Blanc Michel

Publié le par Mémoires de Guerre

Michel Blanc, né le 16 avril 1952 à Courbevoie (Hauts-de-Seine), est un acteur et réalisateur français. Révélé comme acteur comique durant les années 1970, au sein de la troupe du Splendid, il passe à un registre plus dramatique durant les décennies suivantes en écrivant et réalisant trois longs-métrages salués par la critique : Marche à l'ombre (1984) (nommé au César de la meilleure première œuvre 1985), Grosse fatigue (nommé au César du meilleur scénario original ou adaptation 1995) et Mauvaise passe (1999). En 1986, il reçoit le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour la comédie noire Tenue de soirée, de Bertrand Blier.

Par la suite, après plusieurs performances remarquées dans un registre dramatique (notamment Monsieur Hire (1989) et Les Témoins (2008)), il reçoit en 2012 le César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Exercice de l'État. Parallèlement, il écrit et réalise un diptyque porté par une distribution chorale : Embrassez qui vous voudrez (nommé au César du meilleur scénario original ou adaptation 2003) et Voyez comme on danse (2018). Durant sa carrière, il a été nommé quatre fois au César du meilleur acteur, deux fois pour des drames et deux fois pour des comédies dramatiques. 

Blanc Michel
Blanc Michel

Enfance et débuts

Issu d'un milieu modeste, fils unique de Marcel (déménageur, il termine sa carrière comme cadre, déclarant en douane) et Jeanine Blanc (dactylo qui finit chef comptable chez Lacoste), Michel Blanc est choyé par ses parents depuis qu'on lui a détecté un souffle au cœur à la naissance, au point de devenir hypocondriaque. Il passe son enfance dans la banlieue ouvrière de Puteaux où il va quotidiennement déjeuner chez ses grands-parents, ses parents habitant Colombes et travaillant toute la journée. Il effectue sa scolarité au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine où il rencontre ses futurs partenaires de comédie : Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Gérard Jugnot. Amateur de musique classique, il pratique le piano depuis le lycée grâce à un professeur qui lui donne des cours. À 20 ans, il décide de s'y consacrer pendant une année mais le succès n'est pas au rendez-vous, si bien qu'il choisit la comédie et rejoint les comédiens de la troupe du Splendid, jouant avec succès des sketches de café-théâtre et des pièces qu'ils écrivent eux-mêmes, comme Bunny's Bar. 

Carrière

Comédies populaires (années 1970)

Durant les années 1970, l'acteur enchaîne en parallèle du théâtre les petits rôles au cinéma : en 1977, il tient un rôle secondaire dans la comédie Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, réalisée par Coluche et Marc Monnet. Mais c'est en 1978 qu'il est révélé auprès du grand public, en incarnant le personnage culte de Jean-Claude Dusse dans la comédie Les Bronzés, réalisée par Patrice Leconte et adaptée de la pièce Amours, coquillages et crustacés créée et jouée par la troupe du Splendid. Il retrouve la troupe pour d'autres succès cinématographiques : Les bronzés font du ski (1979), toujours sous la direction de Patrice Leconte ou encore Le père Noël est une ordure (1982), de Jean-Marie Poiré.

L'acteur est cantonné par la suite à des seconds rôles d'hypocondriaques râleurs ou de dragueurs maladroits. Avec le réalisateur Patrice Leconte, il parvient cependant à tenir le haut de l'affiche de plusieurs comédies à succès : Viens chez moi, j'habite chez une copine (1981), avec Bernard Giraudeau ;Ma femme s'appelle reviens (1982), aux côtés d'Anémone puis Circulez y a rien à voir (1983) avec Jane Birkin et Jacques Villeret. Il retrouve enfin toute la bande du Splendid pour la satire Papy fait de la résistance (1983), réalisée par Jean-Marie Poiré. 

