Napoléon

Publié le par Abel Gance

Napoléon est le titre de référence d'un film historique français, réalisé par Abel Gance, sorti initialement en 1927, dont le titre à l'écran est Napoléon vu par Abel Gance. Le film est également référencé dans de nombreux ouvrages sous le titre Napoléon Bonaparte, reprenant le titre de la version sonore de 1935. Napoléon Bonaparte poursuit ses études à l'école militaire de Brienne. Son meilleur compagnon est un aigle qu'il cache dans le grenier. A cette époque, il se distingue déjà des autres élèves, notamment par ses dons de stratège lors des batailles de boules de neige. Neuf ans plus tard, il se rallie aux Jacobins. La Révolution est en marche. En 1793, brillant capitaine d'artillerie à Toulon, il tombe en disgrâce après la journée révolutionnaire du 27 juillet 1794 qui marque la chute de son protecteur, Robespierre. Bonaparte cherche secours en Corse, sa terre natale. Ses ennemis l'y attendent. Le jeune soldat sait que son avenir se fera à Paris...

Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti
Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti

Napoléon d'Abel Gance avec Albert Dieudonné - Eugénie Buffet - Gina Manès - Edmund van Daële - Alexandre Koubitzky - Antonin Artaud - Annabella - Nicolas Koline - Suzanne Bianchetti

Fiche technique

  • Titre de 1927 à l'écran : Napoléon vu par Abel Gance
  • Réalisation : Abel Gance
  • Scénario : Abel Gance
  • Assistants réalisateurs : Victor Tourjansky, Henry Krauss
  • Photographie : Jules Kruger, Léonce-Henri Burel, Roger Hubert, Georges Lucas, Joseph-Louis Mundwiller, Fédor Bourgassoff, Nicolas Toporkoff (sous réserves)
  • Chef décorateur : Alexandre Benois et Henri Ménessier
  • Décors : Serge Piménoff, Pierre Schildknecht, Ivan Lochakoff, Eugène Lourié, Georges Jacouty, Vladimir Meingard
  • Musique : Arthur Honegger
  • Musique additionnelle pour la version de 1935 : Henri Verdun
  • Musique additionnelle pour la version de 1981 : Carmine Coppola
  • Montage : Marguerite Beaugé, Abel Gance
  • Montage de 1971 : Henri Rust
  • Maquillage : Boris de Fast
  • Effets spéciaux : Segundo de Chomón
  • Production : Abel Gance
  • Société de distribution : Gaumont (Europe) ; Metro-Goldwyn-Mayer (États-Unis)
  • Pays : France, Italie, Allemagne, Espagne, Suède et Tchécoslovaquie
  • Format : Noir et blanc - Muet
  • Genre : Film historique
  • Durée : 200 minutes (version du 7 avril 1927)

