Pacôme Maria

Publié le par Mémoires de Guerre

Maria Pacôme, nom de scène de Simonne Maria Pacôme, née le 18 juillet 1923 à Paris (Seine) et morte le 1er décembre 2018 à Ballainvilliers (Essonne), est une comédienne et dramaturge française, surtout connue pour ses rôles de bourgeoises exubérantes au théâtre de boulevard. Elle a joué dans une cinquantaine de films, téléfilms et séries télévisées (souvent dans des rôles secondaires) et une vingtaine de pièces de théâtre tout au long de sa carrière.

Pacôme Maria
Pacôme Maria

Enfance

Simonne Pacôme, née le 18 juillet 1923 à Paris, est la fille de Maurice Pacôme, chauffeur mécanicien, et de Germaine Hivonait, couturière. Sous l’Occupation, elle connaît le drame de voir son père déporté au camp de Buchenwald et son jeune frère Robert, communiste, fusillé. Elle quitte l'école encore adolescente pour aider sa mère en travaillant comme arpète chez André, le chausseur, puis doit défendre sa mère lorsque son père revient violent.

Carrière

Cours Simon et peinture

En 1941, à 18 ans, elle entre au cours Simon où elle est condisciple de Michèle Morgan, déjà actrice connue, et de Danièle Delorme. Lors de la tournée des Parents terribles, elle rencontre l'acteur Maurice Ronet qu'elle épouse en 1950, mettant alors entre parenthèses sa carrière qu'elle ne reprendra qu'après leur divorce en 1956. Ils partent peindre et faire de la céramique à Moustiers-Sainte-Marie, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Théâtre

En 1956, sa carrière sur les planches commence avec La Reine et les Insurgés d'Ugo Betti, mis en scène par Michel Vitold, puis Oscar de Claude Magnier, aux côtés de Pierre Mondy et Jean-Paul Belmondo en 1958, N'écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry en 1962, Les Grosses Têtes de Jean Poiret et Michel Serrault en 1969 et Joyeuses Pâques de Jean Poiret en 1981.

Cinéma

Sa première apparition à l'écran est en 1959 dans Voulez-vous danser avec moi ? de Michel Boisrond. Elle interprète ensuite beaucoup de seconds rôles comiques, notamment dans : Le Gendarme de Saint-Tropez, Les Tribulations d'un Chinois en Chine, Le Distrait en 1970, avant d'obtenir quelques premiers rôles dans : La situation est grave mais... pas désespérée ! de Jacques Besnard, Les Sous-doués de Claude Zidi et La Crise de Coline Serreau. La comédienne avoue dans une émission télévisée, qu'elle ne comprenait pas qu'on lui parle sans arrêt du Gendarme de Saint Tropez, alors qu'elle n'y fait qu'un rôle de figuration, passant ses vacances au même moment sur les lieux du tournage. Elle est également créditée plusieurs fois par erreur comme jouant le rôle de Daisy dans Voulez-vous danser avec moi ? alors qu'elle y joue la belle-mère de Brigitte Bardot au tout début du film. 

Auteur et dramaturge

Elle devient l'une des reines du théâtre de boulevard où elle excelle dans les rôles de bourgeoise exubérante. Elle s'y est imposée, « avec ses dents du bonheur, qui avaient fait dire à un de ses professeurs qu'elle ne réussirait pas, pour cette raison, sa voix grave qui la démarque, et la générosité réjouissante de son jeu ». Elle est également une figure marquante de l'émission de télévision Au théâtre ce soir lorsqu'à la fin des années 1970, parce qu'elle en a assez de n'être qu'une bourgeoise exubérante, elle décide d'écrire elle-même ses rôles. Elle écrit sept pièces : Apprends-moi Céline en 1977 (avec Daniel Auteuil), Le Jardin d'Éponine, On m'appelle Émilie, Les Seins de Lola, Et moi et moi, Les Désarrois de Gilda Rumeur et l'autobiographique L'Éloge de ma paresse en 2002. Maria Pacôme publie ses mémoires, Maria sans Pacôme, en 2007. 

