Hirt August

Publié le par Roger Cousin

August Hirt, (Mannheim, 28 avril 1898 - Forêt-Noire, 2 juin 1945), est un médecin et nazi allemand, membre de l'« Ahnenerbe », et professeur à la Reichsuniversität de Strasbourg. L'Ahnenerbe est, sous le IIIe Reich, une société organisant, entre autres, des « expériences médicales » sur des prisonniers, parmi lesquels de nombreux Juifs, de certains camps de concentration dont celui de Natzwiller-Struthof où officie August Hirt. Il pratique également des expériences sur des cadavres, collectionnant également les crânes humains.

Hirt August
Hirt August
Hirt August

Le professeur Hirt est surtout connu pour avoir voulu compléter la collection de crânes de l'institut d'anatomie (dont le directeur est Hirt depuis 1941) avec des crânes de commissaires judéo-bolcheviques. Il s'occupe en effet à l'époque de recherches sur la race. Comme, selon lui, la « race » juive est sur le point d'être anéantie, il cherche à réunir, tant qu'il est encore temps, une collection de crânes de commissaires bolcheviks juifs. Hirt envoie d'ailleurs son projet à Heinrich Himmler, un projet intitulé : Conservation des crânes de commissaires judéo-bolcheviques aux fins de recherches scientifiques à la Reichsuniversität Strassburg.

Hirt écrit notamment dans ce projet :

« Il existe d'importantes collections de crânes de presque toutes les races et tous les peuples. Il n'y a que des Juifs que la science dispose de si peu de crânes, de telle façon qu'il n'est pas possible d'en tirer des conséquences significatives. La guerre à l'Est nous donne l'occasion de combler ce déficit. Nous avons la possibilité d'acquérir un document scientifique tangible en nous procurant les crânes des commissaires judéo-bolcheviques qui incarnent le sous-homme répugnant mais caractéristique ».

Dans le cadre de ses études raciales, le professeur Hirt conçoit le projet d’une collection de squelettes juifs et c'est pour cette raison qu'il présente son plan de recherches à Himmler. Ce dernier approuve ce projet, et Hirt peut commencer « ses expériences médicales ». C'est à ce stade que des hommes et des femmes sont « sélectionnés » en août 1943 au camp d'Auschwitz avant d'être envoyés au camp de concentration du Struthof-Natzweiler, en Alsace. Divisés en quatre groupes, ils sont successivement gazés quelques jours après et leurs cadavres mis à sa disposition.

En septembre 1944, l’approche rapide des Alliés entraîne l'abandon du projet et Himmler ordonne l'élimination de toute trace de cette collection compromettante. En vain, les restes de quatre-vingt-six cadavres sont plus tard découverts et inhumés le 23 octobre 1945 dans le cimetière municipal de Strasbourg-Robertsau avant d'être transférés en 1951, dans le cimetière juif de Strasbourg-Cronenbourg. August Hirt, qui fuit Strasbourg en septembre 1944, se cache à Tübingen : il se suicide le 2 juin 1945, en Forêt-Noire.

Publié dans Médecins SS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article