la personne à l'intérieur explose. Ces expériences consistent à soumettre des sujets au froid extrême afin de se rendre compte des limites du corps humain.

Certains sujets (principalement des officiers soviétiques) ont été plongés dans l'eau glacée afin d'expérimenter des méthodes de réchauffement qui pourraient être appliquées aux aviateurs de la Luftwaffe tombés en mer. Parmi différentes méthodes, dont certaines des plus farfelues ('par chaleur animale' : réchauffement par des prostituées nues prenant le corps du sujet en sandwich), il semblerait que cette expérimentation, aussi inhumaine qu'elle ait été, ait permis de mettre au point une méthode utilisée par la suite (et même après guerre) pour les personnels tombés dans de l'eau glacée.

Il est si ambitieux et dénoué de scrupules qu’il dénonce son propre père à la Gestapo pour activités anti-nazies… Sa compagne Karoline n’est pas en reste : ils avouent avoir trois fils, et Rascher attire l’attention de toute la presse allemande en la citant comme « La mère allemande exemplaire »… En réalité les trois garçons sont les enfants de sa femme de chambre et de Fritz Meyerhold, un charpentier… En 1944 il est soupçonné d’activités commerciales illégales au camp de Dachau. Arrêté par la police de Munich, il est expulsé de la SS. Il est interné à Dachau et sa compagne à Ravensbrück. Le 26 avril, au moment où les troupes américaines entrent dans Dachau, il est fusillé par les SS.

Publié dans Médecins SS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article