Humbert Ier d'Italie

Publié le par Mémoires de Guerre

Humbert Ier, né le 14 mars 1844 et mort le 29 juillet 1900, de la maison de Savoie, est roi d'Italie du 9 janvier 1878 jusqu'à son assassinat. Il est le fils de Victor-Emmanuel II et d'Adélaïde de Habsbourg-Lorraine. 

Humbert Ier d'Italie

Mariage et famille

Humbert d'Italie perd sa mère à l'âge de onze ans. Peu après, son père devient roi d'Italie (1861). Les cours d'Europe sont réticentes à donner leurs filles en mariage à une maison qu'elles considèrent comme traîtresse et parvenue depuis qu'elle a chassé les autres souverains de leurs domaines italiens. Victor-Emmanuel II essaye de se réconcilier avec l'Autriche et il est vaguement question de marier Humbert à la fille de l'Archiduc Albert Frédéric, Mathilde, mais celle-ci meurt accidentellement en 1867. Humbert épouse alors à Turin le 22 avril 1868 sa cousine germaine Marguerite de Savoie (1851-1926), fille de Ferdinand de Savoie, duc de Gênes, et d'Élisabeth de Saxe. Ils n'ont qu'un fils, Victor-Emmanuel (1869-1947). 

Roi d'Italie

Le roi Victor-Emmanuel II d'Italie s'éteint le 9 janvier 1878. Humbert lui succède mais décide de se faire appeler Humbert Ier d'Italie et non Humbert IV de Savoie, marquant par là l'unification de toute l'Italie sous son nom. Le 17 novembre 1878, le roi, en visite à Naples avec sa femme et le Premier ministre Benedetto Cairoli, est blessé d’un coup de poignard porté par l'anarchiste Giovanni Passannante. Dans l'attaque, Cairoli est aussi blessé.

Assassinat

Il joue son rôle de souverain constitutionnel alors que la gauche italienne occupe le pouvoir, avec Agostino Depretis et Francesco Crispi. Il récompense le général Fiorenzo Bava Beccaris, responsable du massacre de Milan1. Il meurt assassiné de trois coups de revolver, à Monza par l'anarchiste Gaetano Bresci qui voulait ainsi venger la sanglante répression menée contre les ouvriers à Milan en 1898. Son fils lui succède sous le nom de Victor-Emmanuel III. Sa dépouille est enterrée au Panthéon. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article