Behr Winrich

Publié le par Mémoires de Guerre

Winrich Behr (né le 22 janvier 1918 à Berlin, et mort à Hubbelrath le 25 avril 2011) est un officier allemand (major et commandant de chars lors de la Seconde Guerre mondiale). Il est surtout connu par ses témoignages dans les documentaires télévisés de Guido Knopp sur des épisodes de l'histoire récente de l'Allemagne. Winrich Behr était un européen convaincu; résidant à Düsseldorf, il fut étroitement associé à la construction européenne, dès la création de la CECA à Luxembourg. La sœur cadette de Nicolaus von Below, Stéphanie Kühne, (Le 18 février 1924 à Nienhagen; 24 mai 2011 à Düsseldorf-Hubbelrath), était mariée à Winrich Behr. Il était le beau frère de Nicolaus von Below, l'adjudant personnel des forces aériennes d'Adolf Hitler. il exerce un rôle d’intermédiaire entre le Führer et Hermann Göring, ministre de la Luftwaffe, bras droit et successeur désigné du dictateur allemand. 

Behr Winrich

Carrière

Militaire

Originaire d'une famille d'officiers, il a été nommé lieutenant le 1er janvier 1938. Comme officier de la 3e division de chars, Winrich Behr a participé à la campagne contre la Pologne et à l'invasion, en 1940, des pays de l'Europe de l'Ouest. Le 15 janvier 1941, il a été affecté à la cinquième division motorisée combattant en Afrique du Nord. Nommé premier lieutenant, il a reçu, en tant que chef de compagnie, la croix de chevalier de la croix de fer et a été nommément mentionné dans le Wehrmachtsbericht. Le 1er décembre 1942, il a été promu premier officier d'ordonnance dans le quartier général de la 6e Armée, commandée par le général Friedrich Paulus, dont les troupes ont été encerclées à Stalingrad.

Du général Paulus, il a alors reçu la mission de se rendre à la Wolfsschanze, le quartier général du Führer, pour faire rapport à Hitler et rencontrer Alfred Jodl, Wilhelm Keitel, et Rudolf Schmundt, sur la situation désastreuse de la 6e Armée et pour demander au Führer, la permission pour que la 6e Armée puisse agir de son propre gré, compte tenu des nécessités du moment. Cette mission n'a pas eu le succès escompté. Le 13 janvier 1943, évacué par avion et amené pour la première fois au commandant en chef du groupe d'armées Erich von Manstein. Behr a rapporté cela, après quoi Manstein lui a demandé de répéter les mêmes mots avec Hitler.

Dans le même temps, Manstein a ajouté qu'il craignait que Hitler ne puisse être convaincu. Lors du débarquement des Alliés en Normandie il fut, en tant que major, affecté au quartier général des généraux Rommel et Model et a participé aux derniers combats des armées allemandes aux Pays-Bas, surtout à la bataille d'Arnhem. Bien avant cela le 17 juillet 1944, la voiture du Generalfeldmarschall Erwin Rommel est mitraillée sur la route de Vimoutiers, par un avion allié. Il a reçu les premiers soins à Livarot, Le maréchal est transporté à l'hôpital de la Luftwaffe de Bernay.

Le major Winrich Behr et le Dr Scheunig, le médecin, partent aussitôt pour Bernay pour aider au processus de guérison. Behr revient, le maréchal, dit-il, l'a immédiatement reconnu et salué, mais il est très faible. Rommel a finalement récupéré et est revenu en Allemagne. Le prince Bernard des Pays-Bas avait, par ailleurs, été soupçonné après la deuxième guerre mondiale d'avoir été mêlé à la révélation aux Allemands du plan de l'opération aéroportée anglaise dans cette région. Une communication écrite de Winrich Behr, certifiée par notaire, a alors contribué à innocenter le prince Bernard.

Civile

Au cours des années cinquante, Winrich Behr, un Européen convaincu, a été associé aux travaux de la Haute Autorité de la CECA à Luxembourg, d'abord comme collaborateur du ler secrétaire général de la Haute Autorité, Max Kohnstann, ensuite comme chef de cabinet de son vice-président allemand, Franz Etzel et comme dirigeant du service d'information de la Haute Autorité. Après la fusion des exécutifs européens en 1958/59, il a occupé le poste de Secrétaire général adjoint de la Commission européenne à Bruxelles. Winrich Behr est membre d'honneur de l'Association Jean Monnet. De retour en Allemagne, Behr a été associé à la direction d'entreprises allemandes. Entre autres à la Frankfurter Telefonbau und Normalzeit (TN), Lehner & Co (1965-1983). Il a aussi été membre du Comité de direction de la société pétrolière allemande ARAL, A.G., Bochum (1961-1965). Winrich Behr a passé sa retraite à Düsseldorf.

Décès

Il meurt le 25 avril 2011 à Hubbelrath, à l'âge de 93 ans.

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nmnm 05/05/2015 04:57

rnmnmnmale