Télévision

À la télévision, elle a joué dans de nombreux téléfilms et notamment dans la série Docteur Sylvestre. En 2006, elle interprète le personnage d’Hortense Bertin dans la saga de l'été que France 2 fait tourner à La Réunion, Les Secrets du volcan, réalisée par Michaëla Watteaux. En 2011, elle prête sa voix à la mémé de Titeuf dans l'adaptation cinématographique de la bande dessinée. 

Mort et obsèques

Maria Pacôme meurt le 1er décembre 2018 à Ballainvilliers, dans l’Essonne, où elle résidait depuis plusieurs années, des suites d’un cancer de l’amygdale. Ses obsèques au crématorium du cimetière du Père-Lachaise à Paris, le 10 décembre 2018, sont marquées par l’absence quasi totale de célébrités, à l’exception des acteurs Daniel Auteuil et Bernard Le Coq. 

Vie privée

Elle a été mariée avec l'acteur Maurice Ronet. Elle a un fils avec le comédien Serge Bourrier, François Pacôme, né le 26 mai 1965, qui devient également acteur puis se spécialise dans le doublage. 

Pacôme Maria

Filmographie

Théâtre

  • 1956 : La Reine et les insurgés d'Ugo Betti, mise en scène Michel Vitold, avec Edwige Feuillère, Michel Vitold, Laurent Terzieff, Maurice Pialat, théâtre de la Renaissance
  • 1958 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, avec Pierre Mondy, Jean-Paul Belmondo, Mario David, théâtre de l'Athénée
  • 1959 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, tournée Karsenty, théâtre des Célestins
  • 1960 : De doux dingues de Michel André, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Édouard VII
  • 1960 : Le Signe de kikota de Roger Ferdinand, mise en scène Fernand Gravey, théâtre des Nouveautés
  • 1961 : Coralie et Compagnie de Maurice Hennequin et Albin Valabrègue, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Sarah Bernhardt
  • 1962 : N'écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre de la Madeleine
  • 1963 : Léon ou La Bonne Formule de Claude Magnier, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre de l'Ambigu-Comique
  • 1964 : Quand épousez-vous ma femme de Jean Bernard-Luc et Jean-Pierre Conty, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre du Vaudeville
  • 1967 : Interdit au public de Jean Marsan, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Saint-Georges
  • 1969 : Les Grosses Têtes de Jean Poiret et Michel Serrault, mise en scène Jean Poiret et René Dupuy, théâtre de l'Athénée
  • 1970 : Les Enfants d'Édouard de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Jean-Paul Cisife, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1971 : Madame Jonas dans la baleine de René Barjavel, mise en scène Jacques Charon, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1971 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Pierre Mondy, avec Louis de Funès, Gérard Lartigau, Mario David, théâtre du Palais-Royal
  • 1972 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Pierre Mondy, avec Louis de Funès, Gérard Lartigau, Mario David, théâtre du Palais-Royal
  • 1972 : Le noir te va si bien de Saul O'Hara, adaptation Jean Marsan, mise en scène Jean Le Poulain, avec Jean Le Poulain, Odette Laure, théâtre Antoine
  • 1977 : Apprends-moi Céline de Maria Pacôme, mise en scène Gérard Vergez, avec Daniel Auteuil, Gérard Chambre, théâtre des Nouveautés
  • 1981 : Le Jardin d'Eponine de Maria Pacôme, mise en scène Gérard Vergez, avec Michel Robbe, Madeleine Barbulée, Comédie des Champs-Élysées
  • 1981 : Joyeuses Pâques de Jean Poiret, mise en scène Pierre Mondy, théâtre du Palais-Royal, théâtre de la Michodière
  • 1983 : Joyeuses Pâques de Jean Poiret, mise en scène Pierre Mondy, théâtre Édouard VII
  • 1984 : On m'appelle Émilie de Maria Pacôme, mise en scène Jean-Luc Moreau, avec Patrick Bruel, Odette Laure, théâtre Saint-Georges
  • 1987 : Les Seins de Lola de Maria Pacôme, mise en scène Jean-Luc Moreau, avec François Perrot, Stéphane Hillel, théâtre Saint-Georges
  • 1989 : Pâquerette de Claude Magnier, mise en scène Francis Perrin, théâtre de la Michodière
  • 1990 : Et moi et moi de Maria Pacôme, mise en scène Jean-Luc Moreau, avec Marie-France Mignal, François Pacôme, théâtre Saint-Georges
  • 1993 : Les Désarrois de Gilda Rumeur de Maria Pacôme, mise en scène Jean-Luc Moreau, avec Michel Creton, théâtre Saint-Georges
  • 1997 : Une mesure d'avance d'Anne-Marie Étienne, mise en scène Adrian Brine, théâtre Saint-Georges
  • 2002 : L'Éloge de ma paresse de Maria Pacôme, mise en scène Agnès Boury, théâtre Montparnasse
  • 2003 : L'Éloge de ma paresse de Maria Pacôme, mise en scène Agnès Boury, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 2004 : L'Éloge de ma paresse de Maria Pacôme, mise en scène Agnès Boury, théâtre de la Michodière
  • 2008 : La Maison du lac d'Ernest Thompson, mise en scène Stéphane Hillel, avec Jean Piat, Béatrice Agenin, théâtre de Paris, en remplacement de Danielle Darrieux qui ne peut assurer son rôle après un accident.
  • 2009 : La Maison du lac d'Ernest Thompson, mise en scène Stéphane Hillel, avec Jean Piat, théâtre de Paris