Passage à la réalisation (années 1980)

Finalement, l'acteur passe derrière la caméra pour réaliser la comédie dramatique Marche à l'ombre en 1984 qui devient, grâce à son sens du dialogue et au procédé du duo contrasté, le plus grand succès de l'année au cinéma avec 6,1 millions de spectateurs. L'acteur est alors le premier à quitter la troupe du Splendid. L'acteur confirme ce tournant dans sa carrière en interprétant un homosexuel dans la comédie noire Tenue de soirée (1986), écrite et réalisée par Bertrand Blier. Il y donne la réplique à Gérard Depardieu et Miou-Miou. Il partage aussi l'affiche de la comédie Une nuit à l'Assemblée nationale, de Jean-Pierre Mocky, avec Jean Poiret et Jacqueline Maillan. 

Mais surtout, il confirme dans un registre dramatique en tenant le rôle-titre, sombre et ambigu du drame Monsieur Hire (1989), d'après Georges Simenon. La même année sort la comédie Chambre à part, dont il partage l'affiche avec les chanteurs Jacques Dutronc et Lio. Il conclue cette décennie en incarnant un communiste épurateur dans la satire historique Uranus (1990), de Claude Berri, qui le voit retrouver Gérard Depardieu mais aussi collaborer avec Jean-Pierre Marielle. 

Diversification (années 1990)

Il va se faire plus rare durant les années 1990, préférant se consacrer au théâtre. Ainsi, il apparaît au cinéma quand Bertrand Blier le dirige une seconde fois pour Merci la vie (1991), où il seconde le tandem Anouk Grinberg / Charlotte Gainsbourg. Puis il joue dans le drame fantastique Prospero's Books (1991), de Peter Greenaway ; tient un second rôle dans le drame Toxic Affair (1993), porté par Isabelle Adjani. Mais surtout, il surprend une nouvelle fois avec sa seconde réalisation, la comédie Grosse Fatigue (1994) dans laquelle il se fait « voler » sa vie par son sosie. Il y a pour partenaire Carole Bouquet. 

Toujours intéressé par des projets étrangers, il partage l'affiche de la comédie Le Monstre (1994) avec Roberto Benigni, également réalisateur. Il participe aussi à la comédie chorale Prêt-à-porter, de Robert Altman, sortie la même année. En 1995, Patrice Leconte, le réalisateur fétiche du Splendid, lui offre un second rôle, celui d'un producteur véreux dans Les Grands Ducs. Mais le tournage de cette comédie portée par le trio Jean-Pierre Marielle / Philippe Noiret / Jean Rochefort se passe mal6 et, pour couronner le tout, le film est un échec commercial. En 1999, Michel Blanc réalise Mauvaise Passe, un film de mœurs sombre porté par Daniel Auteuil, entouré d'un casting international, qui traduit son humeur du moment. Il ne joue pas dedans. 

Consécration dans un registre dramatique (années 2000)

Au début des années 2000, il sélectionne soigneusement ses projets, parvenant à fédérer chaque fois le grand public : tout d'abord en 2002, avec la comédie dramatique chorale Embrassez qui vous voudrez, qu'il écrit et réalise, dans lequel il s'offre aussi un rôle sur-mesure. Puis à la télévision, il trouve deux rôles dramatiques importants : celui du drame L'Affaire Dominici (2003), face à Michel Serrault, puis le thriller historique 93, rue Lauriston, où il a pour partenaire Samuel Le Bihan. Dans un registre comique, si la comédie Madame Édouard, dont il partage l'affiche avec Didier Bourdon, passe inaperçue en 2004, c'est la comédienne et scénariste Isabelle Mergault qui lui offre un beau succès public en 2005 avec la comédie dramatique Je vous trouve très beau, où il incarne un agriculteur vieux garçon et aigri en mal d'amour. L'année suivante, l'acteur retrouve la troupe du Splendid pour conclure avec succès (plus de 10 millions d'entrées) leur trilogie culte avec Les Bronzés 3 : Amis pour la vie, toujours sous la direction de Patrice Leconte.

