Gerron Kurt

Publié le par Mémoires de Guerre

Kurt Gerron, de son véritable nom Kurt Gerson, né le 11 mai 1897 à Berlin et mort le 28 octobre 1944 à Auschwitz, est un acteur et réalisateur allemand de confession juive. 

Gerron Kurt
Gerron Kurt

Carrière

Né de parents juifs, Kurt Gerron commence par étudier la médecine, mais abandonne ses études pour devenir acteur en 1920. Parmi ses différents rôles, il joue dans L'Ange bleu, de Josef von Sternberg partageant la vedette avec Marlène Dietrich et dans Les Hommes le dimanche, premier film de Robert Siodmak (deux films sortis en 1930). Il refuse des propositions d'Hollywood, préférant continuer de travailler en Allemagne. À l'arrivée des nazis au pouvoir, il se réfugie en France puis aux Pays-Bas où il continue son travail d'acteur et de metteur en scène de théâtre. Après l'occupation allemande, il est interné au camp néerlandais de transit de Westerbork avant d'être déporté vers le camp de concentration de Theresienstadt. Malgré les conditions de vie du camp, il y tient un cabaret nommé le Karussell, pour distraire les autres détenus.

En 1944, les nazis l'obligent à réaliser un film de propagande sur le camp pour montrer à la communauté internationale l' « agréable » camp de Theresienstadt, film appelé Theresienstadt. Der Führer schenkt den Juden eine Stadt (Le Führer donne une ville aux Juifs). Après la réalisation de ce film, Gerron est déporté dans le dernier convoi pour Auschwitz où il est gazé dès son arrivée ainsi que sa femme et toute l'équipe ayant participé au film. Le lendemain, devant l'avancée des troupes soviétiques, le Reichsführer-SS Heinrich Himmler donne l'ordre d'arrêter les chambres à gaz. Gerron fut le sujet de deux documentaires, Prisonnier au paradis et Le Karussel de Kurt Gerron. Le narrateur dans le "Karrusel de Kurt Gerron", où apparaît Ute Lemper, est Roy Kift qui a également écrit une pièce sur la vie de Kurt Gerron à Theresienstadt intitulée "La Comédie du Camp".

Filmographie

Acteur
Réalisateur
  • 1931 : Meine Frau, die Hochstaplerin (Ma femme chevalier)
  • 1932 : Stupéfiants
  • 1932 : Ein toller Einfall
  • 1933 : Une femme au volant
  • 1933 : Incognito
  • 1945 : Theresienstadt (titre alternatif : Der Führer schenkt den Juden eine Stadt)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article