Télévision

  • 1962 : Le Monsieur de 5 heures d'André Pergament : Mme Précardant
  • 1966 : Sacrés Fantômes de Stellio Lorenzi
  • 1968 : Les Dossiers de l'Agence O de Marc Simenon, épisode : l'Étrangleur de Montigny
  • 1970 : Les Enquêteurs associés de Gilles Grangier, Serge Korber et Jean Salvy, (série TV, 13 épisodes) : Comtesse Olga de Charance
  • 1982 : Emmenez-moi au théâtre : Apprends-moi Céline : Céline
  • 1986 : Le Cadeau de Sébastien de Franck Apprederis : Madeleine
  • 1989 : Les Seins de Lola de Pierre Badel : Lola
  • 1989 : La Compagnie de Sarah de Stéphane Loison : Sarah
  • 1994 : Adieu les roses de Philippe Venault : Hortense
  • 1995 : Comment épouser un héritage? de Patrice Ambard : Lulu Dorval
  • 1995-1998: Docteur Sylvestre (série TV, 14 épisodes) : Mlle Raynal
  • 1998 : Ça commence à bien faire! de Patrick Volson : Janine
  • 2001 : Un couple modèle de Charlotte Brandstrom : Maryse
  • 2003 : Une villa pour deux de Charlotte Brandstrom : Marion
  • 2005 : Cyrano de Ménilmontant de Marc Angelo : Andréa Morin
  • 2005 : Vénus et Apollon (série TV, 1 épisode)
  • 2006 : Les Secrets du volcan de Michaëla Watteaux : Hortense Bertin
  • 2012 : Emma de Alain Tasma : Eléonore

Au théâtre ce soir

  • 1966 : Interdit au public de Roger Dornès et Jean Marsan, mise en scène Jean Le Poulain, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Gabrielle Tristan
  • 1969 : Les Enfants d'Édouard de Marc-Gilbert Sauvajon d'après Frederick J. Jackson et Roland Bottomley, mise en scène Jean-Paul Cisife, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Denise
  • 1971 : De doux dingues de Joseph Carole, mise en scène Jean Le Poulain, réalisation Georges Folgoas, théâtre Marigny : Sophie
  • 1972 : Le Don d'Adèle de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jean Le Poulain, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Edmée
  • 1974 : L'Amant de madame Vidal de Georges Berr et Louis Verneuil, mise en scène Michel Roux, réalisation Georges Folgoas, théâtre Marigny : Catherine Vidal
  • 1975 : Le noir te va si bien de Jean Marsan d'après Saul O'Hara, mise en scène Jean Le Poulain, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard VII : Lucie
  • 1977 : Appelez-moi maître de Renée et Gabriel Arout, mise en scène Georges Vitaly, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Tamara
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article