Durant les années suivantes, l'acteur préfère cependant creuser un registre dramatique : il fait ainsi partie du casting choral du drame Les Témoins, d'André Téchiné. Il y a pour partenaires Emmanuelle Béart et Sami Bouajila. Puis il partage l'affiche du thriller Le Deuxième Souffle (2007), d'Alain Corneau, avec Monica Bellucci et Daniel Auteuil. Pour finir, il retrouve André Téchiné pour le drame La Fille du RER (2009), où il donne cette fois la réplique à Émilie Dequenne et Catherine Deneuve. Parallèlement à ces projets importants, il tient aussi un petit rôle dans la comédie à petit budget Nos 18 ans (2008), de Frédéric Berthe. Son retour à la comédie avec un projet de premier plan, avec Une petite zone de turbulences, d'Alfred Lot, qu'il co-scénarise, où il incarne un hypochondriaque, passe cependant inaperçu. Il revient donc au drame : en 2011, il joue un père de famille dans Et soudain, tout le monde me manque, de Jennifer Devoldère, face à Mélanie Laurent. Puis il donne la réplique à Olivier Gourmet dans le thriller politique L'Exercice de l'État, de Pierre Schoeller. Sa performance lui vaut le César du meilleur second rôle. 

Seconds rôles (années 2010)

En 2013, il s'autorise un retour à la comédie avec Josiane Balasko pour la comédie dramatique Demi-sœur. Son ancienne collègue du Splendid officie également à la réalisation. Puis il tient de nouveau un petit rôle dans un projet étranger : il incarne un maire français dans le mélodrame Les Recettes du bonheur, de Lasse Hallström, sorti en 2014. En 2015, il fait confiance à un autre acteur passé à la réalisation, Jean-Paul Rouve, pour un drame acclamé, intitulé Les Souvenirs. La même année, il tient un petit rôle dans la comédie potache Les Nouvelles Aventures d'Aladin, portée par Kev Adams. En 2016, il évolue aux côtés de Romain Duris et Alice Belaïdi dans la comédie noire Un petit boulot, quatrième long-métrage de Pascal Chaumeil. Blanc est aussi co-scénariste du film. L'année suivante, il tient un second rôle dans une autre comédie populaire, Raid Dingue, réalisée par Dany Boon.

Mais c'est l'année suivante qu'il livre son cinquième film en tant que réalisateur, la comédie dramatique Voyez comme on danse, suite de son succès de 2002, Embrassez qui vous voudrez. Il y retrouve des anciens partenaires de jeu, Karin Viard, Carole Bouquet, Jacques Dutronc et Charlotte Rampling, auxquels il joint des comédiens rencontrés sur le tournage des Souvenirs : Jean-Paul Rouve et William Lebghil. Pour la première fois de sa carrière de cinéaste, les critiques sont très mitigées, et le public ne suit pas : 420 000 spectateurs pour un budget de 9 millions d'euros. 

Distinctions

Récompenses

  • 1994 : Prix du scénario au Festival de Cannes pour Grosse Fatigue.
  • 1986 : Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour Tenue de soirée.
  • 2002 : Prix Henri Jeanson de la SACD.
  • 2004 : Molière de l'adaptateur pour L'Amour est enfant de salaud.
  • 2012 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Exercice de l'État.

Nominations

Molières
  • 1992 : nomination au Molière de l'adaptateur pour Je veux faire du cinéma
  • 1997 : nomination au Molière de l'adaptateur pour Temps variable en soirée
  • 1998 : nomination au Molière de l'adaptateur pour Espèces menacées
  • 1999 : nomination au Molière de l'adaptateur pour Espèces menacées
  • 2005 : nomination au Molière de l'adaptateur pour Tantine et moi
Césars
  • 1985 : nomination au César de la meilleure première œuvre pour Marche à l'ombre
  • 1987 : nomination au César du meilleur acteur pour Tenue de soirée
  • 1990 : nomination au César du meilleur acteur pour Monsieur Hire
  • 1995 : nomination au César du meilleur scénario original ou adaptation pour Grosse Fatigue
  • 2003 : nomination au César du meilleur scénario original ou adaptation pour Embrassez qui vous voudrez
  • 2007 : nomination au César du meilleur acteur pour Je vous trouve très beau
  • 2008 : nomination au César du meilleur acteur pour Les Témoins

