Ploquin Raoul

Publié le par Mémoires de Guerre

Raoul Ploquin est un producteur, scénariste et réalisateur français, né Raoul Édouard Ploquin à Paris le 30 mai 1900, décédé à Louveciennes (Yvelines) le 29 novembre 1992. 

Ploquin Raoul

Il débute au cinéma en 1924, écrivant les textes (ou inter-titres) de quelques films muets. Dans les années 1930, il est notamment dialoguiste des versions françaises de plusieurs co-productions franco-allemandes (tournées simultanément en versions allemandes, avec des distributions différentes, pratique courante alors).

En 1933, il débute comme producteur sur deux de ces co-productions et réalise, aux côtés de Ludwig Berger, la version française de l'une d'elles (La Guerre des valses). En 1943, il fonde sa propre compagnie de production, nommée "Les Films Raoul Ploquin" et poursuit par son entremise ses activités de producteur, jusqu'à un dernier film en 1967 (La Musica).

Filmographie

Comme producteur, sauf mention contraire ou complémentaire

  • 1925 : Le Nègre blanc de Serge Nadejdine, Nicolas Rimsky et Henry Wulschleger (inter-titres)
  • 1925 : Paris en cinq jours de Pierre Colombier et Nicolas Rimsky (inter-titres)
  • 1926 : Jim la houlette, roi des voleurs de Pierre Colombier, Roger Lion et Nicolas Rimsky (inter-titres)
  • 1928 : La Comtesse Marie (La condesa María) de Benito Perojo (inter-titres de la version française)
  • 1931 : Autour d'une enquête de Robert Siodmak et Henri Chomette (comme dialoguiste de la version française)
  • 1931 : La Fille et le garçon de Wilhelm Thiele et Roger Le Bon (comme dialoguiste de la version française)
  • 1932 : Pomme d'amour de Jean Dréville (comme dialoguiste)
  • 1932 : Le Petit Écart de Reinhold Schünzel et Henri Chomette (comme dialoguiste de la version française)
  • 1933 : La Guerre des valses de Ludwig Berger (comme directeur de production et co-réalisateur de la version française)
  • 1933 : Un jour viendra de Gerhard Lamprecht et Serge Véber
  • 1934 : Vers l'abîme de Hans Steinhoff et Serge Véber
  • 1934 : La Jeune Fille d'une nuit de Reinhold Schünzel et Roger Le Bon (comme dialoguiste de la version française)
  • 1934 : Le Miroir aux alouettes de Hans Steinhoff et Roger Le Bon
  • 1934 : L'Or de Karl Hartl et Serge de Poligny
  • 1934 : Au bout du monde ou Les Fugitifs de Gustav Ucicky et Henri Chomette
  • 1935 : Jonny, haute-couture de Serge de Poligny (+ assistant-réalisateur)
  • 1935 : Un homme de trop à bord de Gerhard Lamprecht et Roger Le Bon
  • 1935 : Le Diable en bouteille de Heinz Hilpert et Reinhart Steinbicker
  • 1935 : Valse royale de Jean Grémillon
  • 1935 : Les dieux s'amusent ou Amphytrion de Reinhold Schünzel et Albert Valentin (comme directeur de production de la version française)
  • 1936 : La Chanson du souvenir de Detlef Sierck et Serge de Poligny (comme directeur de production de la version française)
  • 1936 : Les Pattes de mouches de Jean Grémillon
  • 1936 : Un mauvais garçon de Jean Boyer (+ co-réalisateur)
  • 1937 : Gueule d'amour de Jean Grémillon
  • 1938 : L'Étrange Monsieur Victor de Jean Grémillon
  • 1940 : L'Entraîneuse d'Albert Valentin
  • 1940 : L'Héritier des Mondésir d'Albert Valentin
  • 1943 : Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot
  • 1944 : Le ciel est à vous de Jean Grémillon
  • 1945 : Les Dames du bois de Boulogne de Robert Bresson
  • 1950 : L'Invité du mardi de Jacques Deval
  • 1951 : Sans laisser d'adresse de Jean-Paul Le Chanois
  • 1952 : L'Amour, Madame de Gilles Grangier
  • 1954 : Le Mouton à cinq pattes de Henri Verneuil (+ co-dialoguiste)
  • 1958 : Le Gorille vous salue bien de Bernard Borderie
  • 1958 : Maxime de Henri Verneuil
  • 1959 : La Valse du Gorille de Bernard Borderie
  • 1961 : Le Tracassin ou Les Plaisirs de la ville d'Alex Joffé
  • 1961 : La Peau et les Os de Jean-Paul Sassy
  • 1963 : La Foire aux cancres ou Chronique d'une année scolaire de Louis Daquin
  • 1966 : Les Cœurs verts d'Édouard Luntz
  • 1967 : La Musica de Marguerite Duras et Paul Seban

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article