Barrymore Ethel

Publié le par Roger Cousin

Ethel Barrymore née Ethel Mae Blythe le 15 août 1879 à Philadelphie en Pennsylvanie (États-Unis) et décédée le 18 juin 1959 d’une crise cardiaque à Hollywood, est une actrice américaine. 

Barrymore Ethel

Née dans une famille de comédiens américains, son père Maurice Barrymore et sa mère Georgiana Emma Drew, Ethel Barrymore rêve d'être une grande pianiste, mais la seule profession qui l’intéresse est le théâtre et la comédie. Après avoir joué avec ses frères dans des rôles comiques, elle est engagée en 1932 par la MGM pour jouer des personnages secondaires dans les films comme Rasputin and the Empress.

Après dix années sans grand succès, Ethel accepte l'invitation de Cary Grant pour jouer la mère de Grant dans None But the Lonely Heart film réalisé par Clifford Odets en 1944 pour lequel elle obtient un Oscar dans le rôle de Ma Mott. Elle se convertit à la religion catholique. Le 14 mars 1909, elle épousa Russell Griswold Colt, dont elle eut trois enfants et dont elle divorça le 6 juillet 1923.

 

videoFilmographie

  • 1914 : The Nightingale, d'Augustus E. Thomas
  • 1915 : The Final Judgment, d'Edwin Carewe
  • 1916 : The Kiss of Hate, de William Nigh
  • 1916 : The Awakening of Helena Ritchie, de John W. Noble
  • 1917 : The White Raven, de George D. Baker
  • 1917 : The Call of Her People, de John W. Noble
  • 1917 : The Greatest Power, d'Edwin Carewe et Edward LeSaint
  • 1917 : The Lifted Veil, de George D. Baker
  • 1917 : Life's Whirlpool, de Lionel Barrymore
  • 1917 : The Eternal Mother, de Frank Reicher
  • 1917 : An American Widow, de Frank Reicher
  • 1917 : National Red Cross Pageant, de Christy Cabanne
  • 1918 : Our Mrs. McChesney, de Ralph Ince
  • 1919 : La Divorcée (The Divorcee), de Herbert Blaché
  • 1926 : Camille
  • 1932 : Raspoutine et l’Impératrice (Rasputin And The Empress), de Richard Boleslawski
  • 1933 : All at Sea, de E.H. Kleinert (court-métrage)
  • 1944 : Rien qu'un cœur solitaire (None But the Lonely Heart), de Clifford Odets
  • 1946 : Deux mains, la nuit (The Spiral Staircase), de Robert Siodmak
  • 1947 : Ma femme est un grand homme (The Farmer's Daughter), de Henry Codman Potter
  • 1947 : La Rose du crime (Moss Rose), de Gregory Ratoff
  • 1947 : Le Procès Paradine (The Paradine Case), d'Alfred Hitchcock
  • 1948 : Night Song, de John Cromwell
  • 1948 : Le Fils du pendu (Moonrise), de Frank Borzage
  • 1948 : Le Portrait de Jennie (Portrait of Jennie), de William Dieterle
  • 1949 : Suspense, de Robert Mulligan (série TV)
  • To Find Help (1949)
  • 1949 : Passion fatale (The Great Sinner), de Robert Siodmak
  • 1949 : That Midnight Kiss, de Norman Taurog
  • 1949 : Le Danube rouge (The Red Danube), de George Sidney
  • 1949 : L'Héritage de la chair (Pinky), d'Elia Kazan
  • 1950 : NBC Opera Theater, de Kirk Browning et Charles Polachek (série TV)
  • Die Fledermaus (1950)
  • 1951 : Kind Lady, de John Sturges
  • 1951 : L'Énigme du lac noir (The Secret of Convict Lake), de Michael Gordon
  • 1951 : It's a Big Country, de Clarence Brown, Don Hartman, John Sturges…
  • 1952 : Bas les masques (Deadline - U.S.A.), de Richard Brooks
  • 1952 : Just for You, d'Elliott Nugent
  • 1952 : Hollywood Opening Night, de Richard Irving (série TV)
  • Mysterious Ways (1952)
  • 1953 : Histoire de trois amours (The Story of Three Loves), film à sketches, épisode Mademoiselle réalisé par Vincente Minnelli
  • 1954 : Climax! (série TV)
  • The Thirteenth Chair, d'Allen Reisner (1954)
  • 1954 : Un amour pas comme les autres (Young at Heart), de Gordon Douglas
  • 1955 : General Electric Theater (série TV)
  • Prosper's Old Mother (1955)
  • 1956 : Playhouse 90 (série TV)
  • Eloise, de John Frankenheimer (1956)
  • 1957 : Johnny Trouble, de John H. Auer

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article