Grable Betty

Publié le par Mémoires de Guerre

Elizabeth Ruth Grable, dite Betty Grable (St. Louis, Missouri, États-Unis, 18 décembre 1916 - Santa Monica, Californie, États-Unis, 2 juillet 1973) est une actrice, danseuse, chanteuse et pin-up américaine, dont la sensationnelle photo en maillot de bain devint la plus populaire pour les soldats américains de la seconde guerre mondiale. Elle est mieux connue pour ses fabuleuses jambes généreusement exposées dans ses comédies musicales de la 20th Century Fox qui les avait assurées pour un million de dollars chacune.

Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty
Grable Betty

Betty Grable naquit à St.Louis, (Missouri), de John Conn Grable et de Lilian Rose Hoffman. Ses ancêtres les plus récents étaient américains, mais son héritage généalogique fait apparaître des souches hollandaises, irlandaises, allemandes et anglaises. Sa mère, qui souhaitait vivement faire une star d'une de ses filles, l'encouragea dans la carrière de comédienne. Elle obtient son premier rôle de chorus girl dans le film Happy Days en 1929 à l'âge de 13 ans, ce qui était illégal pour jouer, mais comme toutes les filles se produisaient le visage passé au cirage, il était impossible de dire quel âge elle avait. Pour son film suivant sa mère essaya de lui obtenir un contrat en utilisant une fausse identité, mais quand on le découvrit, Grable fut renvoyée. Elle obtint finalement un rôle de Goldwyn Girl dans Whoopee! (film) (1930) dont la vedette était Eddie Cantor. Elle fit par la suite des figurations pour différents studios, jusqu'à la fin de la décennie, entre autres dans La Joyeuse Divorcée (1934) avec Fred Astaire et Ginger Rogers. En 1932 elle est la chanteuse de l'orchestre de Ted Fio Rito avec lequel elle apparait dans le film The sweetheart of Sigma Chi en 1933.

En 1937, elle épousa Jackie Coogan, un acteur célèbre pour son rôle d'enfant dans Le Kid de Charlie Chaplin. Mais Coogan était soumis à un stress très important, suite à un procès qui l'opposait à ses parents concernant ses gains durant son enfance, et le couple divorça en 1940. C'est à cette époque - après une cinquantaine de rôles mineurs dans des films hollywoodiens des années 1930, Grable obtint finalement la consécration nationale grâce à son rôle à Broadway dans la pièce à succès de Cole Porter : La Du Barry était une dame (1939). L'année de son divorce d'avec Coogan, elle obtient un contrat avec la 20th Century Fox et devient la star de la compagnie pour toute la décennie, avec de somptueux films en Technicolor comme Sous le ciel d'Argentine (Down Argentine Way) (1940), Soirs de Miami (Moon over Miami) (1941), (tous les deux avec Don Ameche), Springtime in the Rockies (1942), L'Île aux plaisirs (Coney Island) (1943) avec George Montgomery, Rosie l'endiablée (Sweet Rosie O'Grady), avec Robert Young (1943), Pin Up Girl (1944), Diamond Horseshoe (1945) avec Dick Haymes, Les Dolly Sisters (The Dolly Sisters) (1945) avec John Payne et June Haver et son film le plus populaire Maman était new-look (Mother Wore Tights) (1947) avec son partenaire favori Dan Dailey.

C'est pendant son règne de championne du box-office qu'elle posa en 1943 pour la fameuse photo de pin-up, qui devait devenir son symbole au même titre que ses films, et qui apporta bientôt rêve et évasion aux soldats américains qui combattaient outre-mer pendant la Seconde Guerre mondiale. Malgré la solide concurrence de Rita Hayworth, Dorothy LamourVeronica Lake et Lana Turner, Grable devint sans conteste la pin-up numéro un pour les soldats américains. Elle était aussi au maximum de sa popularité dans son pays, plaçant un de ses films dans la liste des dix plus grands succès de l'année pendant dix ans. À la fin des années 1940, elle était la star féminine la mieux payée d'Hollywood. On peut relever entre autres parmi ses films d'après-guerre La Dame au manteau d'hermine (That Lady in Ermine) d'Ernst Lubitsch et Otto Preminger (1948) avec Douglas Fairbanks Jr., When My Baby Smiles at Me (1948), de nouveau avec Dan Dailey comme partenaire, La Rue de la gaieté (Wabash Avenue) (1950) avec Victor Mature, remake de L'Île aux plaisirs précédemment cité, My Blue Heaven (1950) et Meet Me After the Show (1951). Le chef du studio Darryl F. Zanuck produisait sa star numéro 1 dans de coûteux films en technicolor et la maintenait constamment en activité (Grable tourna près de vingt-cinq comédies ou films musicaux en treize ans). Son dernier grand succès pour la Fox fut Comment épouser un millionnaire, (How to Marry a Millionaire) avec Marilyn Monroe et Lauren Bacall. Elle est morte d'un cancer du poumon le 2 juillet 1973 à Santa Monica en Californie.