Distribution

  • Albert Dieudonné : Napoléon Bonaparte
  • Eugénie Buffet : Laetitia Bonaparte
  • Gina Manès : Joséphine
  • Harry Krimer : Rouget de Lisle
  • Edmund van Daële : Robespierre
  • Alexandre Koubitzky : Danton
  • Antonin Artaud : Marat
  • Pierre Batcheff : Hoche
  • Max Maxudian : Paul Barras
  • Abel Gance : Saint-Just
  • Annabella : Violine Fleury
  • Nicolas Koline : Tristan Fleury
  • Suzanne Bianchetti : Marie-Antoinette
  • Louis Sance : Louis XVI
  • Vladimir Rodvenkóv : Bonaparte enfant
  • Acho Chakatouny : Pozzo Di Borgo
  • Henri Baudin : Santo Ricci
  • Philippe Hériat : Christophe Saliceti
  • Grégoire Metchnikoff : Augereau
  • Henri Beaulieu : Beaumarchais
  • Léo Courtois : Carteaux
  • Pierre Danis : Muiron
  • Daniel Mendaille : Fréron
  • Guy Favières : Joseph Fouché
  • Roger Blum : Talma
  • Sylvio Cavicchia : Lucien Bonaparte
  • Georges Lampin : Joseph Bonaparte
  • Marguerite Gance : Charlotte Corday
  • Damia : La Marseillaise
  • Paul Amiot : Fouquier-Tinville
  • Armand Bernard : Jean-Jean
  • Jean Henry : Junot
  • Génica Missirio : Murat
  • Philippe Rolla : Masséna
  • Suzy Vernon : Madame Récamier
  • Georgette Sorelle : Madame Élisabeth
  • Francine Mussey : Lucile Desmoulins
  • Yvette Dieudonné : Élisa Bonaparte
  • Pierrette Lugan : Caroline Bonaparte
  • Simone Genevois : Pauline Bonaparte
  • Andrée Standard : Madame Tallien
  • Mony Thomassin : Madame Royale
  • Lise Carvalho : Mademoiselle Lenormand
  • Janine Pen : Hortense de Beauharnais
  • Florence Talma : Louise Gely
  • Noëlle Mattô : Albertine Marat
  • Blanche Beaume : la servante de Marat
  • Robert Gulbert : le sergent Le Marois
  • Henry Krauss : le capitaine Moustache
  • Henry Bonvallet : le général Menou
  • Robert de Ansorena : le capitaine Desaix
  • Georges Cahuzac : le vicomte Alexandre François Marie de Beauharnais
  • Alexandre Bernard : Collot d'Herbois et Dugommier
  • Raphaël Liévin : Fabre d'Églantine
  • Jean d'Yd : La Bussière
  • (?) Blin : Calmelet
  • Robert Vidalin : Camille Desmoulins
  • Serge Freddy-Karl : Marcellin Fleury
  • Roger Chantal : Jérôme Bonaparte
  • Jean Rauzéna : Louis Bonaparte
  • Maurice Schutz : Pascal Paoli
  • Louis Vonelly : André Chénier
  • François Viguier : Georges Couthon
  • Conrad Veidt : le marquis de Sade
  • Robert Arnoux
  • Camille Beuve
  • W. Percy Day : l'admiral Samuel Hood
  • Olaf Fjord : le capitaine Horatio Nelson
  • E. Engeldorff
  • Félix Guglielmi
  • Fabien Haziza
  • Georges Hénin
  • Jacquinet
  • Léon Larive
  • Ernest Maupain
  • Laurent Morlas
  • Marcel Pérès
  • Maguy Pironet
  • Jack Rye
  • Jean Tissier

et parmi les interprètes de la version remontée et sonorisée de 1934 (intitulée Napoléon Bonaparte) mais n'apparaissant pas dans celle de 1925/1927

  • Marjolaine (aka) Sylvie Gance : Théroigne de Méricourt
  • Vladimir Sokoloff : Tristan Fleury
  • José Squinquel : Stendhal
  • Marcel Delaître : Capucine
  • Edy Debray
  • Jane Marken
  • Georges Paulais
  • Rivers Cadet
  • Armand Lurville

Critique lors de la sortie en salle le 10/09/2011 Par Xavier Lacavalerie

Genre : monument.

Seuls ceux qui ont eu la chance de voir, dans quelque festival pointu, la version longue de plus de cinq heures, projetée sur écran géant, ont pu avoir une juste idée du projet mégalomaniaque entrepris par Abel Gance en 1927. On sait que le film a mobilisé, pendant presque deux ans de tournage, deux cents techniciens, quarante vedettes, des milliers de figurants et englouti un budget pharaonique. Résultat : un opéra-images, bourré d'effets spéciaux en six épisodes, dont certains passages filmés sur trois écrans...

En 1935, le réalisateur décide de reprendre le montage de son film pour une version parlante, présentée ce soir. Cette hagiographie frise parfois le ridicule. Mais certaines scènes restent inoubliables : une bataille de boules de neige, avec caméra en mouvement (« pour donner le point de vue de la boule de neige », dira superbement Gance). Ou l'image de Bonaparte, ramant seul au milieu de la Méditerranée déchaînée, avec, en surimpression, la tempête des orateurs s'affrontant à l'Assemblée nationale...

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article