Colman Ronald

Publié le par Roger Cousin

Ronald Colman est un acteur et scénariste britannique né le 9 février 1891 à Richmond upon Thames (Royaume-Uni), décédé le 19 mai 1958 à Santa Barbara (Californie). Né Roland Charles Colman en Angleterre, à Richmond (Surrey), il fait des études à Littlehampton, où il découvre le théâtre. Il prévoit de faire des études d'ingénieur à Cambridge, mais la mort soudaine de son père en 1907 rend ce projet financièrement impossible.

Ronald Colman est un acteur et scénariste britannique né le 9 février 1891 à Richmond upon Thames (Royaume-Uni), décédé le 19 mai 1958 à Santa Barbara (Californie). Né Roland Charles Colman en Angleterre, à Richmond (Surrey), il fait des études à Littlehampton, où il découvre le théâtre. Il prévoit de faire des études d'ingénieur à Cambridge, mais la mort soudaine de son père en 1907 rend ce projet financièrement impossible.

Il rejoint le London Scottish Regiment1 en 1909 et est parmi les premiers soldats de la Territorial Army à se battre lors de la Première Guerre mondiale. Durant la guerre, il sert aux côtés d'autres acteurs (Claude Rains, Basil Rathbone...). Le 31 octobre 1914, à la Première bataille d'Ypres1, Colman est sérieusement blessé à la cheville par un shrapnel, ce qui le fait boiter, défaut qu'il cherchera à cacher au cours de sa carrière. Il est démobilisé pour invalidité en 1916.

Il devient acteur amateur dès 1908-09 et fait sa première apparition sur une scène professionnelle en 1914. Il a suffisamment récupéré de ses blessures pour apparaître au London Coliseum le 19 Juin 1916, dans le rôle du "Sheikh Rahmat" dans The Maharani of Arakan, avec Lena Ashwell, puis dans d'autres pièces au Playhouse Theatre, au Royal Court Theatre, au Ambassadors Theatre, ou en tournée.

En 1920, Colman part aux États-Unis, et tourne avec Robert Warwick dans The Dauntless Three, puis avec Fay Bainter dans East is West. Au Booth Theatre (New York), il joue par exemple en 1921 dans la pièce de William Archer The Green Goddess, avec George Arliss, puis au 39th Street Theatre dans The Nightcap. En 1922, à New York, il a un grand succès dans le rôle d'Alain Sergyll dans la pièce La Tendresse.

Ronald Colman commence le cinéma en Angleterre dès 1917 dans des films de Cecil Hepworth. Alors qu'il joue à New-York La Tendresse, il est remarqué par Henry King, qui l'engage pour jouer le rôle principal de son film Dans les laves du Vésuve (The White Sister), avec Lillian Gish, film qui a un succès immédiat. Ensuite Colman abandonne quasiment la scène pour le cinéma et devient une vedette très populaire. Vers la fin de l'époque du muet, il forme un tandem avec l'actrice hongroise Vilma Bánky dans des productions de Samuel Goldwyn, où ils rivalisent de popularité avec le duo Greta Garbo et John Gilbert.

Malgré son succès, il ne peut faire valoir avant l'avènement du parlant un de ses principaux atouts, "sa voix cultivée et joliment modulée" (his beautifully modulated and cultured voice2). Son premier grand succès dans le cinéma parlant arrive en 1930, lorsqu'il est nommé pour les Oscars en tant que Meilleur acteur pour deux films Condemned et Bulldog Drummond.
 

Colman RonaldColman Ronald

Il rejoint le London Scottish Regiment1 en 1909 et est parmi les premiers soldats de la Territorial Army à se battre lors de la Première Guerre mondiale. Durant la guerre, il sert aux côtés d'autres acteurs (Claude Rains, Basil Rathbone...). Le 31 octobre 1914, à la Première bataille d'Ypres, Colman est sérieusement blessé à la cheville par un shrapnel, ce qui le fait boiter, défaut qu'il cherchera à cacher au cours de sa carrière. Il est démobilisé pour invalidité en 1916.

Il devient acteur amateur dès 1908-09 et fait sa première apparition sur une scène professionnelle en 1914. Il a suffisamment récupéré de ses blessures pour apparaître au London Coliseum le 19 Juin 1916, dans le rôle du "Sheikh Rahmat" dans The Maharani of Arakan, avec Lena Ashwell, puis dans d'autres pièces au Playhouse Theatre, au Royal Court Theatre, au Ambassadors Theatre, ou en tournée.

En 1920, Colman part aux États-Unis, et tourne avec Robert Warwick dans The Dauntless Three, puis avec Fay Bainter dans East is West. Au Booth Theatre (New York), il joue par exemple en 1921 dans la pièce de William Archer The Green Goddess, avec George Arliss, puis au 39th Street Theatre dans The Nightcap. En 1922, à New York, il a un grand succès dans le rôle d'Alain Sergyll dans la pièce La Tendresse.

