Fonda Henry

Publié le par Mémoires de Guerre

Henry Fonda est un acteur américain, né le 16 mai 1905 à Grand Island (Nebraska) et mort le 12 août 1982 à Los Angeles (Californie). Il est le père de l'acteur Peter Fonda et de l'actrice Jane Fonda et le grand-père de l'actrice Bridget Fonda. Sixième acteur de légende selon l'American Film Institute, Henry Fonda a marqué durablement le cinéma américain avec des films majeurs tels que Les Raisins de la colère (1940), Un cœur pris au piège (1941), La Poursuite infernale (1946), Le Faux Coupable (1956), Douze hommes en colère (1957) ou Le Jour le plus long (1962). Comme beaucoup d'acteurs de son époque, il est fidèle à plusieurs grands réalisateurs comme John Ford, Henry King, Henry Hathaway ou Sidney Lumet.

Son fils Peter pense que ses sympathies démocrates ont pu lui porter préjudice au début des années 1950 et expliquer le fait qu'il n'ait rien tourné durant six ans. Il fut d'ailleurs l'un des membres fondateurs du « Hollywood Democratic Committee » dans les années 1930, en soutien au programme de Franklin Roosevelt. Henry Fonda a essentiellement interprété au cours de sa carrière des héros virils et intègres en quête de justice et de paix. Il trouve cependant un contre-emploi parfait dans l'un de ses rôles les plus marquants, Frank, dans Il était une fois dans l'Ouest (1968). En 1981, il reçoit un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière des mains de Robert Redford et, en 1982, quelques mois avant sa mort, l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans La Maison du lac. 

Fonda Henry
Fonda Henry
Fonda Henry
Fonda Henry

Famille, formation et débuts

Né à Grand Island, dans le Nebraska, Henry Fonda est le fils de William Brace Fonda et de Herberta Krueger Jaynes. Sa famille paternelle émigra de Gênes en Italie vers les Pays-Bas au XVe siècle, avant de s'installer en 1642 dans la colonie néerlandaise de Nouvelle-Néerlande (actuelle Nouvelle-Angleterre) et d'y fonder la ville de Fonda (État de New York). Il fait ses débuts au théâtre à la fin des années 1920, grâce à la comédienne Dorothy Pennebaker (mère de Marlon Brando). En 1928, il intègre la troupe des « University Players » à Broadway. Il ne s'installe à Hollywood qu'en 1935. 

Carrière cinématographique

Henry Fonda a joué dans près de 90 films et avec les plus grands réalisateurs comme John Ford, Fritz Lang ou Alfred Hitchcock, mais il n'abandonnera jamais le théâtre. Parmi les films les plus célèbres dans lesquels il a joué se distinguent Douze hommes en colère — qu'il a également produit — et Il était une fois dans l'Ouest, dans lequel son rôle est à contre-emploi du rôle de l'homme courageux et honnête qu'il a le plus souvent endossé, à l'exemple du personnage de Wyatt Earp qu'il endossa dans La Poursuite infernale.

Pour faire face au Comité des activités-américaines du sénateur Joseph McCarthy, il est membre du Comité pour le premier amendement de la Constitution des États-Unis (donc en faveur de la liberté d'expression) co-fondé par Philip Dunne, Myrna Loy, John Huston et William Wyler. Après un Oscar d'honneur en 1981 pour l'ensemble de sa carrière, il remporte finalement l'Oscar du meilleur acteur l'année suivante pour son interprétation dans La Maison du lac, quelques mois seulement avant sa mort. 

Mort

Henry Fonda meurt des suites d'une maladie cardiovasculaire le 12 août 1982 à son domicile de Los Angeles, entouré de sa femme Shirley et de sa fille Jane, qui joue également dans son dernier film. Il a souffert d'un cancer de la prostate, mais cela n'a pas directement causé sa mort et a été noté seulement comme une maladie concomitante sur son certificat de décès. L'acteur avait demandé qu'aucun enterrement ne soit tenu, et il a été rapidement incinéré. Le président Ronald Reagan, un ancien acteur lui-même, a salué Fonda comme « un vrai professionnel voué à l'excellence dans son métier. Il a honoré l'écran avec une sincérité et une précision qui en ont fait une légende ». 

