Cutolo Raffaele

Publié le par Mémoires de Guerre

Raffaele Cutolo dit « Le Professeur » ('O Professore en napolitain), né à Ottaviano le 20 décembre 1941, est un mafioso italien, ancien parrain de la Camorra, la mafia napolitaine, actif entre les années 1970 et les années 1980, et fondateur de l'organisation criminelle « Nuova Camorra Organizzata » (NCO). 

Cutolo Raffaele
Cutolo Raffaele
Cutolo Raffaele

Jeunesse et débuts

Né près de Naples en 1941, Raffaele Cutolo commet son premier homicide volontaire en 1963 ; il a à peine 21 ans et depuis cette année, il a passé quasiment toute sa vie en détention, entre prison et hôpital psychiatrique. Sa volonté de réunir tous les clans mafieux de la Campanie sous l'autorité d'un seul chef, en s'inspirant notamment de la Cosa Nostra et de son organisation pyramidale, provoquera une sanglante guerre des clans : 295 personnes seront assassinées en 1981, 273 en 1982 et 290 en 1983. Cette « guerre » finira par décimer la NCO dans les années 1980 et provoquer l'assassinat de son fils aîné Roberto, 28 ans, en décembre 1990. Il a été condamné à plusieurs peines de prison à vie. Il affirmera aux magistrats que son bras droit, Vincenzo Casillo, travaillait pour le Servizio per le Informazioni e la Sicurezza Militare (SISMI) depuis 1978. 

L'enlèvement de Cirillo et les BR

Cutolo a joué un rôle central lors des négociations pour la libération du démocrate-chrétien Ciro Cirillo, enlevé en avril 1981 par un groupe des Brigades rouges (BR) dirigé par Giovanni Senzani, chef des BR depuis l'arrestation de Mario Moretti. L'agent du SISMI Francesco Pazienza fut l'un des intermédiaires centraux entre les groupes de la démocratie chrétienne négociant pour la libération de Cirillo, un notable local de la DC, et Cutolo. Ce dernier a par la suite déclaré aux magistrats qu'il en était arrivé à la conclusion que, dans l'enlèvement de Ciro Cirillo, les BR n'avaient été qu'un pion manipulé par des secteurs de la DC, le SISMI et la CIA.

Cutolo aujourd'hui

Son fils aîné Roberto ayant été abattu, Raffaele Cutolo a demandé à pouvoir avoir un enfant avec sa compagne par insémination artificielle. Ce que la justice italienne a fini par accepter. Le 31 octobre 2007, Cutolo devient père. Le 20 mai 2008, la mère de sa femme Immacolata, Pasqualina Alaia, 78 ans, est violemment assassinée à coups de marteau à Ottaviano. 

Publié dans Banditisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article