Filmographie

  • 1929 : Happy Days, de Benjamin Stoloff : Chorus girl
  • 1930 : Let's Go Places, de Frank R. Strayer : Chorine (non créditée)
  • 1930 : Whoopee!, de Thornton Freeland : Goldwyn Girl (non créditée)
  • 1931 : Kiki de Sam Taylor : Goldwyn Girl (non créditée)
  • 1931 : Palmy Days, de A. Edward Sutherland : Goldwyn Girl (non créditée)
  • 1932 : Probation, de Richard Thorpe : Ruth Jarrett
  • 1932 : Hold 'Em Jail, de Norman Taurog : Barbara Jones
  • 1933 : Cavalcade, de Frank Lloyd : Une fille
  • 1933 : Jeunes filles à louer (Child of Manhattan), de Edward Buzzell : Lucy McGonegle
  • 1933 : Virginité (What Price Innocence?), de Edward Buzzell : Beverly Bennett
  • 1934 : La Joyeuse Divorcée (The Gay Divorcee), de Mark Sandrich : Une danseuse
  • 1934 : Avec votre permission (By Your Leave), de Lloyd Corrigan : Frances Gretchell
  • 1935 : The Nitwits, de Lloyd Corrigan : Mary Roberts
  • 1935 : Old Man Rhythm, d'Edward Ludwig : Syvia
  • 1936 : Collegiate, de Ralph Murphy : Dorothy
  • 1936 : En suivant la flotte (Follow the Fleet), de Mark Sandrich : Une chanteuse
  • 1936 : Gardez-les sous les verrous ! (Don't Turn 'em Loose), de Benjamin Stoloff : Mildred Webster
  • 1937 : Pigskin Parade, de David Butler : Laura Watson
  • 1937 : This Way Please, de Robert Florey : Jane Morrow
  • 1937 : Romance burlesque (Thrill of a Lifetime), de George Archainbaud : Gwen
  • 1938 : College Swing, de Raoul Walsh : Betty
  • 1938 : Give Me a Sailor, d'Elliott Nugent : Nancy Larkin
  • 1939 : Campus Confessions, de George Archainbaud : Joyce Gilmore
  • 1939 : L'Irrésistible Monsieur Bob (Man about Town), de Mark Sandrich : Susan Hayes
  • 1939 : Million Dollar Legs, de Nick Grinde : Carol Parker
  • 1939 : The Day the Bookies Wept, de Leslie Goodwins : Ina Firpo
  • 1940 : Sous le ciel d'Argentine (Down Argentine Way), de Irving Cummings : Glenda Crawford
  • 1940 : Tin Pan Alley, de Walter Lang : Lily Blane
  • 1941 : Soirs de Miami (Moon over Miami), de Walter Lang : Miss Adams
  • 1941 : Un Yankee dans la RAF (A Yank in the R.A.F.), de Henry King : Carol Brown
  • 1941 : Qui a tué Vicky Lynn ? (I Wake up Screaming), de H. Bruce Humberstone : Jill Lynn
  • 1942 : Filles des îles (Song of the Islands), de Walter Lang : Eileen O'Brien
  • 1942 : Swing au cœur (Footlight Serenade), de Gregory Ratoff : Pat Lambert
  • 1942 : Springtime in the Rockies, de Irving Cummings : Vicky Lane
  • 1943 : L'Île aux plaisirs (Coney Island), de Walter Lang : Kate Farley
  • 1943 : Rosie l'endiablée (Sweet Rosie O'Grady), de Irving Cummings : Madeleine Marlowe/Rosie O'Grady
  • 1944 : Pin Up Girl, de H. Bruce Humberstone : Lorry Jones
  • 1945 : Broadway en folie (Diamond Horseshoe), de Irving Cummings : Bonnie Collins
  • 1945 : Les Dolly Sisters (The Dolly Sisters), de Irving Cummings : Yansci 'Jenny' Dolly
  • 1946 : Voulez-vous m'aimer ? (Do you love me ?) de Gregory Ratoff : (non créditée)
  • 1947 : L'Extravagante Miss Pilgrim (The Shocking Miss Pilgrim), de George Seaton : Cynthia Pilgrim
  • 1947 : Maman était new-look (Mother Wore Tights), de Walter Lang : Myrtle McKinley Burt
  • 1948 : La Dame au manteau d'hermine, de Ernst Lubitsch et Otto Preminger : Francesca/Angelina
  • 1948 : When My Baby Smiles at Me de Walter Lang : Bonny Kane
  • 1949 : Mam'zelle mitraillette (The Beautiful Blonde from Bashful Bend), de Preston Sturges : Francesca/Angelina
  • 1950 : La Rue de la gaieté (Wabash Avenue), d'Henry Koster : Ruby Summers
  • 1950 : My Blue Heaven, de Henry Koster : Kitty Moran
  • 1951 : Call Me Mister, de Lloyd Bacon : Kay Hudson
  • 1951 : Meet Me After the Show, de Richard Sale : Delilah Lee
  • 1953 : The Farmer takes a wife, de Henry Levin : Molly Larkin
  • 1953 : Comment épouser un millionnaire (How to Marry a Millionaire), de Jean Negulesco : Loco Dempsey
  • 1955 : Tout le plaisir est pour moi (Three for the Show) de H. C. Potter : Julie Lowndes
  • 1955 : La Blonde fantôme (How to be very, very popular), de Nunnally Johnson : Stormy Tornado

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article