Jaeckin Just

Publié le par Mémoires de Guerre

Just Jaeckin, né le 8 août 1940 à Vichy, est un cinéaste, photographe, peintre et sculpteur français. 

Jaeckin Just

Service militaire

En 1958, à l'âge de 18 ans, Just Jaeckin est appelé à servir en Algérie, où il officie comme photographe de guerre. Au cours de son séjour de 28 mois, il photographie Ahmed Ben Bella et Mehdi Ben Barka, et rencontre notamment les jeunes Philippe Labro, Francis Veber et Jacques Séguela, appelés du contingent comme lui. Jaeckin devient un photographe de mode réputé dans les années 1960, pour les magazines Elle, Marie Claire et Vogue. Il est alors l'auteur de photographies de stars et de personnalités comme Barbara, dont l'une sera reproduite sur l'affiche de l'exposition Barbara (2017-2018). 

Emmanuelle

Just Jaeckin se fait connaître du public en 1974, à la sortie de son premier long métrage comme réalisateur, Emmanuelle, d'après le roman d'Emmanuelle Arsan. Avec 8 millions d'entrées en France et environ 100 millions de dollars de recette dans le monde, ce film est l'un des plus grands succès du cinéma français à l'étranger. Just Jaeckin se spécialise alors dans le registre érotique et réalise Histoire d’O, d'après le livre de Pauline Réage. Les suites d'Emmanuelle, auxquelles Just Jaeckin ne participe pas, n'obtiennent pas le même accueil. 

Gwendoline

Dix ans après Emmanuelle, Just Jaeckin réalise Gwendoline, adapté de la bande dessinée Adventures of Sweet Gwendoline de John Willie, un film d'aventures avec Zabou Breitman et Bernadette Lafont, et, pour la création des costumes, les dessinateurs de bande dessinée Claude Renard et François Schuiten. Just Jaeckin et son épouse Anne sont les propriétaires d'une galerie d'art, rue Guénégaud à Paris. Ils y exposent des peintures et des sculptures, notamment les leurs. 

Filmographie

Télévision

  • 1981 : Salut champion
    • épisode #3, "Moto story"
    • épisode #12, "La Formule 1"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article