Vie privée

Henry Fonda a été marié cinq fois. En 1931, il épouse la comédienne Margaret Sullavan. Le couple divorce en 1933. Margaret se suicidera en 1960 à l'âge de 50 ans. Sa deuxième épouse, Frances Ford Seymour, est la mère de Jane (née en 1937) et de Peter (1940-2019). Après un séjour dans un asile, Frances se suicide en avril 1950, en se tranchant la gorge. Fin 1950, Henry épouse une autre comédienne Susan Blanchard, qui se prend d'affection pour ses deux enfants ; ils divorcent en 1956. Il reste marié très peu de temps à la baronne Afdera Franchetti, fille d'un baron italien, et, en 1965, il épouse Shirlee Adams, rencontrée en 1962, qu'il appellera « la femme de sa vie ». 

Distinctions

Henry Fonda a servi l'armée, et participé aux combats pendant la Seconde Guerre mondiale, lui valant de recevoir la Bronze Star Medal.

Récompenses
  • Étoiles de cristal 1957 : prix du Meilleur acteur étranger pour Guerre et Paix
  • Oscars 1981 : Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrièrea
  • Oscars 1982 : Oscar du meilleur acteur pour La Maison du lacb
Nominations

Filmographie

  • 1935 : La Jolie Batelière (The Farmer Takes a Wife) de Victor Fleming
  • 1935 : À travers l'orage (Way Down East) de Henry King
  • 1935 : Griseries (I Dream Too Much) de John Cromwell
  • 1936 : La Fille du bois maudit (The Trail of the Lonesome Pine) de Henry Hathaway : Dave Tolliver
  • 1936 : Le Diable au corps de William A. Seiter
  • 1936 : Spendthrift de Raoul Walsh
  • 1937 : La Baie du destin de Harold Schuster : Kerry Gilfallen
  • 1937 : J'ai le droit de vivre de Fritz Lang : Eddie Taylor
  • 1937 : Rivalité (Slim) de Ray Enright : Slim
  • 1937 : Une certaine femme d'Edmund Goulding : Jack V. Merrick, Jr.
  • 1938 : J'ai retrouvé mes amours de Joshua Logan et Arthur Ripley
  • 1938 : L'Insoumise de William Wyler : Pres Dillard
  • 1938 : Blocus de William Dieterle : Marco
  • 1938 : Les Gars du large de Henry Hathaway : Jim Kimmerlee
  • 1938 : Miss Manton est folle de Leigh Jason : Peter Ames
  • 1939 : Le Brigand bien-aimé de Henry King : Frank James
  • 1939 : Laissez-nous vivre (Let Us Live!) de John Brahm
  • 1939 : Et la parole fut de Irving Cummings : Thomas Watson
  • 1939 : Vers sa destinée de John Ford : Abraham Lincoln
  • 1939 : Sur la piste des Mohawks de John Ford : Gilbert « Gil » Martin
  • 1940 : Les Raisins de la colère de John Ford : Tom Joad
  • 1940 : Lillian Russell de Irving Cummings
  • 1940 : Le Retour de Frank James de Fritz Lang : Frank James
  • 1940 : La Roulotte rouge ou La Belle écuyère de Henry King : Chad Hanna
  • 1941 : Un cœur pris au piège de Preston Sturges : Charles Pike
  • 1941 : L'Appel du Nord de John Brahm : John Murdock
  • 1941 : Tu m'appartiens de Wesley Ruggles : Peter Kirk
  • 1942 : Si Adam avait su... de Elliott Nugent : le professeur Tommy Turner
  • 1942 : Qui perd gagne de Rouben Mamoulian : John Wheeler
  • 1942 : Le Nigaud magnifique (The Magnificent Dope) de Walter Lang
  • 1942 : Six destins de Julien Duvivier : George
  • 1942 : La Poupée brisée de Irving Reis
  • 1943 : Aventure en Libye de John M. Stahl : le caporal Colin Spence
  • 1943 : L'Étrange Incident de William A. Wellman : Gil Carter
  • 1946 : La Poursuite infernale de John Ford : Wyatt Earp
  • 1947 : The Long Night de Anatole Litvak : Joe Adams
  • 1947 : Dieu est mort de John Ford : le fugitif
  • 1947 : Femme ou Maîtresse de Otto Preminger : Peter
  • 1948 : La Folle Enquête de King Vidor et Leslie Fenton : Lank Skolsky
  • 1948 : Le Massacre de Fort Apache de John Ford : le lieutenant-colonel Owen Thursday
  • 1949 : L'Ange de la haine de Fletcher Markle (non crédité)
  • 1951 : Benjy de Fred Zinnemann (court-métrage) : le narrateur
  • 1955 : Permission jusqu'à l'aube de John Ford : le lieutenant Douglas « Doug » A. Roberts
  • 1956 : Guerre et Paix de King Vidor : Pierre Bezoukhov
  • 1956 : Le Faux Coupable de Alfred Hitchcock
  • 1957 : Douze hommes en colère de Sidney Lumet (également producteur) : M. Davis, le juré no 8
  • 1957 : Du sang dans le désert de Anthony Mann
  • 1958 : Rangers of Yellowstone (court-métrage)
  • 1958 : Les Feux du théâtre de Sidney Lumet
  • 1959 : L'Homme aux colts d'or de Edward Dmytryk
  • 1959 : L'Homme qui comprend les femmes de Nunnally Johnson : Willie Bauche
  • 1962 : San Francisco Fire (court-métrage) : le narrateur
  • 1962 : Tempête à Washington de Otto Preminger
  • 1962 : Le Jour le plus long de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, Gerd Oswald et Darryl F. Zanuck
  • 1962 : La Conquête de l'Ouest de George Marshall, Henry Hathaway, John Ford
  • 1963 : La Montagne des neuf Spencer de Delmer Daves
  • 1964 : Que le meilleur l'emporte de Franklin Schaffner
  • 1964 : Point limite de Sidney Lumet
  • 1964 : Une vierge sur canapé de Richard Quine
  • 1965 : Le Mors aux dents de Burt Kennedy
  • 1965 : Première Victoire de Otto Preminger
  • 1965 : Guerre secrète de Christian-Jaque, Werner Klingler, Carlo Lizzani et Terence Young
  • 1965 : La Bataille des Ardennes de Ken Annakin
  • 1966 : Gros coup à Dodge City de Fielder Cook
  • 1967 : All About People (court-métrage)
  • 1967 : Frontière en flammes de Burt Kennedy
  • 1968 : Les Cinq Hors-la-loi de Vincent McEveety
  • 1968 : Police sur la ville de Don Siegel
  • 1968 : Les Tiens, les Miens, le Nôtre de Melville Shavelson
  • 1968 : L'Étrangleur de Boston de Richard Fleischer
  • 1968 : Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
  • 1970 : Trop tard pour les héros de Robert Aldrich
  • 1970 : Attaque au Cheyenne Club (The Cheyenne Social Club) de Gene Kelly
  • 1970 : Le Reptile de Joseph L. Mankiewicz
  • 1970 : Le Clan des irréductibles de Paul Newman
  • 1973 : Le Serpent de Henri Verneuil
  • 1973 : Les Noces de cendre de Larry Peerce
  • 1973 : Mon nom est Personne de Tonino Valerii
  • 1974 : Les Derniers Jours de Mussolini de Carlo Lizzani
  • 1976 : La Bataille de Midway de Jack Smight
  • 1977 : Tentacules de Ovidio G. Assonitis
  • 1977 : La Dernière Route de John Leone
  • 1977 : Le Toboggan de la mort de James Goldstone
  • 1978 : La Grande Bataille de Umberto Lenzi
  • 1978 : Fedora de Billy Wilder
  • 1978 : L'Inévitable Catastrophe d'Irwin Allen
  • 1979 : Cité en feu de Alvin Rakoff
  • 1979 : Wanda Nevada de Peter Fonda
  • 1979 : Meteor de Ronald Neame
  • 1981 : La Maison du lac (On Golden Pond) de Mark Rydell