Décorations

  • Chevalier de l'ordre du mérite agricole (24 juin 2008)
  • Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur (14 juillet 2012)
Blanc Michel

Filmographie

Acteur

  • 1974 : Les Filles de Malemort de Daniel Daert
  • 1974 : Que la fête commence de Bertrand Tavernier : Le valet de chambre de Louis XV
  • 1975 : La Meilleure Façon de marcher de Claude Miller : Deloux
  • 1975 : Attention les yeux ! de Gérard Pirès : Un flic
  • 1975 : Le Bol d'air de Charles Nemes : Michel
  • 1976 : Je t'aime moi non plus de Serge Gainsbourg : Un ouvrier
  • 1976 : On aura tout vu de Georges Lautner : Un copain du café-théâtre
  • 1977 : Le Locataire de Roman Polanski : Le voisin se plaignant du bruit
  • 1977 : L'Ordinateur des pompes funèbres de Gérard Pirès
  • 1977 : Le Diable dans la boîte de Pierre Lary : Un cadre
  • 1977 : Le Point de mire de Jean-Claude Tramont : L'agent de police
  • 1977 : Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine de Coluche et Marc Monnet : Antremont
  • 1978 : Brigade mondaine de Jacques Scandelari (crédité Patrick Ollivier)
  • 1978 : Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier : Le jeune homme de l'agence
  • 1978 : La Tortue sur le dos de Luc Béraud : L'homme qui lit le manuscrit
  • 1978 : Les héros n'ont pas froid aux oreilles de Charles Nemes : Un passant
  • 1978 : Le beaujolais nouveau est arrivé de Jean-Luc Voulfow : Le fils du capitaine
  • 1978 : Les Bronzés de Patrice Leconte : Jean-Claude Dusse
  • 1978 : Chaussette surprise de Jean-François Davy : L'interne
  • 1979 : La Gueule de l'autre de Pierre Tchernia : Taboureau, l'adjoint de Javert
  • 1979 : Les bronzés font du ski de Patrice Leconte : Jean-Claude Dusse
  • 1979 : Rien ne va plus de Jean-Michel Ribes : Marcel Dupin
  • 1979 : L'Adolescente de Jeanne Moreau : M. Bertin
  • 1979 : Cause toujours... tu m'intéresses ! d'Édouard Molinaro : L'agent de police au chantier
  • 1979 : Pierrot mon ami de François Leterrier
  • 1980 : Le Cheval d'orgueil de Claude Chabrol : Corentin Calvez
  • 1980 : Viens chez moi, j'habite chez une copine de Patrice Leconte : Guy
  • 1981 : Ma femme s'appelle reviens de Patrice Leconte : Bernard
  • 1982 : Le père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré: L'obsédé au téléphone
  • 1983 : Circulez y a rien à voir de Patrice Leconte : Inspecteur Leroux
  • 1983 : Nemo d'Arnaud Sélignac : Boris
  • 1983 : Retenez-moi... ou je fais un malheur ! de Michel Gérard : Laurent Martin
  • 1983 : Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré : Le curé
  • 1984 : Marche à l'ombre de Michel Blanc : Denis
  • 1985 : Drôle de samedi de Tunç Okan : L'élève de l'auto-école
  • 1986 : Tenue de soirée de Bertrand Blier : Antoine
  • 1986 : Je hais les acteurs de Gérard Krawczyk : Monsieur Albert
  • 1986 : Les Fugitifs de Francis Veber : Docteur Gilbert (non crédité)
  • 1988 : Sans peur et sans reproche de Gérard Jugnot : Verdiglione, le chirurgien
  • 1988 : Une nuit à l'Assemblée nationale de Jean-Pierre Mocky : Walter Arbeit
  • 1989 : Monsieur Hire de Patrice Leconte d'après Georges Simenon : Monsieur Hire
  • 1989 : Chambre à part de Jacky Cukier : Martin
  • 1990 : Uranus de Claude Berri : Gaigneux
  • 1991 : Merci la vie de Bertrand Blier : Raymond Pelleveau
  • 1991 : Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück de Alessandro Capone, Stéphane Clavier, Hervé Palud, Mathias Ledoux et Thierry Lhermitte : L'hindou
  • 1991 : Prospero's Books de Peter Greenaway : Alonso
  • 1991 : La Montre, la croix et la manière de Ben Lewin : Norbert
  • 1993 : Toxic Affair de Philomène Esposito
  • 1994 : Grosse fatigue de Michel Blanc : son propre rôle et un celui d'un sosie dénommé Patrick Olivier
  • 1994 : Prêt-à-porter de Robert Altman : Inspecteur Forget
  • 1994 : Le Monstre de Roberto Benigni : Paride Taccone
  • 1996 : Les Grands Ducs de Patrice Leconte : Shapiron
  • 2002 : Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc : Jean-Pierre
  • 2003 : Madame Édouard de Nadine Monfils : Commissaire Léon
  • 2005 : Je vous trouve très beau de Isabelle Mergault : Aymé Pigrenet
  • 2006 : Les Bronzés 3 : Amis pour la vie de Patrice Leconte : Jean-Claude Dusse
  • 2007 : Les Témoins d'André Téchiné : Adrien
  • 2007 : Le Deuxième Souffle d'Alain Corneau : Commissaire Blot
  • 2008 : Nos 18 ans de Frédéric Berthe : Le professeur Martineau
  • 2008 : Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes : Mosk, le conservateur
  • 2009 : La Fille du RER d'André Téchiné : Samuel Bleistein
  • 2009 : Une petite zone de turbulences d'Alfred Lot : Jean-Paul Muret
  • 2011 : Et soudain, tout le monde me manque de Jennifer Devoldère : Eli, le père de Justine
  • 2011 : L'Exercice de l'État de Pierre Schoeller : Gilles, le directeur de cabinet du ministre
  • 2013 : Demi-sœur de Josiane Balasko : Paul
  • 2014 : Les Recettes du bonheur de Lasse Hallström : Le maire
  • 2015 : Les Souvenirs de Jean-Paul Rouve : Michel, le père de Romain
  • 2015 : Les Nouvelles Aventures d'Aladin d'Arthur Benzaquen : Le sultan
  • 2016 : Un petit boulot de Pascal Chaumeil : Gardot
  • 2017 : Raid Dingue de Dany Boon : Jacques Pasquali
  • 2018 : Voyez comme on danse de Michel Blanc : Jean-Pierre
  • 2019 : Docteur ? de Tristan Séguéla : Serge

