Peretti Achille

Publié le par Roger Cousin

Achille Peretti, né le 13 juin 1911 à Ajaccio et mort le 14 avril 1983 à Neuilly-sur-Seine d'un arrêt cardiaque lors d'une réception officielle, est un homme politique français. 

Achille Peretti et Jacques Chaban-Delmas en 1974

Achille Peretti et Jacques Chaban-Delmas en 1974

Maire de Neuilly-sur-Seine de 1947 à 1983, il préside l'Assemblée nationale de 1969 à 1973 et siège au Conseil constitutionnel de 1977 à sa mort. Il étudie le droit à Montpellier et est avocat à Ajaccio. Il participe à la Résistance. En 1944, il est directeur adjoint de la sécurité nationale auprès du gouvernement d'Alger. Il assure la protection du général de Gaulle lors des journées d'août 1944 à Paris. Il se marie à Lucienne Desrosiers, critique littéraire chez l'éditeur Robert Lafond. Achille Peretti occupe diverses responsabilités dans la vie économique : président du journal l'Intransigeant, de la compagnie minière de l'Est-Oubangui ainsi que de la Compagnie française du Haut et Bas-Congo.

Achille Peretti est conseiller de l'Union française de 1952 à 1958. Il est élu député UNR de la Seine en 1958 et constamment réélu sous les diverses étiquettes gaullistes (UD-Ve République, UDR). Il est élu président de l'Assemblée nationale le 25 juin 1969, en remplacement de Jacques Chaban-Delmas, nommé Premier ministre. Il préside cette assemblée pendant le reste de la 4e législature jusqu’au 1er avril 1973. Après les élections, il ne parvient pas à conserver la présidence de l'Assemblée nationale qui échoit à Edgar Faure mais reste député. Il est ensuite nommé membre du Conseil constitutionnel le 4 mars 1977. Il y siège jusqu'à son décès.

Il a été vice-président du conseil général de la Corse de 1945 à 1951, maire de Neuilly-sur-Seine de 1947 à sa mort et conseiller général des Hauts-de-Seine. Il est aussi connu pour avoir été le père politique de Nicolas Sarkozy. La mère de N. Sarkozy, Andrée Mallah, fut un temps sa secrétaire. Nicolas Sarkozy succèdera à A. Peretti comme maire de Neuilly-sur-Seine après sa mort. La cinquante-huitième promotion de commissaires de police issus de l'école nationale supérieure de la police, entrée en fonction en 2008, porte son nom.

Mandats

  • Député de la Seine puis des Hauts-de-Seine de 1958 à 1977
  • vice- président de l’Assemblée nationale de 1964 a 1969
  • Président de l’Assemblée nationale de 1969 à 1973
  • vice-président du Conseil général de la Corse de 1945 à 1951
  • Maire de Neuilly-sur-Seine de 1947 à 1983
  • conseiller général des Hauts-de-Seine de 1970 à 1983

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article