Strauch Eduard

Publié le par Mémoires de Guerre

Eduard Strauch (17 août 1906, Essen – 15 septembre 1955, Uccle) était un SS-Obersturmbannführer. Commandant de l’Einsatzkommando 2 de l’Einzastgruppe A, il dirige ensuite la Sicherheitspolizei) et le Sicherheitsdienst en Biélorussie, puis en Belgique. En octobre 1944, il est versé dans la Waffen-SS.

Strauch Eduard
Strauch Eduard

Il commence par étudier la théologie à Erlangen et Münster puis s’oriente vers le droit. Le 1 décembre 1931 il devient membre de l’Allgemeine SS et en 1934 il travaille pour le Sicherheitsdienst, le service de sécurité. Comme beaucoup de membres du SD, il prend le 4 novembre 1941 le commandement d’une unité de l’Einsatzgruppe A, l’Einsatzkommando 2. Le 30 novembre 1941, sous ses ordres, le Kommando participe au massacre de 10 600 Juifs à Riga. Cet exploit, parmi d’autres, lui vaut le 3 décembre 1941 sa nomination au poste de commandant de la Police et de la Police de sécurité de Biélorussie. Il est aussi responsable au printemps 1943 de la liquidation de 55 000 Juifs de Biélorussie.

Mais le SS Strauch rencontre des difficultés au sein du « corps noir » : il est en proie à l’hostilité de son supérieur le SS Général SS-Obergruppenführer Erich von dem Bach-Zelewski qui parle de lui comme du « pire des personnages qu’il ait jamais rencontrés »... Sa promotion au rang de colonel « Standartenführer » est refusée. Le 31 mai 1944 il est nommé commandant de la police de sécurité et du SD en Wallonie, et en octobre 1944 il est transféré dans la Waffen SS. A Nuremberg, il est condamné à mort par un tribunal militaire américain. Extradé et remis à la Belgique il est à nouveau condamné à mort. Mais son exécution est ajournée en raison de son état mental et il décède le 15 septembre 1955 dans un hôpital à Uccle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article