Réalisateur

  • 1984 : Marche à l'ombre
  • 1994 : Grosse Fatigue
  • 1999 : Mauvaise Passe
  • 2002 : Embrassez qui vous voudrez
  • 2018 : Voyez comme on danse

Scénariste

  • 1975 : Le Bol d'air (court-métrage, co-scénariste avec l'ensemble de la troupe du Splendid)
  • 1978 : Les Bronzés (co-scénariste avec l'ensemble de la troupe du Splendid)
  • 1979 : Les bronzés font du ski (co-scénariste avec l'ensemble de la troupe du Splendid)
  • 1981 : Viens chez moi, j'habite chez une copine (co-scénariste)
  • 1982 : Ma femme s'appelle reviens (co-scénariste)
  • 1984 : Marche à l'ombre (co-scénariste)
  • 1985 : Les Spécialistes (co-scénariste)
  • 1994 : Grosse Fatigue (co-scénariste)
  • 1999 : Mauvaise Passe (co-scénariste)
  • 2002 : Embrassez qui vous voudrez (co-scénariste)
  • 2006 : Les Bronzés 3 : Amis pour la vie (co-scénariste avec l'ensemble de la troupe du Splendid)
  • 2007 : Sœur Thérèse.com (série TV), épisode L'assassin est parmi nous
  • 2009 : Une petite zone de turbulences (co-scénariste)
  • 2016 : Un petit boulot

