Circonstances atténuantes

Publié le par Jean Boyer

Circonstances atténuantes est un film français réalisé par Jean Boyer, sorti en 1939. Gaëtan Le Sentencier, procureur à la retraite depuis seulement deux mois, part en vacances avec sa femme. Une panne de voiture oblige le couple à s'arrêter dans un petit hôtel-restaurant de la banlieue parisienne pour y passer la nuit. En fait, l'établissement sert de couverture à une bande de gens du milieu.

Pris pour l'un des leurs, Le Sentencier, qui se fait appeler « La Sentence », succombe aux charmes de la java et du franc-parler de « Marie qu'a d'ça ». Il va organiser à sa façon les différents larcins dans le but de faire renoncer la bande au crime et de les amener à travailler honnêtement. Ce film comporte quelques chansons qui deviendront des succès musicaux, comme Marie qu'a d'ça et Comme de bien entendu.

Circonstances atténuantes de Jean BoyerCirconstances atténuantes de Jean Boyer

Circonstances atténuantes de Jean Boyer

videoFiche technique

  • Titre original : Circonstances atténuantes
  • Réalisation : Jean Boyer
  • Assistant-réalisation : Christian Chamborant
  • Scénario : Jean Boyer et Jean-Pierre Feydeau d'après le roman de Marcel Arnac, À l'héritage ou Les Vacances singulières (Éditions Grasset, 1929)
  • Adaptation : Jean Boyer, Jean-Pierre Feydeau
  • Dialogues : Yves Mirande
  • Décors : Jacques Colombier assisté de Roux
  • Photographie : Victor Armenise
  • Opérateurs : René Ribault et Pierre Bachelet
  • Son : Antoine Archimbaud
  • Montage : Maurice Serein
  • Photographe de plateau : Roger Corbeau
  • Musique : Georges Van Parys
  • Chanson : Comme de bien entendu, paroles de Jean Boyer et musique de Georges Van Parys (éditions musicales Sam-Fox)
  • Production : Pierre Geoffroy et Joe Francys
  • Société de production : SFPE (Société française de production et d'édition)
  • Sociétés de distribution : Pathé-Films (France), Les Acacias (France), Tamasa Distribution (France)
  • Tournage : studios Pathé Cinéma de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne)
  • Format : noir et blanc — 35 mm — 1.37:1 — son monophonique (RCA Photophone System)
  • Tirage : Pathé Cinéma
  • Genre : comédie
  • Durée : 87↔941 minutes
  • Date de sortie : France 26 juillet 1939
  • (fr) Classifications CNC : tous publics, art et Essai (visa d'exploitation no 992 délivré le 31 juillet 1939)

videoDistribution

  • Michel Simon : le juge Gaëtan Le Sentencier, ancien procureur de la république
  • Suzanne Dantès : Nathalie Le Sentencier, sa femme
  • Arletty : Marie Jeanne Legal dite « Marie qu'a d'ça »
  • Andrex : Môme de Dieu, un petit truand
  • Dorville : Jules Le Bouic, le patron du bistrot « Aux Bons Vivants »
  • Mila Parély : La Panthère, la régulière de Môme de Dieu qui démasque Gaëtan
  • Robert Arnoux : le chauffeur des Sentencier
  • François Simon : l'accordéoniste dit « La Poupée » (dit Michel-François), doublé par Émile Prud'homme
  • Georges Bever : le vendeur de motocyclettes (non crédité)
  • René Lacourt : l'employé des pompes funèbres
  • Robert Ozanne : Cinq de Canne
  • Georges Lannes : Coup de Châsse
  • Émile Saint Ober : Coco
  • Liliane Lesaffre : Léontine Le Bouic, la patronne du bistrot
  • Marie-José : Madame Cinq de Canne
  • Jeannine Roger : la fiancée de Gabriel
  • Henri de Livry
  • Julien Barrot
  • Jacques Albert
  • Robert Sidonac
  • Jean Hubert

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article