Casarès Maria

Publié le par Mémoires de Guerre

Maria Casarès, née María Victoria Casares Pérez le 21 novembre 1922 à La Corogne, en Galice (Espagne) et morte le 22 novembre 1996 à Alloue (France), est une actrice française de cinéma et de théâtre. Elle compte parmi les grandes tragédiennes françaises ; elle est apparue dans des classiques du cinéma — dont Les Enfants du paradis —, notamment durant les années 1940 et 1950.

Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria
Casarès Maria

Maria Casares est la fille du Premier ministre de la Seconde République Espagnole, Santiago Casares Quiroga, contraint de démissionner en 1936 après l’insurrection militaire. Avec sa famille, elle se réfugie à Paris où elle obtient son bac de philosophie dans la classe des élèves étrangers du Lycée Victor Duruy. En 1942, reçue première de sa promotion au Conservatoire, Maria Casares passe une audition au Théâtre des Mathurins où elle est engagée par Marcel Herrand pendant deux ans. Puis, elle arpente les théâtres parisiens: elle est la partenaire de Gérard Philipe dans «Les Epiphanies» (1947) ou Pierre Brasseur dans «Le diable et le Bon Dieu» (1951).

Entre 1952 et 1954, elle devient pensionnaire de la Comédie Française où elle joue «Don Juan» de Molière ou «Le carrosse du Saint-Sacrement» de Mérimée. Puis intègre la troupe du Théâtre National Populaire dirigé par Jean Vilar où se côtoient Gérard Philipe, Georges Wilson, Daniel Sorano et Michel Bouquet. En 1960, elle obtient le Prix du brigadier pour «Cher menteur» de Jérôme Kilty au Théâtre de l’Athénée. Toujours sur scène, elle est dirigée par Maurice Béjart dans «À la recherche de Don Juan» (1961) et «La Reine verte» (1963) et interprète «Mère Courage» (1969) de Bertolt Brecht.

Sur grand écran, la carrière de Maria Casares se limite à sept années et onze films. En 1943, elle débute en interprétant Nathalie la femme de Jean-Louis Barrault dans le chef d’œuvre de Marcel Carné «Les enfants du paradis» avec Arletty et Pierre Brasseur. L’année suivante, elle est Hélène l’une des «Dames du bois de Boulogne» de Robert Bresson. En 1947, elle est la Duchesse San Severina dans «La Chartreuse de Parme» de Christian-Jaque. En 1949, Jean Cocteau lui écrit le rôle de la Princesse dans «Orphée» avec Jean Marais. Ensuite, elle se consacre exclusivement au théâtre et devient pour les puristes «la plus grande tragédienne française de la seconde moitié du XXème siècle», carrière couronnée du Molière de la meilleure comédienne en 1989 pour «Hécube» d’Euripide.

Absente durant deux décennies, Maria Casares effectue un retour discret en interprétant une sœur d’un couvent dans «Flavia la défroquée» (1973) de Gianfranco Mingozzi avec Florinda Bolkan. Dans un registre plus commercial, elle tourne dans «Blanche et Marie» (1984) de Jacques Renard avec Miou-Miou et Sandrine Bonnaire en résistantes et «De sable et de sang» (1987) de Jeanne Labrune avec Sami Frey. Miou-Miou qu’elle retrouve dans «La lectrice» (1988) de Michel Deville, rôle de la veuve du général qui lui vaut une nomination au César du meilleur second rôle.

Sa dernière apparition à l’écran est dans le drame «L’Amérique des autres» (1995) de Goran Paskaljevic où elle interprète la mère de Tom Conti. Emportée par un cancer, Maria Casares est décédée le 22 novembre 1996 à Alloue en Charente où elle s’était installé depuis les années soixante. À sa mort, la comédienne a légué sa propriété «Le domaine de la Vergne» à la commune pour «remercier la France d’avoir été une terre d’asile». En 1999, ce site est devenu La Maison du Comédien Maria Casares, un lieu de vie et de travail du comédien ouvert au public où se déroule des rencontres d’été. 