Dialoguiste

  • 1985 : Michel Blanc a écrit les dialogues du film de Patrice Leconte Les Spécialistes, avec Bernard Giraudeau et Gérard Lanvin

Théâtre

Adaptateur

  • 1992 : Je veux faire du cinéma de Neil Simon, Théâtre de la Michodière
  • 1996 : Temps variable en soirée d'Alan Ayckbourn
  • 1997 : Espèces menacées de Ray Cooney
  • 1999 : La Chambre bleue de David Hare
  • 2001 : La Valse de Manhattan d'Ernest Thompson[Lequel ?]
  • 2003 : L'Amour est enfant de salaud d'Alan Ayckbourn, mise en scène José Paul, Théâtre Tristan Bernard
  • 2004 : Frankie et Johnny au clair de lune de Terrence McNally
  • 2005 : Tantine et moi de Morris Panych

Comédien

  • 1976 : Foot-ball mise en scène Michel Fagadau
  • 1976 : Je vais craquer du Splendid, Théâtre du Splendid
  • 1976 : Ma tête est malade du Splendid
  • 1977 : Le Pot de terre contre le pot de vin du Splendid, Théâtre du Splendid
  • 1978 : Amour, coquillages et crustacés du Splendid, Théâtre du Splendid
  • 1982 : Bunny's bar de Josiane Balasko, mise en scène Josiane Balasko, avec Josiane Balasko, Valérie Mairesse, Théâtre du Splendid Saint-Martin
  • 1985 : Nuit d'ivresse de Josiane Balasko, mise en scène Josiane Balasko, avec Josiane Balasko, Théâtre du Splendid Saint-Martin
  • 1992 : Je veux faire du cinéma de Neil Simon, mise en scène Michel Blanc, Théâtre de la Michodière
  • 1992 : Art de Yasmina Reza, mise en scène Patrice Kerbrat, avec Pierre Arditi, Pierre Vaneck, Comédie des Champs-Élysées
  • 1995 : Le Marchand de Venise de William Shakespeare, adaptation Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène de Jean-Luc Tardieu, avec Isabelle Gélinas, Maison de la culture de Loire-Atlantique Nantes

Metteur en scène

  • 1987 : L'Excès contraire de Françoise Sagan, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1992 : Je veux faire du cinéma de Neil Simon, Théâtre de la Michodière

Télévision

  • 1977 : Au théâtre ce soir : Football de Pol Quentin et Georges Bellak, mise en scène Michel Fagadau, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny
  • 1978 : Madame le juge de Philippe Condroyer, épisode "Le Feu" : Colomar
  • 1979 : Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : Maigret et l'Indicateur d'Yves Allégret : La Puce
  • 1979 : Les 400 coups de Virginie, épisode : Une provinciale à Paris, réalisation Bernard Queysanne
  • 1981 : Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : Le Pendu de Saint-Pholien d'Yves Allégret : René Josselin
  • 1982 : Après tout ce qu'on a fait pour toi de Jacques Fansten : Pierre
  • 1988 : Palace (1 épisode) de Jean-Michel Ribes : Inspecteur d'audimat
  • 1988 : Médecins des hommes (épisode "Afghanistan, le pays interdit") d'Alain Corneau : Philippe
  • 2003 : L'Affaire Dominici de Pierre Boutron : Le commissaire Sébeille
  • 2004 : 93, rue Lauriston de Denys Granier-Deferre : L'inspecteur Blot

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article