Killinger Manfred Freiherr von

Publié le par Mémoires de Guerre

Manfred Freiherr von Killinger (né le 14 juillet 1886 à Gut Lindigt, mort le 2 septembre 1944 à Bucarest) est un militaire, un diplomate et un homme politique allemand.

Killinger Manfred Freiherr von Killinger Manfred Freiherr von

Né dans une famille aristocratique originaire du Bade-Wurtemberg, il fait des études secondaires à Meissen et Freiberg. Il entre comme cadet à l'académie militaire de Dresde puis dans les forces navales de l'Empire allemand. Pendant la première guerre mondiale il commande une unité navale de torpilleurs « Torpedo V3 » puis prend part à la bataille du Jutland. Après guerre il intègre les Freikorps et rejoint la brigade Ehrhardt à la tête d'une unité commando d'infiltration. En 1920 Il soutient le putsch de Kapp et milite dans divers mouvements nationalistes radicaux comme l'« Ordre teutonique », le « Wikingbund » et l'organisation Consul. Accusé d'être impliqué dans l'assassinat en août 1921 de Matthias Erzberger (signataire de l'armistice de 1918), il est en 1925 acquitté par la cour d'Offenbourg. En 1927 il adhère au parti nazi. Il est élu en 1928 au landtag de Saxe et en 1932 au Reichstag. Il devient un chef de la SA en Saxe, Thuringe et Saxe-Anhalt.

En mars 1933 il est nommé Reichskommissar de Saxe par le ministre de l'intérieur Wilhelm Frick et le 5 mai 1933 il en devient le Ministerpräsident et ministre de l'intérieur. Il interdit dans le Land tous les groupes paramilitaires non affiliés au parti nazi. Se met en action sous son autorité une violente répression contre les communistes et les Juifs. Après la Nuit des Longs Couteaux il est démis de plusieurs de ses fonctions territoriales et en mars 1935 il est remplacé par Martin Mutschmann à la tête du Land de Saxe. Il devient membre pendant un temps du Volksgerichtshof (tribunal du Peuple) .

En 1936 il commence une carrière diplomatique et est nommé premier consul général d'Allemagne à San Francisco jusqu'en 1939. En juillet 1940 il est nommé ambassadeur en République slovaque à Bratislava avec la mission d'installer un réseau de « conseillers allemands » dont un conseiller-expert pour les affaires juives, Dieter Wisliceny. Il est nommé en décembre 1940 ambassadeur en Roumanie. Il est remplacé à ce poste en juillet 1944 par Carl August Clodius. Le maréchal Ion Antonescu étant renversé le 23 août 1944 par le roi Michel de Roumanie, Manfred Killinger se suicide le 2 septembre 1944.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article