Biographie d'Olivier Sinqsous 

Filmographie

  • 1942 : Étoiles de demain court métrage de René Guy-Grand
  • 1944 : La Vie secrète des visages court métrage d'Albert Guyot
  • 1945 : Les Enfants du paradis de Marcel Carné
  • 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne de Robert Bresson
  • 1946 : Roger la Honte d'André Cayatte
  • 1946 : La Revanche de Roger la Honte d'André Cayatte
  • 1946 : L'Amour autour de la maison de Pierre de Hérain
  • 1946 : La Septième Porte d'André Zwobada
  • 1947 : La Chartreuse de Parme de Christian-Jaque
  • 1948 : Bagarres d'Henri Calef
  • 1949 : L'Homme qui revient de loin de Jean Casdtanier
  • 1949 : Orphée de Jean Cocteau
  • 1951 : Ombre et Lumière d'Henri Calef
  • 1956 : Le Théâtre national populaire court-métrage documentaire de Georges Franju
  • 1959 : Le Testament d'Orphée de Jean Cocteau et Claude Pinoteau
  • 1972 : Les Deux Mémoires documentaire de Jorge Semprún
  • 1973 : Jean Vilar, une belle vie documentaire de Jacques Rutman - Participation
  • 1974 : Flavia la défroquée (Flavia, la monaca musulmana) de Gianfranco Mingozzi
  • 1975 : L'Adieu nu de Jean-Henri Meunier
  • 1984 : Blanche et Marie de Jacques Renard
  • 1987 : Elle est là de Michel Dumoulin
  • 1987 : De sable et de sang de Jeanne Labrune
  • 1988 : La Lectrice de Michel Deville
  • 1989 : Monte bajo de Julian Estaban Rivera
  • 1990 : Les Chevaliers de la Table ronde de Denis Llorca
  • 1995 : L'Amérique des autres (Someone Else's America) de Goran Paskaljevic