Télévision

  • 1959 : The Deputy (série télévisée)
  • 1967 : L'Homme en fuite de Don Siegel
  • 1971 : Ah ! Quelle famille (série télévisée)
  • 1973 : Le Poney rouge de Robert Totten
  • 1973 : Un camion en or massif (The Alpha Caper) de Robert Michael Lewis
  • 1974 : Clarence Darrow : Clarence Darrow
  • 1976 : Collision Course: Truman vs. MacArthur
  • 1976 : Almos' a Man
  • 1976 : Captains and the Kings (série télévisée)
  • 1977 : Soldier's Home
  • 1978 : Home to Stay de Delbert Mann
  • 1978 : A Special Sesame Street Christmas
  • 1979 : Roots: The Next Generations (série télévisée)
  • 1980 : The Jilting of Granny Weatherall
  • 1980 : The Oldest Living Graduate
  • 1980 : Gideon's Trumpet
  • 1981 : Summer Solstice
     

Théâtre

  • 1930 : The Game of Love and Death (Le Jeu de l'amour et de la mort) de Romain Rolland, adaptation de E. Brooks, Guild Theatre Broadway
  • 1932 : I Love You Wednesday de Molly Ricardel et William DuBois, Sam Harris Theatre avec Humphrey Bogart
  • 1937 : Blow Ye Window de Valentine Davies, 46th Street Theatre.
  • 1958 : Deux sur la balançoire de William Gibson, mise en scène d’Arthur Penn, avec Anne Bancroft à Broadway (New York)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article