Maximilien de Bade

Publié le par Mémoires de Guerre

Maximilien de Bade, margrave de Bade, est né le 3 juillet 1933 à Salem, en Allemagne et mort le 29 décembre 2022 dans la même ville. Neveu du prince Philip et de la reine Élisabeth II, il est prétendant au trône de Bade de 1963 à sa mort. 

Maximilien de Bade

Famille

Maximilien est le fils aîné du margrave Berthold de Bade (1906-1963) et de son épouse la princesse Théodora de Grèce (1906-1969). Par son père, il est donc le petit-fils du prince Max de Bade (1867-1929), dernier chancelier de l'Empire allemand (1918), et de son épouse la princesse Marie-Louise de Hanovre (1879-1948), tandis que, par sa mère, il a pour grands-parents le prince André de Grèce (1882-1944) et son épouse la princesse Alice de Battenberg (1885-1969). Descendant à la fois de la reine Victoria du Royaume-Uni (1819-1901), surnommée la « grand-mère de l'Europe », et du roi Christian IX de Danemark, surnommé le « beau-père de l'Europe », le margrave Maximilien est le neveu du duc d'Édimbourg et de la reine Élisabeth II. Le 23 septembre 1966, Maximilien épouse, à Salem, l'archiduchesse Valérie de Habsbourg-Toscane (1941), fille de l'archiduc Hubert-Salvator de Habsbourg-Toscane (1894-1971) et de la princesse Rosemary de Salm-Salm (1904-2001). De ce mariage naissent quatre enfants :

  • Marie-Louise de Bade (1969), princesse de Bade, qui épouse, le 15 septembre 1999, Richard Baker (1936), maître zen américain de Sōtō, d'où postérité ;
  • Bernard de Bade (1970), qui lui succède comme grand-duc de Bade ; il a épousé le 22 juin 2001 Stephanie Kaul (1966), d'où postérité ;
  • Léopold de Bade (1971), prince de Bade ;
  • Michaël de Bade (1976), prince de Bade, qui épouse, le 4 juillet 2015, Christina Höhne (1977).

Jeunesse et études

Né en 1933 au château de Salem, Maximilien de Bade effectue ses études dans la fameuse école qu'y ont fondée son grand-père, Max de Bade, et le pédagogue Kurt Hahn en 1920. Son abitur obtenu, Maximilien suit des études d'agronomie et de sylviculture.

Mariage

Après des fiançailles avortées avec sa cousine la princesse Béatrice de Hohenlohe-Langenbourg en 1961, Maximilien épouse finalement, en 1966, l'archiduchesse Valérie de Habsbourg-Toscane, arrière petite-fille de l'empereur François-Joseph Ier et de l'impératrice « Sissi ». Leur mariage donne lieu à une grande cérémonie, à laquelle participent de nombreuses personnalités du gotha européen, parmi lesquelles la reine des Hellènes Frederika et sa mère, la duchesse de Brunswick Victoria-Louise, qui profitent de l'occasion pour se réconcilier après des années de brouille. Du mariage de Maximilien et Valérie, naissent quatre enfants entre 1969 et 1976. 

Gestion de fortune

Chef de la maison de Bade à partir de 1963, Maximilien hérite d'une fortune importante, constituée des châteaux de Salem, de Baden-Baden, de Zwingenberg et d'Eberstein, de 2 000 ha de forêts, de vignobles et de terres agricoles ainsi que d'actions dans des industries. Au fil des années, cependant, la fortune familiale s'amoindrit, du fait de la crise économique mondiale et de mauvais investissements. Endetté à hauteur de 184 millions de dollars, le margrave est contraint, en 1995, de vendre chez Sotheby's le contenu du château de Baden-Baden, ce qui lui rapporte 55 millions de dollars. Soumis aux pressions financières, Maximilien nomme son fils Bernard administrateur des biens de la maison de Bade en 1998. Dans les années qui suivent, la famille se sépare de trois de ses quatre châteaux, ainsi que d'une partie de Salem, ce qui lui permet de régler ses dettes. Maximilien et Valérie continuent néanmoins à résider dans l'aile sud de Salem, où le margrave fête ses 85 ans en 2018. 

Mort et funérailles

Maximilien de Bade meurt le 29 décembre 2022, à l'âge de 89 ans, au château de Salem. Deux services funèbres sont célébrés : pour les proches le 12, puis le 13 janvier 2023, pour sa famille, pour les représentants politiques et culturels et les entrepreneurs, en l'église du château de Salem. Aux obsèques publiques, sont présents la famille du défunt et plusieurs membres du gotha : le roi Philippe de Belgique, le prince Albert II de Monaco, le prince et la princesse Alexander de Schaumbourg-Lippe, le duc Wilhelm de Wurtemberg, le prince et la princesse Georges-Frédéric de Prusse, le prince et landgrave Heinrich Donatus de Hesse, le prince et la princesse Hassan de Jordanie et d'autres membres du gotha, ainsi que des élus de la République fédérale d'Allemagne, tel le ministre-président de Bade-Wurtemberg Winfried Kretschmann. 

Décorations

  • Grand-maître de l'ordre de la Fidélité (maison de Bade)
  • Grand-maître de l'ordre de Berthold Ier (maison de Bade)
  • Croix d'honneur en bronze des forces armées allemandes
  • Grand-croix de l'ordre du Sauveur (famille royale de Grèce)
  • Médaille du couronnement de la reine Élisabeth II (Royaume-Uni)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article