Théâtre

  • 1942 : Deirdre des douleurs de John Millington Synge, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1943 : Solness le constructeur d'Henrik Ibsen, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1943 : Le Voyage de Thésée de Georges Neveux, mise en scène Jean Marchat, Théâtre des Mathurins
  • 1944 : Le Malentendu d’Albert Camus, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1944 : Les Noces du rétameur de John Millington Synge, Théâtre des Mathurins
  • 1944 : Federigo de René Laporte, Théâtre des Mathurins
  • 1945 : Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier : Grouchenka
  • 1946 : Divines paroles de Ramón del Valle-Inclán, mise en scène Jean Marchat, Théâtre des Mathurins
  • 1946 : Roméo et Jeannette de Jean Anouilh, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier : Jeannette
  • 1947 : Les Épiphanies d'Henri Pichette, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre des Noctambules : l'Amoureuse
  • 1948 : L'État de siège d'Albert Camus, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Marigny
  • 1948 : La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, mise en scène Roger Leenhardt
  • 1949 : Le Roi pêcheur de Julien Gracq, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre Montparnasse
  • 1949 : Les Justes d'Albert Camus, mise en scène Paul Œttly, Théâtre Hébertot : Dora Doulebov
  • 1951 : La Seconde de Colette, mise en scène Jean Wall, Théâtre de la Madeleine
  • 1951 : Le Diable et le Bon Dieu de Jean-Paul Sartre, mise en scène Louis Jouvet, Théâtre Antoine : Hilda
  • 1952 : Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française, Théâtre des Célestins : la Belle-fille
  • 1952 : Dom Juan de Molière, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française : Elvire
  • 1952 : Le Roi Jean de William Shakespeare, Festival d'Angers
  • 1952 : Jeanne d'Arc de Charles Péguy, mise en scène Charles Gantillon, Festival de Lyon-Charbonnières
  • 1953 : Le Carrosse du Saint Sacrement de Prosper Mérimée, mise en scène Jacques Copeau, Comédie-Française : la Périchole
  • 1953 : La Dévotion de la croix de Pedro Calderón de la Barca, adaptation Albert Camus, mise en scène Marcel Herrand, Festival d'Angers : Julia
  • 1953 : Les Esprits de Pierre de Larivey, mise en scène Albert Camus, Festival d'Angers
  • 1953 : Mithridate de Racine, mise en scène Jean Marchat, Festival d'Angers
  • 1954 : L'Ennemi de Julien Green, mise en scène Fernand Ledoux, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1954 : Jedermann de Hugo von Hofmannsthal, mise en scène Charles Gantillon, Festival de Lyon
  • 1954 : Macbeth de William Shakespeare, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon : Lady Macbeth
  • 1954 : Le Père humilié de Paul Claudel, mise en scène Pierre Franck, Festival de Lyon
  • 1955 : La Ville de Paul Claudel, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon, Lâla
  • 1955 : Marie Tudor de Victor Hugo, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon : Marie
  • 1956 : Macbeth de William Shakespeare, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon : Lady Macbeth
  • 1956 : Le Triomphe de l'amour de Marivaux, mise en scène Jean Vilar, TNP
  • 1956 : Ce Fou de Platonov d'Anton Tchekhov, mise en scène Jean Vilar, Festival de Bordeaux, TNP
  • 1957 : Marie Tudor de Victor Hugo, mise en scène Jean Vilar, TNP Théâtre des Célestins : Marie
  • 1957 : Phèdre de Racine, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival de Strasbourg : Phèdre
  • 1958 : Le Triomphe de l'amour de Marivaux, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon : Léonide
  • 1958 : Marie Tudor de Victor Hugo, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon : Marie
  • 1958 : Le Cid de Corneille, mise en scène Jean Vilar, TNP
  • 1958 : Le Carrosse du Saint Sacrement de Prosper Mérimée, mise en scène Jean Vilar, TNP
  • 1959 : Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon
  • 1960 : L'Œuvre de Lorca (anthologie de ses poèmes, Festival de Montauban
  • 1960 : Hamlet de William Shakespeare, mise en scène Claude Barma, Grand Théâtre de la Cité Carcassonne
  • 1960 : Cher Menteur de Jerome Kilty, Théâtre de l'Athénée
  • 1961 : À la recherche de Dom Juan de Maurice Béjart, Opéra National de Bruxelles
  • 1962 : Cher Menteur de Jerome Kilty, mise en scène Jerome Kilty, Théâtre des Célestins
  • 1963 : Yerma de Federico García Lorca, mise en scène Margarita Xirgu, Teatro San Martin Buenos Aires
  • 1963 : La Reine verte de Maurice Béjart, musique Pierre Henri, Théâtre Hébertot
  • 1964 : Divines Paroles de Ramón del Valle-Inclán, mise en scène Jorge Lavelli, Teatro Coliseo Buenos Aires
  • 1965 : Les Enchaînés d'Eugene O'Neill, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre Récamier
  • 1965 : Le Repos du septième jour de Paul Claudel, mise en scène Pierre Franck, Théâtre de l'Œuvre
  • 1966 : Les Paravents de Jean Genet, mise en scène Roger Blin, Odéon-Théâtre de France
  • 1966 : Henry VI de William Shakespeare, mise en scène Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France : Marguerite d'Anjou
  • 1967 : Le Triomphe de l'amour de Marivaux, mise en scène Jean Vilar, Festival du Marais
  • 1967 : Henry VI de William Shakespeare, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre de la Porte-Saint-Martin : Marguerite d'Anjou
  • 1967 : Médée de Sénèque, mise en scène Jorge Lavelli, Festival d'Avignon : Médée
  • 1968 : La Nuit obscure de Saint Jean de la Croix, chorégraphie Maurice Béjart, Théâtre de la Monnaie Bruxelles, Festival d'Avignon
  • 1968 : La Nuit obscure de Saint Jean de la Croix, chorégraphie Maurice Béjart, Festival d'Avignon
  • 1969 : À la recherche de... de Maurice Béjart, Théâtre de la Monnaie Bruxelles
  • 1969 : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène Jean Tasso, Bobino
  • 1969 : La Danse de mort d'August Strindberg, mise en scène Claude Régy, TNP Théâtre de Chaillot