Ronald Colman commence le cinéma en Angleterre dès 1917 dans des films de Cecil Hepworth. Alors qu'il joue à New-York La Tendresse, il est remarqué par Henry King, qui l'engage pour jouer le rôle principal de son film Dans les laves du Vésuve (The White Sister), avec Lillian Gish, film qui a un succès immédiat. Ensuite Colman abandonne quasiment la scène pour le cinéma et devient une vedette très populaire. Vers la fin de l'époque du muet, il forme un tandem avec l'actrice hongroise Vilma Bánky dans des productions de Samuel Goldwyn, où ils rivalisent de popularité avec le duo Greta Garbo et John Gilbert.

Malgré son succès, il ne peut faire valoir avant l'avènement du parlant un de ses principaux atouts, "sa voix cultivée et joliment modulée" (his beautifully modulated and cultured voice2). Son premier grand succès dans le cinéma parlant arrive en 1930, lorsqu'il est nommé pour les Oscars en tant que Meilleur acteur pour deux films Condemned et Bulldog Drummond.

Filmographie

 

  • 1917 : The Live Wire
  • 1919 : Snow in the Desert : Rupert Sylvester
  • 1919 : A Daughter of Eve : Bit Part
  • 1919 : Sheba : Bit part
  • 1919 : The Toilers : Bob
  • 1920 : Anna the Adventuress : Brendan
  • 1920 : A Son of David : Maurice Phillips
  • 1920 : The Black Spider : Vicomte de Beaurais
  • 1921 : Handcuffs or Kisses : Lodyard
  • 1923 : Dans les laves du Vésuve (The White Sister) d'Henry King : Capt. Giovanni Severini
  • 1923 : The Eternal City : Extra
  • 1924 : Twenty Dollars a Week : Chester Reeves
  • 1924 : Tarnish : Emmet Carr
  • 1924 : Her Night of Romance : Paul Menford
  • 1924 : Romola d'Henry King : Carlo Bucellini
  • 1925 : A Thief in Paradise : Maurice Blake
  • 1925 : The Sporting Venus : Donald MacAllan
  • 1925 : His Supreme Moment : John Douglas
  • 1925 : Her Sister from Paris : Joseph Weyringer
  • 1925 : The Dark Angel, de George Fitzmaurice : Captain Alan Trent
  • 1925 : Le Sublime Sacrifice de Stella Dallas (Stella Dallas) d'Henry King : Stephen Dallas
  • 1925 : L'Éventail de lady Windermere (Lady Windermere's Fan) d'Ernst Lubitsch: Lord Darlington
  • 1926 : Kiki : Victor Renal
  • 1926 : Beau Geste : Michael 'Beau' Geste
  • 1926 : The Winning of Barbara Worth d'Henry King : Willard Holmes
  • 1927 : The Night of Love : Montero
  • 1927 : The Magic Flame : Tito the Clown / The Count
  • 1928 : Two Lovers : Mark Van Rycke
  • 1929 : The Rescue : Tom Lingard
  • 1929 : Bulldog Drummond : Capt. Hugh 'Bulldog' Drummond
  • 1929 : Condemned : Michel
  • 1930 : Raffles : Raffles
  • 1930 : Terra Melophon Magazin Nr. 1 : (episode "Welches ist ihr Typ")
  • 1930 : The Devil to Pay! : Willie Hale
  • 1931 : The Unholy Garden : Barrington Hunt
  • 1931 : Arrowsmith : Dr. Martin Arrowsmith
  • 1932 : Cynara : Jim Warlock
  • 1933 : The Masquerader : Sir John Chilcote / John Loder, His Cousin
  • 1934 : Le Retour de Bulldog Drummond (Bulldog Drummond Strikes Back) : Capt. Hugh 'Bulldog' Drummond
  • 1935 : Le Conquérant des Indes (Clive of India) : Baron Robert Clive
  • 1935 : The Man Who Broke the Bank at Monte Carlo : Paul Gaillard
  • 1935 : Le Marquis de Saint-Evremont (A Tale of Two Cities) : Sydney Carton
  • 1936 : Sous deux drapeaux (Under two flags) : Sgt. Victor
  • 1937 : Horizons perdus (Lost Horizon) : Robert 'Bob' Conway
  • 1937 : Le Prisonnier de Zenda (The Prisoner of Zenda) : Maj. Rudolf Rassendyll / King Rudolf V
  • 1938 : Le Roi des gueux (If I Were King) : François Villon
  • 1939 : The Light That Failed : Dick Heldar
  • 1940 : Double Chance (Lucky Partners) : David Grant
  • 1941 : My Life with Caroline : Anthony Mason
  • 1942 : La Justice des hommes (The Talk of the Town) : Professor Michael Lightcap
  • 1942 : Prisonniers du passé (Random Harvest) : Charles Rainier
  • 1944 : Kismet : Hafiz
  • 1947 : Un mariage à Boston (The Late George Apley) : George Apley
  • 1947 : Othello : Anthony John
  • 1950 : Champagne for Caesar : Beauregard Bottomley
  • 1954 : The Halls of Ivy (série TV) : Dr. William Todhunter Hall
  • 1954 : Donald's Diary : Donald's Internal Monologue / Narrator
  • 1956 : Le Tour du monde en quatre-vingts jours (Around the World in Eighty Days) de Michael Anderson : Un fonctionnaire de Chemin de fer
  • 1957 : L'Histoire de l'humanité (The story of Mankind) : The Spirit of Man

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article