Briquet Sacha

Publié le par Mémoires de Guerre

Alexandre-Édouard-Albert dit Sacha Briquet est un acteur français né le 16 avril 1930 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et mort le 6 juillet 2010 à Deauville (Calvados). 

Briquet Sacha
Briquet Sacha
Briquet Sacha

Ses débuts sur les plateaux de cinéma remontent à 1950, avec un petit rôle dans «Sous le ciel de Paris» de Julien Duvivier, suivi quatre ans plus tard par un autre dans «La tour de Nesle» de Abel Gance. On commence à le remarquer dans «Sénéchal le magnifique» (1957), où il donne la réplique à Fernandel, puis dans «Archimède le clochard» (1958), avec Jean Gabin. Il s’illustre aussi sur planches dans plusieurs pièces, parmi lesquelles «Maître Bolbec et son mari» de Georges Berr et Louis Verneuil, «Treize à table» de Marc-Gilbert Sauvajon et «Les pigeons de Venise» de Albert Husson.

À l’aube des années soixante, l’arrivée de la Nouvelle Vague se révèle profitable à Sacha Briquet puisque Claude Chabrol en fait l’un de ses seconds rôles de prédilections. Qu’il soit jeune fiancé dans «Les bonnes femmes» (1960) et «Les godelureaux» (1960) ou inspecteur de police dans «Landru» (1962), Chabrol sait tirer le meilleur parti de sa haute stature dégingandée et de sa personnalité pleine d’humour. Il est alors demandé par Jean Renoir, Jacques Deray, Philippe de Broca, Jean Girault et Michel Deville afin qu’il campe ces fameuses silhouettes dont lui seul a le secret et qu’il incarne à la perfection.

Les années suivantes, Sacha Briquet se dirige vers la télévision, où on le voit dans pléthore de téléfilms et moultes séries et émissions, dont «Les saintes chéries», «Les cinq dernières minutes» ou «Au théâtre ce soir». Mais c’est surtout son personnage de Monsieur Albert Travling dans «L’île aux enfants» qui le rend célèbre auprès du public. Diffusée entre 1974 et 1982 sur l’ORTF, cette célèbre émission pour enfants, mettant en scène le dinosaure Casimir interprété par Yves Brunier, rencontre un vaste succès télévisuel. Il ne délaisse pas la scène pour autant, et figure dans plusieurs pièces de boulevard où il se montre très à l’aise: «Folle Amanda» de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, «Une femme presque fidèle» de Jacques Bernard, «Un chapeau de paille d’Italie» de Eugène Labiche et Marc-Michel, et «La puce à l’oreille» de Georges Feydeau.

Par la suite, Sacha Briquet continue sa carrière de second couteau au cinéma. Il fait une brève apparition dans «Prénom : Carmen» (1983) de Jean-Luc Godard, puis dans «La vengeance du serpent à plumes» (1984) de Gérard Oury, avec à nouveau, un rôle très bref, de concierge cette fois-ci. Il effectue des allers-retours fréquents entre cinéma et télévision, où on a pu le voir dans «Les brigades du Tigre» ou «Maigret». Son ami Christian Le Hémonet le sollicite pour être l’un des principaux protagonistes de «Funny boy» en 1987. Renaud Bertrand le dirige dans «Nous trois» (2009) son dernier film.

Comédien sympathique, Sacha Briquet, qui comptait parmi ses amis la grande Marlene Dietrich, fait partie de cette catégorie d’acteurs qui ont donné leurs titres de noblesse aux seconds rôles, insufflant à chacun de ses personnages une bonne dose de fantaisie, le tout avec talent et originalité, modestie et discrétion. Le 17 juillet 2010, son corps sans vie est découvert à son domicile de Deauville, dans le Calvados. L’autopsie révèle que le décès remonterait au début du mois de juillet, ce qui souligne que Sacha Briquet est malheureusement décédé seul et dans l’indifférence générale.