  • 1970 : Early morning d'Edward Bond, mise en scène Georges Wilson, Festival d'Avignon, TNP Théâtre de Chaillot
  • 1970 : Le Borgne est roi de Carlos Fuentes, mise en scène Jorge Lavelli, Festival d'Avignon : Donata
  • 1971 : Cher Menteur de Jerome Kilty, mise en scène Jerome Kilty, Théâtre des Célestins
  • 1971 : Le Borgne est roi de Carlos Fuentes, mise en scène Jorge Lavelli, Espace Cardin : Donata
  • 1971 : Les Cuisines du château de Claude Cyriaque, mise en scène de l'auteur, Théâtre de Malakoff
  • 1972 : Le Borgne est roi de Carlos Fuentes, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre 140
  • 1972 : Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre Graslin
  • 1972 : La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène Jean Gillibert, Festival de Châteauvallon
  • 1973 : La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène Jean Gillibert, Théâtre de Nice
  • 1973 : Penthésilée d'Heinrich von Kleist, mise en scène Jean Gillibert, Festival de Châteauvallon
  • 1973 : Bajazet de Racine, mise en scène Jean Gillibert, Petit Odéon
  • 1974 : Isabella Morra d'André Pieyre de Mandiargues, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre d'Orsay
  • 1975 : Amers de Saint-John Perse, mise en scène Guy Shelley
  • 1975 : Via 2 de Jean-Henri Meunier
  • 1976 : Les Revenants d'Henrik Ibsen, mise en scène Pierre Maxence, Maison de la Culture de Grenoble
  • 1976 : Le Repoussoir de José Luis Alonso, Madrid
  • 1977 : La Mante polaire de Serge Rezvani, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre de la Ville
  • 1978 : Faust de Christopher Marlowe, mise en scène Jean-Marie Patte, Festival d'Automne de Paris
  • 1978 : La Première de Ohm Cromwell, mise en scène Valerio Popesco Bruxelles
  • 1978 : Agamemnon d'Eschyle, mise en scène Jean Gillibert, Festival de Châteauvallon
  • 1980 : Œdipus Rex d'Igor Stravinski, livret Jean Cocteau, mise en scène Jorge Lavelli, Opéra de Paris
  • 1980 : Britannicus de Racine, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
  • 1980 : Le Conte d'hiver de Shakespeare, mise en scène Jorge Lavelli, Festival d'Avignon, Théâtre de la Ville : le Temps
  • 1981 : Peer Gynt d'Henrik Ibsen, mise en scène Patrice Chéreau, Théâtre de la Cité Villeurbanne, Théâtre de la Ville
  • 1982 : Les Possédés de Fiodor Dostoïevski, mise en scène Denis Llorca, Centre théâtral de Franche-Comté, Festival d'Avignon, Nouveau théâtre de Nice
  • 1983 : Les Paravents de Jean Genet, mise en scène Patrice Chéreau, Théâtre Nanterre-Amandiers : la Mère
  • 1984 : Le Sacre de la naissance de Saint-John Perse d'après Sophocle, mise en scène Denis Llorca, Centre théâtral de Franche-Comté
  • 1985 : La Nuit de Madame Lucienne de Copi, mise en scène Jorge Lavelli, Festival d'Avignon, Théâtre de la Commune : Vicky Fantomas
  • 1986 : Elle est là de Nathalie Sarraute, mise en scène Michel Dumoulin, Festival d'Avignon, Théâtre de la Villette
  • 1986 : L'Usage de la parole de Nathalie Sarraute, mise en scène Michel Dumoulin, Festival d'Avignon, (lecture)
  • 1986 : Tropismes de Nathalie Sarraute, mise en scène Michel Dumoulin, Festival d'Avignon
  • 1986 : Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Patrice Chéreau, Théâtre Nanterre-Amandiers : Cécile
  • 1987 : Ce soir on improvise de Luigi Pirandello, mise en scène Lucian Pintilie, Théâtre de la Ville
  • 1988 : Les Chevaliers de la Table Ronde de Denis Llorca, Centre théâtral de Franche-Comté
  • 1988 : Hécube d'Euripide, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers
  • 1989 : La vie que je t'ai donnée de Luigi Pirandello, mise en scène Michel Dumoulin, Théâtre Hébertot : Donn'Anna Luna
  • 1989 : Le Dépôt des locomotives de Michel Diaz, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre Mouffetard
  • 1990 : « Elle » de Jean Genet, mise en scène Bruno Bayen, Théâtre de Gennevilliers : le Pape
  • 1990 : Tartuffe de Molière, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers : Madame Pernelle
  • 1991 : Comédies barbares de Ramón María del Valle-Inclán, mise en scène Jorge Lavelli, Festival d'Avignon, Théâtre national de la Colline, Théâtre de Nice, Théâtre des Treize Vents : Dona Maria
  • 1991 : Vie de la révolutionnaire Pélagie Vlassova de Tver de Bertolt Brecht, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers : Pélagie Vlassova
  • 1992 : Oreste de Vittorio Alfieri, mise en scène Jean Gillibert, Maison des Arts de Créteil
  • 1993 : Ostinato (extraits) de Louis-René des Forêts, mise en scène Michel Dumoulin, Festival d'Avignon : voix off
  • 1993 : Threepenny Lear de William Shakespeare, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers : Le Roi Lear
  • 1993 : Mein Kampf (farce) de George Tabori, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre national de la Colline : Madame Lamort
  • 1994 : Les Géants de la montagne de Luigi Pirandello, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers : Isle
  • 1994 : Threepenny Lear de William Shakespeare, mise en scène Bernard Sobel, Théâtre de Gennevilliers
  • 1995 : Dostoïevski va à la plage de Marc Antonio de la Parra, mise en scène Frank Hoffmann, Théâtre national de la Colline : Teresa
  • 1996 : Les Œuvres complètes de Billy the Kid de Michael Ondaatje, mise en scène Frank Hoffmann, Théâtre national de la Colline : Celsa Gutiérrez

Télévision

  • 1954 : L'Affaire Lafarge, de Stellio Lorenzi
  • 1959 : Macbeth, de Claude Barma (TV) : Lady Macbeth
  • 1963 : Yerma de David Stivel
  • 1964 : La Reine verte de Robert Mazoyer
  • 1975 : L'Île des chèvres de Pierre Badel
  • 1977 : Britannicus de Jean Meyer
  • 1980 : Irène et sa folie de Bernard Queysanne
  • 1981 : Peer Gynt de Bernard Sobel
  • 1985 : Les Bonnes de Michel Dumoulin
  • 1989 : Les Nuits révolutionnaires de Charles Brabant
  • 1991 : L'Orestie d'Eschyle, réalisation Bernard Sobel

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article