Blocq-Mascart Maxime

Publié le par Roger Cousin

Maxime Blocq-Mascart, né le 17 novembre 1894 à Paris 8e et mort le 14 juillet 1965 à Saint-Cloud, est particulièrement connu pour son rôle dans la Résistance intérieure française, où il a été l'un des dirigeants de l'Organisation civile et militaire (OCM) et l'un des cinq membres du bureau du Conseil national de la Résistance.

Maxime Blocq-Mascart est né le 17 novembre 1894 à Paris. Il fait des études à l'École libre des sciences politiques et devient expert près de la chambre de commerce de Paris avant de diriger le service économique d'un groupe industriel. Il s'engage en 1925 dans la Confédération des travailleurs intellectuels (CTI) dont il est le vice-président en 1939.

A l'automne 1940, il s'engage avec des amis de la CTI dans la formation d'un groupe résistant qui fusionne en décembre avec un autre groupe fondé par Jacques Arthuys pour donner l'Organisation civile et militaire.


Publié dans Résistants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article