Cinéartistes par Simon Benattar-Bourgeay

Filmographie

Longs métrages
  • 1950 : Sous le ciel de Paris de Julien Duvivier : non crédité
  • 1950 : Demain nous divorçons de Louis Cuny 
  • 1955 : La Tour de Nesle de Abel Gance 
  • 1956 : Printemps à Paris de Jean-Claude Roy 
  • 1956 : Pas de pitié pour les caves de Henri Lepage : Gégène
  • 1956 : Marie-Antoinette reine de France de Jean Delannoy
  • 1957 : Miss Pigalle de Maurice Cam 
  • 1957 : Mademoiselle et son gang de Jean Boyer : Émile le serveur
  • 1957 : Sénéchal le magnifique de Jean Boyer : le représentant en télévisions
  • 1958 : Énigme aux Folies-Bergère de Jean Mitry 
  • 1958 : L'Increvable de Jean Boyer 
  • 1958 : Premier mai de Luis Saslavsky : un inspecteur
  • 1958 : La Marraine de Charley de Pierre Chevalier : Jacques, un ami de Charley
  • 1958 : Un témoin dans la ville de Édouard Molinaro : un jeune homme éméché
  • 1959 : Énigme aux Folies Bergère de Jean Mitry
  • 1959 : Archimède le clochard de Gilles Grangier : Jean-Loup « l'anglais »
  • 1959 : Sans tambour ni trompette de Helmut Käutner 
  • 1959 : Les Bonnes Femmes de Claude Chabrol : Henri, le fiancé de Rita
  • 1960 : Merci Natercia de Pierre Kast : Jacques
  • 1961 : Amélie ou le temps d'aimer de Michel Drach : Hubert
  • 1961 : Le Gigolo de Jacques Deray : l'homme au bar
  • 1960 : Les Godelureaux de Claude Chabrol : Henri le fiancé
  • 1961 : Le Caporal épinglé de Jean Renoir : L'évadé grimé en vieille femme
  • 1962 : Les Livreurs de Jean Girault 
  • 1962 : Match contre la mort de Claude Bernard-Aubert 
  • 1962 : Ophélia de Claude Chabrol: le fossoyeur
  • 1962 : Landru de Claude Chabrol : le substitut
  • 1963 : Les Plus Belles Escroqueries du monde, sketch L'Homme qui vendit la tour Eiffel de Claude Chabrol 
  • 1964 : Un monsieur de compagnie de Philippe de Broca : Le fondé de pouvoir
  • 1964 : Les Pieds nickelés de Jean-Claude Chambon 
  • 1967 : Benjamin ou les Mémoires d'un puceau de Michel Deville : Célestin
  • 1967 : J'ai tué Raspoutine de Robert Hossein : Tamarine
  • 1968 : Ne jouez pas avec les Martiens de Henri Lanoë : un martien
  • 1968 : L'Écume des jours de Charles Belmont
  • 1970 : L'Aveu de Costa-Gavras
  • 1973 : Les Confidences érotiques d'un lit trop accueillant de Michel Lemoine : Robert, le client
  • 1973 : Le Concierge de Jean Girault : Le vendeur de meubles
  • 1973 : Le Polygame de Norbert Terry : L'inspecteur
  • 1974 : La Gueule de l'emploi de Jacques Rouland : L'homme important
  • 1974 : Gross Paris de Gilles Grangier 
  • 1977 : Le Portrait de Dorian Gray de Pierre Boutron : Hamlet
  • 1977 : Le Paradis des riches de Paul Barge : le commerçant
  • 1980 : Les Surdoués de la première compagnie de Michel Gérard : le restaurateur
  • 1983 : Prénom Carmen de Jean-Luc Godard 
  • 1984 : Ave Maria de Jacques Richard : Le juge
  • 1984 : La Vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury : Le concierge de l'hôtel
  • 1985 : Hôtel Paradis de Jana Bokova : Georges
  • 1986 : Suivez mon regard de Jean Curtelin : Le boulanger
  • 1987 : Funny Boy de Christian Le Hémonet : Norman
  • 1989 : Un week-end sur deux de Nicole Garcia : Albert le maître d'hôtel
  • 1991 : SAS : L'Œil de la veuve de Andrew V. McLaglen
  • 1992 : L'Accompagnatrice de Claude Miller : le dignitaire
  • 1994 : Le Fils de Gascogne de Pascal Aubier 
  • 1995 : Le Roi de Paris de Dominique Maillet : Roquépine
  • 1995 : Pédale douce de Gabriel Aghion : Emilio
  • 1998 : Belle-maman de Gabriel Aghion : l'agent immobilier
  • 1999 : Monsieur Naphtali de Olivier Schatzky : Directeur de la maison de repos
  • 2002 : Ma femme… s'appelle Maurice de Jean-Marie Poiré : Le concierge de Georges
  • 2005 : Les Irréductibles de Renaud Bertrand : le maire
  • 2010 : Nous trois de Renaud Bertrand : le grand-père
Courts-métrages
  • 1984 : Lift show de Christian Le Hémonet
  • 1985 : Blockhaus U.S.A de Christian Le Hémonet

Théâtre

  • 1952 : Maître Bolbec et son mari de Georges Berr et Louis Verneuil (tournée)
  • 1954 : Treize à table de Marc-Gilbert Sauvajon, Comédie Wagram
  • 1955 : La Machine à coudre, Comédie Wagram
  • 1957 : L'Équipage au complet de Robert Mallet, mise en scène Henri Soubeyran, Comédie de Paris
  • 1957 : Satire en trois temps, quatre mouvements de Robert Mallet, mise en scène Jean Négroni, Comédie de Paris
  • 1957 : Les Pigeons de Venise d'Albert Husson, mise en scène Louis Ducreux, théâtre des Célestins, théâtre Michel
  • 1959 : Amour, délices et or de Marcelle Berquier-Marinier, Petit Théâtre de Paris
  • 1961 : Niki-Nikou de Jacques Bernard, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre de la Potinière
  • 1962 : Les Cailloux de Félicien Marceau, mise en scène André Barsacq, théâtre de l'Atelier
  • 1962 : L'Idée d'Élodie de Michel André, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Michel
  • 1971 : Folle Amanda de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jacques Charon, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1974 : La Chasse au dahut de Franck Hamon, mise en scène Nicole Anouilh, théâtre de l'Athénée
  • 1974 : Les Aventures de Tom Jones de Jean Marsan et Jacques Debronckart d'après Henry Fielding, mise en scène René Clermont, théâtre de Paris
  • 1977 : Une femme presque fidèle de Jacques Bernard, mise en scène Claude Brosset, Élysée-Montmartre
  • 1985 : Les Mousquetaires au couvent de Louis Varney, mise en scène Robert Fortune, Opéra de Lille
  • 1989 : Un chapeau de paille d'Italie d'Eugène Labiche et Marc-Michel, mise en scène Jean-Paul Lucet, théâtre des Célestins
  • 1992 : La Puce à l'oreille de Georges Feydeau, mise en scène Jean-Claude Brialy, théâtre de la Michodière

Télévision

  • 1970 : Les Saintes chéries de Jean Becker, épisode Ève et son premier client
  • 1974 : Au théâtre ce soir : Folle Amanda de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jacques Charon, réalisation Georges Folgoas, théâtre Marigny
  • 1974-1982 : L'Île aux enfants : Albert Travling
  • 1976 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Les Petits d'une autre planète de Claude Loursais : Louis Voizard
  • 1976 : Au théâtre ce soir : Une femme presque fidèle de Jacques Bernard, mise en scène Jacques Mauclair, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard VII
  • 1977 : Au théâtre ce soir : La Fessée de Jean de Létraz, mise en scène Jacques Mauclair, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny ;
  • 1977 : Chantecler d'Edmond Rostand, mise en scène Jean-Christophe Averty
  • 1978 : Messieurs les ronds-de-cuir de Daniel Ceccaldi
  • 1980 : Arsène Lupin joue et perd d'Alexandre Astruc
  • 1983 : L'Homme de la nuit de Juan Luis Buñuel : Hartmann
  • 1983 : Les Nouvelles Brigades du Tigre de Victor Vicas, épisode Lacs et entrelacs de Victor Vicas : Robert
  • 1984 : L'Amour en héritage de Douglas Hickox et Kevin Connor
  • 1988 : L'Argent de Jacques Rouffio
  • 1989 : À corps et à cris de Josée Dayan
  • 1994 : Les Cordier juge et flic (1 épisode)
  • 1994 : Eugénie Grandet de Jean-Daniel Verhaeghe
  • 1995 : Avocat d'office (1 épisode)
  • 1996 : Mira la magnifique de Agnès Delarive
  • 1998 : Les Filles de Vincennes de Thierry Binisti
  • 1999 : Maigret : Madame Quatre et ses enfants
  • 2003 : Boulevard du Palais : Le récidiviste de Renaud Bertrand
  • 2004 : La Nourrice de Renaud Bertrand
  • 2006 : La Reine Sylvie de Renaud Bertrand

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article